Accueil > Tips et conseils pratiques > Comment réussir sa première sieste ?

Comment réussir sa première sieste ?

comment réussir sa première sieste

Les secrets d’une bonne sieste

 

Les bienfaits de la sieste.
La sieste faite en début d’après-midi, permet un regain d’énergie. Comme nous vous le rabâchons sur ce blog, il s’agit d’une phase de récupération complémentaire au sommeil nocturne. On sait également que la sieste à des vertus médicales comme par exemple de réduire les risques cardiovasculaire. Mais là je m’éloigne, car l’objectif de cet article est de vous donner des conseils pratiques pour réussir vos premières siestes. Nombreuses sont les fois où l’on m’objecte de ne pas faire la sieste de peur de ne pas se réveiller.

Les 5 conseils pratiques pour réussir une sieste :

  1. Choisir le meilleur moment de la journée : à savoir le début d’après midi, période de baisse de vigilance naturelle, et suffisamment éloignée du soir pour ne pas perturber l’endormissement le moment venu de rejoindre son lit,
  2. Choisir une durée de sommeil adaptée : le temps de sieste idéal est de 20 minutes. Il permet d’avoir le temps de déconnecter et de ne pas attaquer un cycle de sommeil ; ce qui rendrait le réveil plus difficile,
  3. S’isoler : pour réussir une bonne sieste, il faut être dans sa bulle. Si il ne vous ai pas possible de le faire dans une pièce dédiée, une piste peut-être de mettre un casque afin de s’isoler du bruit, comme par exemple au bureau ou dans les transports en commun. Il faut noter que le lieu où l’on se trouve le plus souvent en début d’après-midi est le travail,
  4. Choisir la bonne position pour dormir : il est clair qu’un lit est un lieu qui convient, ceci dit au bureau cela n’est pas si simple à trouver. La position relax à savoir semi assise ou semi allongée (selon notre point de vue) est tout aussi adaptée et elle permettra un réveil plus facile au bout de 20 minutes. Il va de soit que l’on ne se déshabille pas au bureau (quoi que) par contre il est conseillé de retirer ses chaussures et de desserrer la ceinture.
  5. Évacuer le stress du non réveil : comme je vous le disais, la peur de ne pas se réveiller est un des freins à la sieste. Il faut donc prévoir un réveil (attention pas trop violent quand même), de nos jours, nous sommes tous équipés d’un téléphone avec une fonction réveil.

La sieste est un art qui s’apprend.
Il me semble bon de rappeler que la sieste est un moment de lâcher prise, de déconnection, donc si les premières fois vous ne vous endormez pas, cela n’est pas un échec, bien au contraire vous verrez que vous en retirerez forcément du bien-être.

Bonne sieste !

Source E-Santé et les Echos

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Tips et conseils pratiques , , , ,

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks