Archive

Articles taggués ‘blog bien-être’

Je vieillis bien et alors ?

04/09/2017
Comment mieux vieillir

Je vie pour mieux vieillir

 

Les magazines me rappellent que je vieillis.
Etant moi-même également concernée par le sujet, la quarantaine assumée, je me suis penchée sur la question de : « comment améliorer mon quotidien pour vivre mieux dans le temps ». Je sais qu’il faut prendre en considération la ménopause, l’arthrose, ostéoporose, … et qu’il y a mille et une notions accessibles en ligne et magazines divers qui vous donnent la bonne parole. Certes, toutes ces informations ne manquent pas de justesse et j’en prends note.

Mes propres remèdes miracles.
Poudre de perlimpinpin et j’en passe… Finalement, je ne cherche pas le remède-miracle que j’utiliserai le moment venu ; non, je penche pour un confort basé sur des règles de vie que j’instaure dès maintenant afin de réguler et prévenir l’avenir.

  1. De l’exercice : forcément, j’allais passer par cette case-là ! Moins de télé et de tablette, je vais prendre l’air. Allez 20 minutes de marche en plein air et par jour, musique dans les oreilles, vont me stimuler. D’autant qu’il est préconisé de prendre la luminosité naturelle au moins pour cette durée, quotidiennement. C’est top ! un 2 en 1.
  2. Moins de tabac : amatrice de cigares, j’avoue que réduire ma consommation est indispensable pour ma santé globale, ma respiration et pour éviter le jaunissement des dents, signe de l’âge lui-aussi. Tiens ! un 3 en 1, ça devient très intéressant ! je vais aussi réduire mes visites chez le dentiste du coup … 😀
  3. Mieux m’alimenter : je suis la tendance Vegan, non seulement je me sens moins coupable de la maltraitance animale et en plus, je me fais du bien. J’ai testé petit à petit l’intégration de tofu, soja et dérivés… Certes, ça change fortement les habitudes. Or, j’apprends peu à peu à les cuisiner et pour le moment, je suis assez satisfaite bien que pas convaincue du tout du tout fût quelque temps. En bonne voie donc.
  4. Les vitamines : perlimpinpin et compagnie : je redis Stop ! je ne prends plus de compléments vitaminés, non ! je prends des fruits et des légumes que je transforme en Smoothie et / ou en salades, à mon gré. Voilà ! Je ne me fournis plus que le samedi matin, auprès de mon maraîcher bio sur le marché situé Place Voltaire. Je vais vaincre ce que la Nature me réserve par le Naturel. Super, en plus ma boutique de thé préférée est à quelques pas. Je mérite bien une dégustation accompagné d’un petit chocolat et du sourire adorable de la patronne.

Sur ces bons conseils, vieillir apporte la sagesse. La preuve étant car il y a encore quelque temps, je n’étais pas de l’avis des lignes que je vous ai écrites. 😉

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Autour du lit , , ,

Smylife, l’application pour mieux dormir et positiver.

09/01/2017
Smyline l’application sui rend heureux

Une application pour être heureux.

 

Le carnet pour bien dormir.
Pour bien commencer l’année, parlons de bonheur. Souvenez-vous du petit carnet que nous vous conseillions l’année dernière pour bien dormir. Le principe étant de noter dessus chaque soir les choses que l’on a peur d’oublier pour le lendemain. L’idée est de se débarrasser des choses qui pourraient nous empêcher de dormir. Une variante consiste à y mentionner les choses positives que l’on a vécu lors de la journée. L’objectif est de s’imposer de voir les bonnes choses, les points positifs de notre vie. Le cerveau serait programmé pour retenir les choses positives. Et pour les plus connectés, il existe  maintenant une application basée sur les travaux du docteur Philippe Rodet. En listant chaque soir les points négatifs et positifs de notre journée, non seulement on stimule notre cerveau au bien-être, mais aussi on alimente des statistiques sur notre niveau de stress et de plaisir.

