Accueil > Attitude citoyenne > L’air est pollué, la faute à qui ?

L’air est pollué, la faute à qui ?

réduction de la pollution de l'air

mes réflexions pour réduire la pollution de l’air

 

Nous savons tous que l’air que nous respirons est pollué et nous rejetons la responsabilité vers les autres. Or, nous sommes tous responsables.

 

Bonne nouvelle, notre air est moins pollué.

J’apprends avec joie, à la lecture d’une étude que les émissions des polluants particulièrement nocifs pour notre santé sont en baisse depuis les années 1990. Toutefois, nous sommes encore loin du compte. C’est déjà ça, restons enthousiastes, informons-nous et continuons nos efforts !

Courage, on peut arriver à être plus responsables.

Nos comportements ont évolué, nous avons pris conscience de la situation, mais il faut que nous continuions sur cette voie d’amélioration. Nous avons à notre disposition des énergies renouvelables, lesquelles sont en plein essor, des combustibles qui contiennent moins de soufre, sans compter que l’arrivée des nouveaux carburants a permis de nettement réduire les émanations de plomb. Malheureusement, l’ammoniac contenue dans l’air demeure stable.

Des solutions pour moins polluer.

Notre objectif commun est de persister à réduire toutes émissions de produits polluants. N’hésitons donc pas à prendre du recul sur notre hygiène de vie, particulièrement en se penchant sur nos façons de consommer et de nous déplacer. Par exemple, voici quelques petits conseils Noctea pour un comportement plus responsable :

  • Manger bio et opter pour une production locale,
  • Choisir des produits sans emballages et quand cela n’est pas possible privilégier les articles avec des emballages biodégradables,
  • Marcher plus et réduire le temps passé en voiture.

Eco-citoyenneté, des gouttes d’eau pour remplir « le vase ».

En effet, de par ces gestes éco-citoyens qui paraissent bien peu signifiants et auxquels nous participons effectivement, nous agissons beaucoup car nous faisons fonctionner notre économie locale, nous réduisons la pollution des transports et en somme, nous nous faisons du bien tant psychiquement que physiologiquement. Nous tendons donc vers des comportements qui auront un impact à plus long terme. Je vous invite à corroborer activement à cette rédemption et à remplir ces objectifs tant personnels qu’altruistes et ainsi, de contribuer d’ici 10 ans à une vie meilleure.

Je m’engage.

Moi-même, j’ai opté pour LaRucheQuiditOui pour m’alimenter, de marcher quasiment 40 minutes par jour domicile-travail-domicile, de trier correctement mes déchets voire de réutiliser certains emballages. Ensemble, je, vous, nous arriverons à des résultats concluants , c’est certain. Nous sommes tous responsables de l’air que nous respirons.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Attitude citoyenne

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks