Accueil > Sommeil > Faire la sieste rend-il plus beau ?

Faire la sieste rend-il plus beau ?

Les bienfaits de sieste au travail

La sieste au travail.

 

Le livre « faire dodo rend-il beau ? », nous a donné envie d’appliquer la réflexion aux bienfaits de la sieste.

 

La sieste est-elle la voie du progrès ?

Parmi les livres de la bibliothèque de commentmieuxdormir.com, qui commence d’ailleurs à être bien fournie, nous avons acheté en septembre dernier un petit livre rigolo « Faire dodo rend-il plus beau ? ». Son jeu de questions réponses étonnantes permet d’aborder le sommeil sous un autre angle. Et puis avouez qu’un auteur qui commence sa rubrique sur la sieste avec ces mots « quel que soit votre métier, on suppose qu’il n’est pas très bien vu de s’accorder trop de pauses » ne peut qu’avoir mon oreille. Je suis sûr que vous avez déjà deviné que ce livre nous inspire déjà de nombreux billets sur le sommeil.

La culpabilité de la sieste.

Nous ne répéterons jamais assez que, de nos jours, l’image de la sieste est négative. Que tout commence généralement par la culpabilisation des gens qui pourraient en avoir envie. Nous payons toujours la vision du travail des années 80, qui consistait à bosser comme des fous sans se préoccuper du bien-être. Un bon employé était celui qui était submergé, parfois même aux dépends de sa vie privée. Aujourd’hui avec le burn out, de nombreux spécialistes réhabilitent la sieste. Mais pour ceux qui en ressentent le besoin, l’assumer et affronter les aprioris des autres, n’est pas si simple. Romina Rinaldi, parle d’une étude scientifique qui révèle que la sieste après le repas relance nos fonctions cognitives.

Une étude scientifique sur la sieste.

L’étude réalisée sur des sujets adultes, par des chercheurs belges, met en avant que ceux qui ont fait la sieste n’ont pas manifesté un déclin à la tâche de flexibilité mentale après le repas. En d’autres termes, ceux qui on fait une vraie pause, présentent une plus grande capacité d’adaptation à l’imprévu.

Voilà pourquoi il faut faire la sieste ?

En d’autres termes, études après études, c’est scientifique, la pause et plus particulièrement la récupération après le repas de midi est une nécessité. Se poser pour faire une sieste de 20 à 30 minutes, acte de lâcher prise, permet de repartir sur les chapeaux de roues et d’être plus performants tout au long de l’après midi. L’étude belge révèle également que l’exposition à la lumière du jour, revigore vivement. Faire une pause, sortir du bureau ou de l’atelier pour s’exposer à la lumière du jour, a les mêmes effets que la sieste. Permettez-moi d’aller plus loin en disant que l’idéal serait de faire une sieste et de sortir prendre l’air. A moins que l’idéal soit de faire la sieste dehors.

Source le livre « Faire dodo rend-il beau ? » de Romina Rinaldi aux éditions In psycho Véritas by Mardaga éditions.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks