Accueil > Literie > La viscose est-elle une matière naturelle ?

La viscose est-elle une matière naturelle ?

définition de la viscose

La viscose est-elle une matière naturelle ?

 

Très utilisée dans les vêtements et la literie, la viscose est une fibre qui, à l’origine était végétale. Mais est-ce pour autant une fibre naturelle ?

 

Viscose définition.

Mot né de la contraction de visqueux et cellulose, la viscose est une fibre synthétique mais qui, à l’origine était une matière naturelle. La transformation étant devenue trop importante pour être légalement qualifiée de naturelle ou de végétale. La viscose donc est toujours synthétique. Les premières viscoses à avoir été inventées étaient celles de soie, appelées également rayonne, constituées essentiellement de cellulose.

De la viscose de soie à la viscose de bambou.

Première à avoir été inventée a donc été la viscose de soie, mais aujourd’hui d’autres existent. La viscose de coton est très utilisée par exemple dans le linge de lit. Une autre viscose qui a fait plus récemment apparition dans la literie et le linge de maison est le bambou. Elle est présente dans les tissus de matelas, appréciée pour son apparence écologique, j’ai bien dit apparence. On la trouve également dans la fabrication de tissus éponge pour serviettes de bains et peignoirs.

Comment est fabriquée la viscose ?

Selon le Larousse, dictionnaire qui a rythmé nos cours de français, la viscose est dérivée de la cellulose obtenue par xanthatation de cette matière. C’est à dire que par des procédés chimiques, on obtient des xanthates également appelés dithiocarbonates qui sont les sels et esters de l’« acide xanthique ». Enfin le xanthate est décomposé par une solution acide. Pour faire simple, vous aurez vite compris que ces multiples étapes de transformation de la matière végétale qui expliquent que légalement, on ne puisse pas dire que la viscose soit naturelle.

La viscose est-elle écologique ?

Ce point est très discuté et discutable selon les matières. Si l’on prend l’exemple du bambou, certes il s’agit d’une plante qui se cultive rapidement et c’est une fibre synthétique à base de lignine (cellulose) dont la culture, contrairement à d’autres fibres purement synthétiques comme le polyester, entraîne une diminution des gaz à effet de serre. Il peut cependant y avoir des effets secondaires à la culture intensive du bambou et surtout à l’utilisation de produits chimiques.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks