Accueil > Sommeil > La lumière est nécessaire pour passer une bonne nuit

La lumière est nécessaire pour passer une bonne nuit

La luminothérapie pallie au manque de luminosité

La luminothérapie nous aide à mieux dormir.

 

Nous sommes nombreux à être sensibles aux changements de saison et particulièrement aux changements de luminosité. En hiver, l’apport de lumière est faible alors que notre organisme en a absolument besoin.

 

La lumière est indispensable à notre bien-être.

La lumière est une source naturelle d’énergie, elle a une influence sur notre biorythme, nos humeurs et sur nos neurotransmetteurs telles que la sérotonine, dite hormone du bonheur, ainsi que la mélatonine qui gère les phases de l’éveil et du sommeil.

La France est un pays peu lumineux.

La France manque particulièrement de lumière en hiver. Nous compensons ce manque par la lumière artificielle mais cette dernière reste insuffisante au fonctionnement de notre organisme. D’où des troubles qui apparaissent et dérèglent notre horloge biologique.

L’horloge biologique en berne.

L’intensité étant trop faible en saison hivernale, notre horloge biologique en prend un coup car la mélatonine, dite hormone du sommeil, va être secrétée de façon excessive et donner l’envie de dormir particulièrement le jour. On dit même que certaines déprimes voire dépressions sont en lien de novembre à mars car nos rétines sont en mal de lumière.

Eviter les médicaments.

La déprime est passagère, inutile de prendre des médicaments à moyen ou long terme, qui auraient plus de méfaits que de solutions en conséquences. Pensez donc à la luminothérapie qui consiste à être mieux éclairés, parfois même par une lumière de couleur bleue. Il est préconisé d’en user le matin, pendant environ quarante minutes. C’est une thérapie naturelle qui fait ses effets en moins d’un mois.

Nos conseils pour passer un hiver serein jour et nuit :

  • servez-vous de la lumière,
  • ne vivez pas dans l’obscurité,
  • offrez-vous un simulateur d’aube pour un éveil léger, graduel et plus agréable,
  • soyez patients, le printemps revient vite.

Inutile d’attendre l’été.

Dans l’absolu, l’été et sa forte luminosité sont appréciables mais la chaleur ne permet pas un sommeil suffisamment récupérateur. En effet, il faut que la température corporelle baisse pour enclencher progressivement l’endormissement, or la saison estivale n’est pas d’une grande aide quand il fait trop chaud.

Mon meilleur conseil, en attendant, faites le plein de lumière ! A toute occasion dans la journée et faites des activités avec votre conjoint, vos enfants, des amis. Sortez et prenez l’air dès que vous le pouvez, l’air pur et frais sont revivifiants tout comme les loisirs et les rencontres amicales lors de sorties tels que des expositions, des marchés, des balades dans la campagne ou en forêt.

Je fais le vœu pour l’année 2018 que que le bureau de comment mieux dormir soit équipé d’une lampe de luminothérapie…

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks