Accueil > Autour du lit > Suis-je nomophobe ou fomo ?

Suis-je nomophobe ou fomo ?

La nomophobie ma gagne

Je deviens hyper connectée

 

Wedemain me remet en cause ?
Se glisser dans son bain le smartphone à la main, puis lire un article de Wedemain sur les dangers et les pathologies de l’hyper-connexion. Se rendre compte qu’au lit avant de m’endormir, je suis invariablement sur Facebook et qu’au réveil je consulte les infos de la nuit avant de me lever. Voilà de quoi se mettre à réfléchir et sentir l’angoisse monter au fur et à mesure de ma lecture.

Nomophobe et Fomo ?
Ah oui peut-être que vous êtes comme moi et qu’ à la première vue de ces 2 mots cela ne vous dit strictement rien. La nomophobie est la peur d’être loin de son portable et le phénomène Fomo (acronyme de Fear of Missing Out) est le fait d’avoir peur de manquer quelque chose.

Troubles du sommeil.
A mon avis, quand vous aurez lu l’article, je suis sûr de ne plus être le seul à me poser des questions sur mon comportement. De plus le spécialiste du sommeil que je suis, se rappelle à ce moment précis que les écrans sont mauvais pour l’endormissement. La lumière bleue qu’ils émettent s’apparente à celle de la lumière du jour et donc très naturellement, elle commande à notre corps de ne pas dormir. Soulignons que ceci est particulièrement gênant pour ceux d’entre nous qui ont des soucis de sommeil.

Comment se sortir de l’hyper connexion ?
Je pense que la première chose est de se poser deux à trois questions en lisant ce type d’articles et de s’obliger à poser le téléphone ou la tablette régulièrement. Pour aller plus loin, la journaliste de Wedemain nous fait par d’une expérience intéressante. Si vous n’avez pas encore lu l’article en question, foncez !

Inspiré du magazine Wedemain.

 

Les articles sur le même thème :

Autour du lit ,

  1. Pas encore de commentaire