Je ne mange pas mon matelas, alors pourquoi choisir du bio et du vegan ?

05/12/2016
Le bio et le veganisme sont ils réservés à ce qui se mange ?

Inscrire le bio et le véganisme dans une démarche cohérente.

 

La méconnaissance du bio et du vegan.
Nous sommes tous régulièrement confrontés à des remarques saugrenues. Pour moi cette semaine, cela a été : « on ne mange pas un matelas, donc il n’est pas nécessaire de le choisir vegan ou bio ! » Passé le temps du sourire, j’ai trouvé bon de réfléchir cette remarque certes extrême, mais qui nous rappelle que certaines personnes n’ont pas encore perçu la nécessité de consommer responsable avec une vision globale.

Vous avez dit matelas bio et vegan.
Au passage, rappelons juste que vegan veut dire que la literie est totalement dépourvue de matières animales et que bio veut dire que les matières utilisées sont issues de l’agriculture biologique.

Une consommation responsable dans sa globalité.
La question importante est de savoir à quels engagements doit on répondre en consommant. Certaines personnes se contentent d’acheter des produits bio sans se préoccuper de quoi que ce soit d’autres. Alors que d’autres catégories de consommateurs ne regarderont pas que l’absence de pesticides, ils rechercheront une vraie protection de l’environnement dans l’ensemble du cycle de vie, du produit acheté, ainsi que le respect du producteur par exemple.

Une consommation en adéquation avec ses engagements.
Soulignons également qu’une partie de la population va plus loin. Prenons l’exemple des vegans qui refusent toute exploitation des animaux, certes, ils ne mangent pas de viande, mais également ils ne portent pas de vêtements en laine ou de chaussures en cuir. Donc contrairement à ce que pense notre ingénu cité au début de l’article, il est tout à fait cohérent pour un vegan d’acheter un matelas composé de matières bio et totalement dépourvu de fibres animales comme la laine par exemple.

En conclusion, je citerais mon grand-père qui disait : »il faut toujours tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler. »

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Attitude citoyenne , ,

Pourquoi le Hammam aide à mieux dormir ?

29/11/2016
un hammam pour mieux dormir

Fait le soir, le hammam permet de mieux dormir

 

Conseil pratique pour mieux dormir.
Depuis près de huit ans, où nous vous parlons de sommeil, vous n’avez plus d’excuses de ne pas savoir que relâcher la pression de la journée est important pour mieux dormir. Cet été, parmi les bonnes idées pour mieux dormir, nous vous recommandions le sauna en fin de journée. Nous pouvons également y ajouter les bienfaits du Hammam.

Pourquoi le Hammam aide à trouver le sommeil ?
Il est vrai que tout ce qui consiste à prendre du temps pour soi, ne peut pas nuire au sommeil et évidemment au bien-être. Pas toujours bien connu des Français, d’ailleurs j’ai le sentiment qu’il ne l’ai pas plus que le sauna, une bonne séance de hammam, seul où en couple, permet de se détendre. Dans le cadre de la vie à deux, il aura la vertu de permettre de se retrouver dans un moment agréable et privilègié. Imaginez-vous harassé par le rythme effréné de la journée de travail, vous glisser juste muni d’une serviette dans cet univers ouaté de cette cabine de vapeur. Une fois désinhibé, chose qui ne saurait tarder, je vous garantie le lâcher prise. Je vous vois déjà me dire mais pourquoi, le hammam permet de mieux dormir ? Voilà comment cela marche. L’effet de la chaleur aide le corps à libérer des endorphines excellentes pour le sommeil. L’effet sera d’autant plus important que vous pratiquerez le Hammam le soir. On peut en profiter pour rappeler que les cousins du hammam comme le jacuzzi ou bien le sauna, auront des effets similaires. Alors à vous de choisir ce que vous préférez. Remarquez rien n’interdit d’allier la jacuzzi au hammam.

Source Guide Piscine

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Tips et conseils pratiques , , , , ,

Suis-je nomophobe ou fomo ?

21/11/2016
La nomophobie ma gagne

Je deviens hyper connectée

 

Wedemain me remet en cause ?
Se glisser dans son bain le smartphone à la main, puis lire un article de Wedemain sur les dangers et les pathologies de l’hyper-connexion. Se rendre compte qu’au lit avant de m’endormir, je suis invariablement sur Facebook et qu’au réveil je consulte les infos de la nuit avant de me lever. Voilà de quoi se mettre à réfléchir et sentir l’angoisse monter au fur et à mesure de ma lecture.

Nomophobe et Fomo ?
Ah oui peut-être que vous êtes comme moi et qu’ à la première vue de ces 2 mots cela ne vous dit strictement rien. La nomophobie est la peur d’être loin de son portable et le phénomène Fomo (acronyme de Fear of Missing Out) est le fait d’avoir peur de manquer quelque chose.

Troubles du sommeil.
A mon avis, quand vous aurez lu l’article, je suis sûr de ne plus être le seul à me poser des questions sur mon comportement. De plus le spécialiste du sommeil que je suis, se rappelle à ce moment précis que les écrans sont mauvais pour l’endormissement. La lumière bleue qu’ils émettent s’apparente à celle de la lumière du jour et donc très naturellement, elle commande à notre corps de ne pas dormir. Soulignons que ceci est particulièrement gênant pour ceux d’entre nous qui ont des soucis de sommeil.

Comment se sortir de l’hyper connexion ?
Je pense que la première chose est de se poser deux à trois questions en lisant ce type d’articles et de s’obliger à poser le téléphone ou la tablette régulièrement. Pour aller plus loin, la journaliste de Wedemain nous fait par d’une expérience intéressante. Si vous n’avez pas encore lu l’article en question, foncez !

Inspiré du magazine Wedemain.

 

Les articles sur le même thème :

Autour du lit ,

Comment sera la chambre d’hôtel de 2020 ?

14/11/2016
Comment prendre de la hauteur sur la conception d'une chambre d'hôtel

Le lit en lévitation d’Azéma

 

Un point sur la chambre d’hôtel.
Le salon Equip Hotel 2016, le grand rendez-vous des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, a fermé jeudi le 10 novembre 2016. Profitons en pour faire un point sur les possibles évolutions de la chambre d’hôtel d’ici 2020.

Prendre de la hauteur sur le métier de l’hôtellerie.
Les stands de la Sense Room et de la Chambre Origine ont été l’occasion de lancer des réflexions positives sur l’évolution de la chambre et les démarches à mener cas par cas. L’idée de la Sense Room était de rendre accessible à tous une chambre avant tout conçue pour les handicapés. Alors que pour la chambre origine de Laurent Delporte, il s’agissait de mener une réflexion globale autour de l’expérience client et du développement durable.

Le concept room de la Chambre Origine

 

Une chambre d’hôtel doit répondre aux besoins vitaux de l’être humain.
C’est de ce constat qu’est parti la réflexion de Laurent Delporte, menée en collaboration avec le cabinet d’architectes Aw2. Dans développement durable, ils ont bien sur voulus voir les valeurs classiques, notamment de respect de l’environnent, de matériaux bio-sourcés, mais en amont, ils ont voulu placer le client au cœur de la chambre. Il ne faut surtout pas oublier que le client vient à l’hôtel pour dormir et se reposer, mais qu’il y renvient parce qu’il y a vécu une expérience inoubliable.

Soigner l’endormissement pour mieux dormir.
Comme vous le savez tous, pour bien dormir, il faut s’y préparer. Alors imaginons, entrer dans la chambre après une journée de shopping, l’idée est de proposer une parcours de détente jusqu’au sommeil. En commençant par exemple, par un bain de pieds dans un pédiluve qui reproduit l’effet d’un torrent pour délasser. Passons ensuite par une douche de pluie revitalisante avant de rejoindre le nid douillet. L’alliance du duvet du sur-matelas et du latex du matelas, font une literie naturelle au confort à l’effet whaoow. Un autre angle naturel que j’ai noté est la gestion de la lumière afin de coller aux cycles du soleil. Aux heures programmées, une lumière chaude dont l’intensité baissera progressivement aidera à mieux nous abandonner aux bras de Morphée. Alors qu’une lumière froide aidera à nous réveiller en douceur.

Revenir à l’origine, c’est revenir à l’essentiel.
Une chose retenue de ma visite à Equip Hôtel, est que de nombreux professionnels soutiennent que dans la chambre d’hôtel, trop souvent la qualité du lit est négligée au profit des animations. Faisons le vœu que cela change dans les années à venir.

Pour en savoir plus sur le concept de la chambre origine [cliquez ici].

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Evénements , , ,

Comment reprogrammer l’horloge interne ?

07/11/2016
reprogrammer son horloge interne

Conseils pratiques pour mieux dormir

 

La régularité est l’ami du sommeil.
Pour bien dormir, il est important que notre corps ait des habitudes. C’est ce rythme régulier qui permet de mieux récupérer. Malheureusement, nos rythmes de vies mettent à mal notre horloge biologique.

Conseils pratiques pour reprogrammer l’horloge interne.
Mais voilà, quand c’est le désordre en notre fort intérieur, il est bon de prendre le temps de faire le point et de mettre en oeuvre des principes de base pour retrouver le sommeil du juste :

Conseil n°1 – Une chambre adaptée :

  1. La chambre doit être uniquement consacrée à dormir : il est recommandé de bannir le travail et la télévision dans la chambre.
  2. La décoration de la chambre doit être faite de couleur douce : il est bon de choisir des couleurs froides, comme le vert ou le bleu.
  3. La chambre ne doit pas être trop chauffée : recommandée entre 16 et 18° Celsius, une température supérieure perturbera le cerveau dans sa récupération.

Conseil n°2 – une bonne literie :

  1. Le maintien du corps : le matelas doit assurer un bon maintien et respecter la morphologie du corps. En d’autres termes, il doit en épouser la forme afin de préserver la colonne la plus droite possible, sans créer de points de pression. Selon de nombreux médecins, une mauvaise literie notamment un matelas trop ferme modifie le versus du sommeil. Un matelas parfaitement adapté aux besoins du corps permet de réduire la durée des micro-éveils (réveils tout au long de la nuit dont nous n’avons pas conscience).
  2. Un espace suffisant pour chaque dormeur : Il faut privilégier les literies de grandes tailles (literies king size) afin de limiter la gêne entre les dormeurs. Sans oublier que nous sommes de plus en plus grands !

Conseil n°3 – adopter une bonne hygiène de vie :

  1. Se lever tous les matins à la même heure, même le weekend. La régularité est l’alliée du sommeil.
  2. Respecter nos besoins en lumière : dès le matin s’exposer à la lumière, et en fin de journée, baisser l’intensité de celle-ci.
  3. Faire attention à son alimentation : il est bon de manger plus léger, en privilégiant par exemple le sucre et les protéines et en évitant le café ou l’alcool.

 

Les articles déjà pârus sur ce thème :

Sommeil , ,

Le top 5 des choses que l’on fait au lit.

24/10/2016
Les choses que nous faisons dans un lit

Dans un lit, fait-on que dormir ?

 

Un lit uniquement pour dormir ?
Il est évident que la première fonction d’un lit est de dormir, mais quand on réfléchit un peu, on se rend vite compte que l’on y fait tout un tas d’autres choses. Alors, prenons le temps de faire un point sur ce que nous faisons le plus dans notre literie, et ce que l’on soit seul ou en couple.

Les occupations favorites des français au lit :

  1. Dormir : promis, je ne vais pas vous rabâcher que pour bien dormir, il faut une bonne literie.
  2. Lire : la lecture est toujours très pratiquée au lit, car on peut s’abandonner à l’histoire dans un confort idéal. Lire, est aussi excellent pour déconnecter du stress de la journée et faire une transition vers le sommeil.
  3. Etre connecté : la télé et le smartphone sont devenus une des occupations favorites au lit, véritable doudou pour adulte, comme nous l’évoquions sur ce blog. Il faut également noter que la lumière bleue des écrans est néfaste pour le sommeil. Selon le magazine Wedemain, une personne sur trois a déjà décroché son portable pendant l’amour.
  4. Prendre du plaisir : bien que nous fassions preuve de beaucoup d’imagination, le lit reste l’endroit où nous faisons le plus l’amour. En même temps, il faut reconnaître que le matelas est l’écrin le plus adapté à la détente et au plaisir sexuel.
  5. Se retrouver : seul ou à deux, le lit est le moment ou l’on se retrouve face à soi-même ou en tête à tête avec l’être aimé. Il est donc le théâtre de bien des réflexions, discussions, engueulades, confidences, projets ou autres décisions.

La liste n’est bien sûr pas exhaustive, je serais très curieux de savoir tout ce que vous faites également une fois couché.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie , , ,

Quel est le bien le moins gaspillé ?

17/10/2016
Quel est le bien de consommation le moins gaspillé ?

Confort et hygiène, les matelas ne sont pas changés assez souvent.

 

Lutter contre le gaspillage alimentaire.
En ce moment, vous pourrez constater que je suis très humeur. Après les gauchers de la semaine dernière, cette semaine permettez moi d’aborder le gaspillage. A printemps dernier, vous n’avez pas pu rater la campagne pour lutter contre le gaspillage, en particulier alimentaire, véritable fléau écologique et économique de notre époque. Remettons en une couche, car hier le 16 octobre 2016, c’était la journée mondiale de lutte contre le gaspillage alimentaire avec pour objectif de lutter contre la gaspillage alimentaire. Nous nous associons bien sûr sans aucune réserve à cette lutte. Un moyen de soigner la naturel (culture et déchets), mais aussi de préserver son pouvoir d’achat, n’est ce pas dommage d’acheter pour mettre à la poubelle.

Le matelas le bien le moins gaspillé au monde ?
Bien essentiel à notre bien-être, le matelas est souvent la chose de la maison la plus oubliée. Dans de nombreux pays, comme la France par exemple, on a tous l’image de matelas hors d’âge absolument crados. Le propos n’est pas d’appeler au gaspillage, mais pour des raisons de maintien, d’hygiène et de santé, il serait conseillé de changer de literie plus souvent. Pour poursuivre notre exemple, en France, un matelas est changé en moyenne tout les 14 ans. Il s’agit bien sûr d’une moyenne, c’est à dire que certains mettent plusieurs décennies et des années de troubles du sommeil et de maux de dos avant de passer à l’acte.

Mieux dormir permet de mieux réfléchir.
Alors, j’ai envie de faire le rêve que changer plus souvent de literie, permettant de mieux dormir et donc de mieux vivre, par voie de conséquence mieux réfléchir, afin de faire une meilleure gestion alimentaire, en passant par exemple par l’assistance de nos amis de menu by menu.

Pour en savoir plus sur la journée antigapi [cliquez ici].

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Attitude citoyenne , ,

Je me suis levé du pied gauche.

10/10/2016
l'expression se lever du pied gauche

Humeur sur la mauvaise humeur.

 

Humeur d’un gaucher contrarié.
Je vous rassure tout de suite, je ne suis pas mal luné, mais le gaucher que je suis est interloqué par ces expressions à la con qui se moquent de cette singularité, pour ne pas dire de cette qualité ; « Avoir deux mains gauches », « se lever du pied gauche ou du mauvais pied », des expressions qui marquent surtout le fait que l’on a que peu de considération pour la différence. C’est bien connu, « tout homme normal est droitier. Il est donc très maladroit (ou très gauche) de ses membres gauches », comme explique expressio.fr pour expliquer l’origine de l’expression « se lever du pied gauche ».

Origine de l’expression.
Dans ce monde de droitiers, tout homme normal se lève de son lit, en commençant par poser son pied droit par terre. Sinon c’est une journée qui commence mal, d’où la mauvaise humeur.

La mauvaise humeur internationale.
Si de très nombreux pays s’en prennent aux gauchers pour qualifier leurs humeurs massacrantes, certains font oeuvre de plus d’imagination. Les bulgares eux disent « se lever le cul en avant », ou » les fesses en l’air » pour les roumains. Pour ma part, je préfère l’expression « avoir la tête dans le cul » et même si cela n’a pas grand chose à voir, je citerais pour le plaisir Pierre Dac : « Si la fortune vient en dormant, ça n’empêche pas les emmerdements de venir au réveil.”

Source expressio.fr

Les articles déjà parus sur ce theme :

Autour du lit , ,

La grasse matinée peut nuire au sommeil.

05/10/2016
la grasse matniée

Le secret de la grasse matinée

 

Respecter les rythmes de notre sommeil.
Une bonne matinée le dimanche matin pour rattraper le manque de sommeil de la semaine est une tentation que nous avons tous. Pour commencer rappelons qu’un manque de sommeil ne se rattrape pas si facilement que cela, mais surtout la grasse matinée peut également dérégler le rythme du sommeil. Varier le temps de sommeil selon les jours de la semaine a plutôt pour effet de le dérégler.

L’effet jet lag.
Passer par exemple de 6 heures de sommeil en semaine à dix heures le week-end a surtout pour effet de dérégler l’horloge biologique, secret d’un bon sommeil. Ce bouleversement des heures de réveil du weekend, donne en fait le sentiment à notre corps identique à celui du décalage horaire subit lors des voyages en avion. Nous ne rappellerons jamais assez le secret d’une bonne récupération est de dormir suffisamment et ce de manière régulière. Tout d’abord, comme nous n’avons pas tous le besoin de dormir, je pense que vous vous souvenez tous de la méthode pour calculer votre temps de sommeil idéal.

Le cauchemar de la grasse matinée.
Selon une étude américaine, trop dormir peut tuer. Alors, pour être plus précis l’inactivité due au sommeil trop long, la sédentarité plus générale, l’obésité, sont des facteurs qui conjugués aggravent les risques de mortalité. Attention dormir un peur trop n’est absolument pas dangereux, ce qui l’est c’est quand l’excès de sommeil révèle d’autres problèmes comme une vie mal saine, comme avoir une alimentation déséquilibrée ou d’une vie trop stressante par exemple.

Bien dormir et mieux vivre.
Pour conclure, je vous rappellerai qu’avoir un sommeil régulier qui correspond à notre besoin personnel est une vie plus saine est gage d’une meilleure santé.

Source Top Santé et Atlantico.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , ,

Pourquoi ne pas prendre à la légère l’apnée du sommeil ?

26/09/2016
les dangers de l'apnée du sommeil

L’apnée du sommeil peut tuer.

 

Les dangers de l’apnée du sommeil.
Pour illustrer les dangers de l’apnée du sommeil, rien de mieux que l’histoire vécue par un de mes copains d’enfance. Nous sommes pas toujours conscients de risques de ce trouble du sommeil sur notre santé. Il s’agit de périodes où la respiration se bloque pour un temps plus ou moins long. Ce qui induit un manque d’oxygénation du cerveau. Mais revenons en à notre exemple concret.

L’apnée du sommeil peut tuer.
À la quarantaine, en proie à des ronflements et des états de fatigues, le copain en question à consulté un centre du sommeil parisien. Après une batterie d’examens, le professeur lui a révélé, que si rien n’était fait, sa vie était en danger avec une espérance de vie de quelques semaines, tellement les arrêts respiratoires étaient importants.

Une qualité de vie retrouvée.
Bien que pouvant rebuter à prime abord, l’appareillage pour dormir à rapidement résolu le problème. Il est évidemment bon de noter que le sommeil est redevenu réparateur, ce qui très vite à parmi de mieux vivre et d’être plus performant tout au long de la journée.

Le sommeil se soigne.
De nombreuses personnes, plus particulièrement des hommes, sont victimes de ce trouble du sommeil sans le savoir. Si votre conjoint, vous fait remarquer que vous ronflez, n’attendez pas faites tester votre sommeil auprès d’un professionnel. Il ne faut surtout pas accepter que votre sommeil soit une souffrance. Il est une nécessité vitale. C’est pourquoi la France est dotée d’un réseau de centres du sommeil permettant de soigner tout les maux. Pour se rapprocher de ces centres, nous vous recommandons de consulter le site de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Santé & mal de dos , , , ,