L’application pour être heureux.
Alors pour approfondir, d’une part au cour de la journée, ou à défaut le soir on entre dans Smylife, les choses négatives et positives vécues au travail ou dans la vie privée. Le soir avant de s’endormir l’appli propose de relire les événements de la journée et de sélectionner le plus heureux. Et comme voir le positif ne nous est pas toujours naturel, comme pour le petit carnet, au cas où nous sécherions le but est de s’imposer une réflexion pour trouver un moment de bonheur au cour de la journée. Une des premières vertus de cette exercice est de se libérer avant de s’endormir. Sans oublier que le cerveau est programmé pour retenir les choses positives, dons voilà un petit entrainement simple qui peut rapporter gros. Revenons à nos moutons, l’application permet également de suivre de manière chiffrée et graphique notre route vers le bien-être. Carnet ou application, je suis convaincu qu’il ne peut qu’être bon de s’interroger positivement sur son bien-être et apprendre à s’écouter.

Prendre un kif par jour.
Ajoutons à cela, un petit rappel du principe du kif quotidien pour retrouver le bonheur. L’idée de cette méthode est de s’imposer de faire quelque chose que l’on aime chaque jour.

L'application smyline

Vue de l’application Smylife

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Tips et conseils pratiques ,

J’avoue je suis bordélique.

13/06/2016
le bordélique est créatif et va à l'essentiel

Le bordélique a besoin d’essentiel

 

J’aurais besoin d’aller à l’essentiel et je serais créatif.
Que de moqueries et que de galères à retrouver le document dont on a besoin en toute urgence. Depuis de années je suis parfaitement conscient que je suis bordélique et je me soigne, car il faut reconnaître que quand on bosse en équipe cela peut devenir insupportable pour les autres. Ceci dit une étude allemande réveille que le bordélique exprimé un esprit ayant besoin d’aller à l’essentiel et créatif.

À réfléchir avant de ranger.
L’année dernière une étude menée sur la psychologie d’entreprise révèle qu’un bureau en désordre permettrait aux travailleurs d’y voir plus clair. Le bordel serait l’expression d’une volonté d’aller droit à l’essentiel sans s’encombrer de futilités. Par exemple l’accumulation de dossiers en cours de traitement serait en réalité une réponse inconsciente au besoin de productivité, une sorte d’auto stimulation.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Autour du lit , , ,

Bonne année 2016 !

01/01/2016


 

Que vous souhaiter pour cette nouvelle année ?
Je sais, je ne suis pas très original, mais je tiens à vous adresser mes meilleurs vœux pour cet nouvelle année. Pour nous qui parlons à longueur d’année de bien-être et de nature, je vous offre cette vidéo de Natasha Brooks une artiste qui réalise des performances vidéos. Un film magnifique, reposant, l’humain est replacé dans la nature. Pour les âmes sensibles, qui n’acceptent pas de mettre un pied dans une eau en dessous de 25 degrés ; Natasha se baigne nue dans un lac du pays de Galles en plein hiver.

Pour découvrir tashbrooks.com le site de Natasha Brooks [cliquez ici].

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Evénements , , , ,

J’ai décidé de prendre du temps pour moi !

04/11/2015
Une tendance mrquée par des gens qui décident de se lever plus tôt pour avoir du temps pour eux

Ils se lèvent tôt pour avoir du temps

 

Se lever plus tôt pour avoir du temps pour soi.
C’est en regardant un journal de France 2, que j’ai découvert qu’il existait une nouvelle tendance venue des Etats-Unis, qui consiste à décider de se lever plus tôt afin de garder du temps pour soi.

Lutter contre le métro boulot dodo.
Après un nombre un nombre incalculable de recul du réveil, se lever à la bourre, courir au boulot et rentrer le soir claqué. Une routine qui ne nous laisse pas une minute. Et surtout une envie de reprendre sa vie en mains. De plus en plus de femmes et d’hommes ont pout cela décidé de se lever une demi-heure ou une heure plus tôt afin d’avoir le temps de prendre son temps. Afin d’avoir le temps de lire, ou plus simplement de s’occuper de soi.

Serais-je avant-gardiste.
Avant le reportage, je ne connaissais pas cette pratique, mais cela m’a aussitôt parlé. Effectivement cela fait de nombreuses années que j’ai constaté que se lever un peu plus me permettait d’arriver au travail au top. De plus pour travailler régulièrement du lundi au samedi, j’ai également réalisé que faire la grâce matinée le dimanche, me procurait l’impression de ne jamais sortir du travail. Alors qu’avec un dimanche plus actif, j’avais vraiment l’impression d’avoir coupé le rythme.

Par ailleurs, je me dis que s’écouter un peu plus, suivre plus nos propres besoins, en peut-être un des éléments pour le bonheur et une arme anti-burn-out.

 

L’extrait du journal de 20h de France :

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , , , ,