Sommeil de votre enfant, débarrassez-vous de votre culpabilité !

15/05/2017
éducation des enfants comment déculpabiliser

L’éducation des parents

 

Ne pas écouter les propos culpabilisant.
Le mois dernier, je vous ai parlé d’Anne Bacus, docteur en psychologie et psychothérapeute, dans l’article sur le sommeil des enfants. Et bien rebelote, car j’ai eu envie de partager le chapitre sur la culpabilité des parents. Il est vrai qu’il est naturel de culpabiliser du fait que son enfant ait du mal à dormir. Pêle-mêle, les parents les plus gentils ont plus tendance à se sentir coupables, car ils ne veulent surtout pas contrarier. Ajoutons à cela que des langues bien pendues et peu habituées à réfléchir avant de parler se chargent d’en remettre une couche. Rien de mieux pour des parents inquiets et en manque de sommeil de s’entendre dire « si c’était moi ça ne se passerait pas comme ça ».

Comment mettre fin à la culpabilité ?
Le principe de base des conseils de la thérapeute est de passer à l’action pour lutter contre la culpabilité. « Voyez si les bonnes raisons que vous avez d’intervenir pour que votre enfant dorme mieux pèsent plus lourd que votre culpabilité. » Il faut être confiant dans ce que l’on met en place, face au petit monstre, la bonne attitude est de montrer de la conviction, plus nous montrons de l’assurance, moins la culpabilité aura de prise sur nous. Je vous entends déjà dire que c’est bien tout cela, mais que changer d’attitude n’est pas si simple. Effectivement, il faudrait bien des articles, pour répondre à toutes les questions de parents, mais l’idée de ce jour est déjà de sensibiliser à ce problème. La prise de conscience est la première étape avant l’action. Entre autre, je ne peux que vous recommander les ouvrages d’Anne Bacus. Pour asséner le coup de grâce une dernière citation : « ne pas enseigner à son enfant à bien dormir c’est le laisser se faire du tort. »

Source Anne Bacus dans son livre « 100 façons de faire dormir son enfant » aux éditions Marabout.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , ,

Dormir à 2, le top 5 des raisons qui pourraient vous faire changer d’avis !

08/05/2017
Dormir à deux

Dormir à deux : quelle impact sur le sommeil ?

 

Dormir seul ou pas: quel impact sur le sommeil ?
Chaque année au mois de mars se tient la journée du sommeil. Organisée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, des professionnels de la santé et du sommeil, se mobilisent pour promouvoir l’importance du sommeil et l’incidence de ses troubles sur la santé. Chaque année un thème est retenu afin de faciliter la communication et de trouver un angle concret basé sur une enquête. Cette année c’est « Dormir seul ou pas: quel impact sur le sommeil ? » qui a été retenu et travaillé à l’aide d’une enquête réalisée auprès de 1000 personnes de 18 à 65 ans. Et bilan, bien que cela ne soit pas une surprise pour beaucoup d’entre nous, le fait de partager son lit n’est pas neutre sur notre récupération. Je me suis amusé à librement interpréter les résultats de ce sondage?

Dormir seul ou pas : quel choix faire ?

dormir à deux

Les raisons de ne pas dormir à deux

 

Les 5 raisons qui plaident pour faire chambre à part :

  1. Le ronflement : Nous sommes 35% à ronfler régulièrement. Cette proportion passe à 44% chez les 45 à 54 ans et à 55% sur les 55 à 65 ans. 50% des personnes déclarent être dérangées par le ronflement de l’autre.
  2. Le mouvement : 58% des dormeurs déclarent être gênés par les mouvements de leur conjoints.
  3. Les différences d’horaires : soit parce que le rythme de sommeil n’est pas le même ou plus simplement parce que l’un des deux travaille de nuit, le décalage des horaires de couchage ou de levé, perturbe le sommeil de l’autre. 29% déclarent être perturbés par ce phénomène.
  4. La chaleur du corps : 18% des dormeurs déclarent être dérangés par la chaleur du corps de l’autre.
  5. Les allées et venues pendant la nuit : 13% déclarent subir les allées venues de leur conjoint pendant le nuit. L’insomnie de l’un nuit au bon sommeil de l’autre.
les bonnes raisons de dormir à deux

Le plaisir de dormir à deux

 

Les 5 raisons qui plaident pour dormir à deux :

  1. Cela fait plaisir : 49% des gens qui dorment ensemble, pensent qu’ils le font pour le plaisir.
  2. Cela rassure : c’est l’avis de 28% des femmes.
  3. Cela tient chaud : avis partagé par 25% des femmes de 18 à 24 ans.
  4. Cela entretien le désir : l’enquête n’aborde pas ce point, mais nous sommes nombreux à penser que « ça fait plaisir » et que partager l’intimité de l’autre entretient le désir sexuel. Dans la pratique, dormir à deux ou seul pour préserver le désir, ça se discute selon les professionnels.
  5. Cela favorise la communication : l’intimité du lit avant de dormir, crée une proximité, où le couple parent, se retrouve et peut échanger.

Source enquête INSV MGEN réalisée par Opinion Way pour la journée du sommeil 2017. Pour consulter l’ensemble de l’enquête [cliquez ici].

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , , ,

J’ai fait l’expérience d’un matelas trop ferme.

01/05/2017
j'ai mal dormi car la literie était trop ferme

Non, ce n’est pas moi.

 

Les conséquences sur le sommeil, d’un matelas trop ferme.
Je vous rabâche depuis des années les méfaits des matelas durs. Et bien la semaine de passage dans de midi de la France pour des raisons professionnelles malgré moi. Un hôtel avec une literie pas à la hauteur et surtout trop hard, je dois reconnaître que ce n’est malheureusement pas la première fois que cela me tombe dessus. Aller avouez que cela vous ai déjà arrivé, n’est-ce pas ?

Se réveiller avec des douleurs.
Je me suis réveillé bien avant la sonnerie de mon portable avec des tensions dans le dos. J’ai l’impression d’avoir fait des efforts toute la nuit. J’ai également comme des courbatures dans les jambes. En fait, un matelas doit respecter la morphologie du corps. Vous vous souvenez ce que je vous ai régulièrement expliqué, la nécessité d’élasticité du matelas afin qu’il puisse mouler le dormeur quel que soit sa position au cour de la nuit. Le matelas ferme provoque une déformation de la colonne vertébrale, d’où ces douleurs dues aux contraintes qu’elle a subit. Sans compter que même si je ne me suis réveillé à chaque fois que mon corps a dû se tourner pour relâcher la contrainte sur la colonne vertébrale, mon cerveau n’a pas eu son repos mérité. Pour mieux comprendre ce phénomène, allongez-vous sur le dos et vous constaterez qu’au niveau de la cambrure du dos, il n’y a pas de soutien. Essayez de vous détendre et vous verrez que votre colonne se déformera pour que le corps repose partout. Faites l’exercice sur un côté et vous verrez que le matelas trop dur déforme encore plus le corps, du au volume plus important de la zone d’épaules.

Un matelas peut provoquer des problèmes circulatoires.
Il bon d’ajouter que l’excès de fermeté, peut aussi provoquer des problèmes de circulation sanguine. Le matelas dur comprime les vaisseaux sous cutanés au niveau des parties volumineuses du corps comme le bassin et les épaules. Ce qui encore une fois obligé le cerveau de retravailler à chaque gêne pour changer de position. Ce qui a comme conséquences, une mauvaise qualité de récupération et cela peut aller jusqu’à des douleurs au niveau du bassin, des épaules et des omoplates.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie , , ,

Corporate le film qui va nous empêcher de dormir.

21/04/2017
film sur le Burn-out.

Film Corporate de Nicolas Silhol.

 

Quand le point de non retour du burn-out est dépassé.
Le film Corporate de Nicolas Silhol , traite de la souffrance au travail. Mais contrairement à ce que nous avons déjà, c’est à dire comment prendre en compte la souffrance et la prévenir, là le film lui va jusqu’au dérapage. Puis une fois le pire arrivé, puisque là tout part du suicide d’un employé, que deviennent les consciences.

Quelques détails sur le film Corporate.
Film français, réalisé par Nicolas Silhol, avec comme acteurs principaux Céline Sallette, Lambert Wilson et Stéphane De Groodt, dans lequel Émilie une brillante et froide DRH d’une grosse boite dont un cadre se suicide. Elle est fautive suite à un comportement qu’elle a eu envers lui et surtout chargée de gérer la crise au sein de l’entreprise après ce drame. Elle décide de révéler les méthodes de harcèlement pratiqués dans l’entreprise à une inspectrice du travail qui la soupçonne d’être responsable, et ce probablement pour sauver sa peau.

Un film qui fait réfléchir sur notre comportement au travail.
Un film qui ne devrait pas laisser indifférent, à moins d’être insensible, et qui j’espère poussera à réfléchir quelques directeurs de ressources humaines et autres dirigeants d’entreprises. Ce thriller psychologique est basé notamment sur des témoignages de faits réels vécus dans le monde du travail. Une occasion de se questionner pour savoir où chacun d’entre nous serait près à aller pour réussir et quand pourrions nous perdre tout discernement. Par opposition, pourrions-nous être victime de stress au travail ou de burn-out ? N’oublions jamais qu’il y a dans la vie des choses plus importantes que le travail. mais qui si on travaille avant tout pour gagner notre vie, il nous sert aussi à exister socialement. C’est de la que vient le meilleur comme le pire. à méditer.


La bande annonce du film de Nicolas Silhol Corporate.

L'affiche du film Corporate de Nicolas Silhol

L’affiche du Film.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Evénements , , , ,

Anne Bacus : « Pour bien dormir un enfant a besoin de règles. »

17/04/2017
pour bien dormir un enfant a besoin de règles.

Les conseils pratiques d’Anne Bacus.

 

Les règles pour que le sommeil des enfants ne soient pas le cauchemar des parents.
Quand le bonheur d’être parent est là, il est souvent modéré par les insomnies provoquées par les enfants. Nombreux sont les parents à avoir un autre regard sur le sommeil. Pour être le plus juste, avouons que c’est les mères qui souffrent le plus de ce mal. Elles sont en général les premières à bondir du lit en cas de pleures. À tel point que le manque de récupération tourne souvent à la souffrance pour les mamans voir à la pathologie. Bon nombre de femmes ne dormiront plus jamais pareil. Anne Bacus, docteur en psychologie et psychothérapeute, parmi ses 100 conseils sommeil pour les enfants, recommande de leurs donner des règles.

Quelles règles appliquer pour que notre enfant dorme mieux ?
« Pour le sommeil, comme pour beaucoup d’autres comportements de sa vie, l’enfant a besoin de savoir clairement ce que vous attendez de lui « affirme la thérapeute. Les règles doivent basées sur 4 principes pour fonctionner :

1/ des règles claires :
Bien que cela semble évident, les règles doivent être comprises et clairement exprimées. Voici quelques exemples concrets :

  • « On se lave les dents avant d’aller se coucher. »
  • « On éteint la lumière à huit heures. »

2/ des règles stables :
Un enfant aura le plus grand mal à comprendre les règles qui changent à tout bout de champ. Il faut donc s’y tenir, car pou l’enfant un changement est interprété comme un opportunité de défier les règles. Si il n’a pas le droit de rejoindre ses parents dans leur lit, pour être respecter cette règle devra être appliquée sans exception chaque jour. Sinon c’est mort, c’est là où les choses en sont pas si simples, n’est ce pas ?

3/ des règles flexibles :
La stabilité ne veux pas dire forcément être rigide. Par exemple dans le cas de la règles, « chacun doit dormir dans son lit », l’exception peut être la nuit où un orage éclate. Il faut bien l’expliquer pour que l’enfant comprenne le caractère exceptionnel.

4/ des règles raisonnables et sensées :
Il faut que les règles ne fixent pas la barre trop haute et quelles soient comprises par le petit. Le conseil … Voilà quelques exemple d’explication :

  • « Maman ne reviendra pas te voir dans ton lit, elle doit se reposer maintenant. »
  • « Rendors-toi : c’est encore la nuit et le nuit, on dort. »

Source le livre « 100 façons de faire dormir son enfant. » d’Anne Bacus aux éditions Marabout.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , ,

Déculpabilisez avec des menus qui ne vous empêcheront pas de dormir !

10/04/2017
la solution menubymenu.com

Comment gérer simplement les menus quotidiens de la famille ?

 

Assumons de ne pas avoir envie de passer des heures devant les fourneaux.
Après une journée de travail de folie, le sprint des enfants, il est compréhensible de manquer d’énergie pour cuisiner. Et bien maintenant, il est permit de ne pas vouloir passer des heures à cuisiner, tout en aimant manger correctement et varié. Les sœurs Menut, ont mis en place un outil gratuit pour gérer nos menus, tout en respectant les goûts et les contraintes alimentaires et en éditant simplement notre liste de courses. Menubymenu.com est une startup de la région de Châteauroux que nous connaissons bien.

La plaisir des repas du soir.
Il va de soi que menubymenu.fr permet de gérer l’ensemble des repas de la famille. Mais j’ai envie d’insister sur le fait que le repas du soir est souvent le moment de la journée où la famille se retrouve et où on a un peu plus de temps pour échanger et communiquer. C’est là que notre solution prend toute sa dimension pour simplement rendre ce moment exceptionnel. Des mamans non esclaves des fourneaux (la solution n’est pas interdite aux papas modernes) et qui pourront dire « C’est moi qui l’ai fait ! » (Là les plus jeunes ne pourront peut-être pas comprendre).

Comment ça marche ?
Il suffit de s’inscrire de rentrer les goûts, les contre indications de chaque membre de la famille et de se laisser guider pour établir le planning hebdomadaire des repas. Dorothée Menut nous confie même que certaines familles prennent le temps d’une réflexion commune le dimanche. J’adore quand la révolution numérique redonne du vrai lien social. Des moments de vies et de plaisir qui laisseront de beaux souvenir dans les têtes de nos enfants. Sans compter, que cela participera certainement à leur éducation alimentaire.

Le site menubymenu.com

 

Les articles déjà traités sur ce thème :

Tips et conseils pratiques , , ,

Photo Claudia Cardinale, affiche du festival de Cannes, et si on n’assumait plus de faire partie de la nature ?

03/04/2017
Affiche festival de cannes 2017 comparaison des photos de Claudia Cardinale

Crédit photos Mashable et France 24.

 

Festival de cannes, la polémique sur la photo retouchée de Claudia Cardinale.
C’est en entendant parler sur France Info de la polémique sur l’affiche du festival de Cannes 2017, que m’est venue cette réflexion. En fait la photo de Claudia Cardinale jeune figurant sur l’affiche aurait été retouchées, la taille de l’actrice mythique affinée et ses jambes allongées. J’ai toujours cru que l’utilisation classique du logiciel Photoshop en publicité ou dans les médias, était d’embellir les photos et plus particulièrement les modèles. Mais rendre plus belle Claudia Cardinale ne me semble pas utile, c’est pourquoi j’ai voulu essayer de comprendre.

La beauté d’une femme est-elle une question de norme ?
Allonger les jambes et rétrécir la taille (pas la hauteur le bassin), signifierait peut-être que pour certains la définition de la beauté passerait par des mensurations précises. Un centimètre de plus et le seuil de la laideur serait donc franchi. Nous rendons nous compte que parfois nos comportements sont proprement stupides.

Sortir l’humain de la nature.
En approfondissant, je me suis rendu compte que le mal était plus complexe. On efface allègrement les imperfections de peau, on modifie la forme des seins, à tel point que la majorité des mannequins sur les magazines ont subi de tels mutations photographiques qu’elles n’ont plus rien de naturel. Visiblement nos contemporains et plus particulièrement n’assument plus de coté naturel des femme. Comme si l’on ne supportait plus que l’humain fasse partie de la nature.

Battons-nous pour l’amour des femmes et des hommes naturels.
Mais les imperfections de nos corps font parti du charme. L’émotion et l’amour ne viennent pas de la perfection mais de ce que quelqu’un dégage. Mais pour aller plus loin, j’ai été très surpris de lire que certaines femmes se plaignaient que de jeunes hommes avaient une image faussée des poitrines féminines, et se trouvaient déçus à la vue de vrais seins. Un impact psychologique qui me semble particulièrement inquiétant.

Festival de Cannes 2017 du 17 au 28 mai.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Attitude citoyenne , , ,

Comment mieux dormir dans sa chambre ?

27/03/2017
Comment mieux dormir

Conseils pratiques pour mieux dormir

 

Conseils pratiques pour une chambre vouée au sommeil.
Alors que je me disais qu’il y a quelques temps que nous n’avons pas parlé de l’agencement de la chambre pour mieux dormir, je suis tombé sur un excellent article de Psychologie magazine. Vous m’en auriez voulu de ne pas saisir l’opportunité. Effectivement, il ne suffit pas d’avoir une bonne literie pour mieux dormir. La chambre doit être dédiée à la détente et au sommeil, un lieu où l’on se sent bien.

Un lit en bonne place et un espace libéré.
Le lit est l’élément principal de la chambre dont il doit être en bonne place, en aucun cas dans un coin. Il est important de pouvoir bien circuler autour de la literie avec aisance. De plus, il est bon de ne pas avoir une chambre encombrée. Ce qui signifierait se sentir oppressé dans sont lit. reconnaissez que cela n’est pas l’idéal pour la détente. Ajoutons que la chambre ne doit pas être multifonction. Elle sert à se reposer et se détendre, mais pas à manger, ou à travailler.

Sortir le travail et les écrans de la chambre.
La chambre est un lieu dont la fonction est de récupérer, y faire entrer la nourriture ou le travail est assurément prendre le risque de perturber le sommeil. Histoire de faire un partage d’expérience, je n’ai de manière générale pas de problèmes pour dormir, et bien il m’est déjà arrivé de bosser un dossier le soir et de perdre la notion du temps. Et bien à chaque fois j’ai eu du mal à trouver le sommeil. Tout d’abord, car je n’ai pas baissé assez tôt le rythme intellectuel nécessaire à l’endormissement. Puis la lumière bleue des écrans, qui s’apparente à la lumière du jour, repousse le sommeil.

Une chambre apaisante avec des couleurs froides.
Une déco dans laquelle nous nous sentons bien est importante. Elle doit nous ressembler et la chambre ne doit pas être la pièce négligée de la maison, car personne d’extérieur à la famille n’y entre. Il n’est pas égoïste de penser à son bien-être. Passé cette étape, rappelons qu’il est important de privilégier les couleurs froides, comme le bleu ou le vert, plus propice au sommeil, alors des les couleurs chaudes sont plus excitantes, comme le rouge par exemple.

Inspéré d’un article de Psychologie magazine.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Tips et conseils pratiques , , , , ,

Startup et si on travaillait au lit ?

20/03/2017
Matelas du Startup weekend de Châteauroux

Travailler sur un lit !

 

Les start up cassent les codes de l’esprit d’entreprise.
Le monde de l’entreprise est en perpétuelle évolution et l’esprit startup casse les codes dans bien des domaines comme la créativité, le management et les méthodes de travail. C’est en lisant le magazine Management sur ces nouvelles méthodes de travail qui présentait un lit ou des canapés permettant de rompre la monotonie et de stimuler les esprits dans certains fleurons de la nouvelle économie. Qu’immédiatement, je me suis reconnecté avec l’expérience du Startup weekend de Châteauroux avec le matelas géant, que des étudiants n’ont pas hésités à s’approprier pour un travail collectif.

Haltes aux esprits mal placés.
Évacuons tout de suite deux points. Je vous rappelle qu’il est toujours aussi mauvais de travailler le soir dans sa chambre. Car cela nous déconnecte de la détente et donc de l’endormissement. Par ailleurs, j’entend déjà quelques esprits chagrins pour qui allongés sur un lit à plusieurs serait forcement un moment à connotation sexuelle. Non, il va de soi que comme dans les saunas d’Europe centrale qu’il s’agit d’un moment de travail ou de détente en tout bien et tout honneur. Il serait d’ailleurs très mal vu de tenter la drague ; avis aux amateurs.

Déculpabilisons d’être heureux au travail.
Bien sûr que certaines générations de dirigeants ou de cadres peuvent avoir des réticences à l’idée de quitter de temps en temps le bureau en temps que mobilier, pour se vautrer afin de régénérer le cerveau et gagner en efficacité. Les plus jeunes d’entre nous ont nettement moins d’à priori. J’aime citer l’expérience vécue lors du Startup Weekend de Châteauroux qui c’est tenu en janvier dernier. Alors que les organisateurs, avaient demandé à Noctéa de réaliser un espace repos avec un grand matelas. La veille alors que l’installation était terminée, trois étudiants (Photo ci-dessus), s’étaient appropriés le lieu pour travailler une soutenance commune. Parions sur le fait que le monde évolue plus vite qu’on ne le croit. Et que nous allons de plus en plus vers une notion d’efficacité alliée à la notion de bonheur au travail.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Autour du lit ,

Chambre : c’est l’heure du grand ménage de printemps !

13/03/2017
Conseils pratiques pour nettoyer la chambre

Le guide pour faire un ménage de printemps dans la chambre.

 

Conseils pratiques pour une chambre plus saine.
Avec l’arrivée du printemps, nous avons envie de sommeil, d’extérieur et d’air. L’enfermement, le manque de lumière commencent à nous peser. Au même titre que l’on a besoin de promenade sous le soleil, de barbecues, on a envie d’un intérieur régénéré. C’est pourquoi, bon nombre d’entre nous se livrent au ménage de printemps. Vous comprendrez que nous nous attardions plus précisément sur la chambre.

Hygiène de la chambre, les 6 des choses à faire au printemps :

  1. ouvrir la fenêtre : pour commencer, on ouvre la fenêtre afin de bien ventiler la chambre et ce tout au long de l’opération de nettoyage.
  2. aérer la literie : au même titre que pour la chambre, l’aération du matelas a pour objectif de l’assainir en évacuant notamment d’éventuels restes d’humidité.
  3. aspirer généreusement : cette opération permettra d’enlever les acariens et autres miasmes du matelas. En plus, de la literie, il faut aspirer les tapis ou moquettes présents dans la pièce.
  4. mettre les fibres naturelles au congélateur : une excellente technique pour éliminer les acariens est de mettre toutes les pièces de literie, dont la taille le permet, au congélateur. C’est le cas par exemple, des oreillers qu’il suffira d’emballer dans un sac plastique et de les laisser au froid pendant une nuit.
  5. laver la couette : autre étape ce ménage de printemps, on lave ou on fait laver la couette (ou la couverture). Pour cela attention de bien suivre les recommandations de lavage du fabricant. De manière plus générale, une erreur à éviter est l’essorage trop fort. Cet effet de centrifugeage, est bien souvent ce qui abîme le plus les fibres.
  6. laver les draps à 60 degrés : rappelons que nettoyer les draps en coton à soixante degrés Celsius suffit à éliminer les acariens.
  7. retourner son matelas : on passe de la face hiver à la face été. J’en profite pour vous rappeler, que comme 4 fois dans l’année, c’est le m’aiment de retourner son matelas. Cela permet, d’user la matelas de manière uniforme et de dormir sur une face plus fraîche pour attaquer des périodes plus chaudes.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie , ,