Archive

Articles taggués ‘dormir à deux’

Dormir à 2, le top 5 des raisons qui pourraient vous faire changer d’avis !

08/05/2017
Dormir à deux

Dormir à deux : quelle impact sur le sommeil ?

 

Dormir seul ou pas: quel impact sur le sommeil ?
Chaque année au mois de mars se tient la journée du sommeil. Organisée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, des professionnels de la santé et du sommeil, se mobilisent pour promouvoir l’importance du sommeil et l’incidence de ses troubles sur la santé. Chaque année un thème est retenu afin de faciliter la communication et de trouver un angle concret basé sur une enquête. Cette année c’est « Dormir seul ou pas: quel impact sur le sommeil ? » qui a été retenu et travaillé à l’aide d’une enquête réalisée auprès de 1000 personnes de 18 à 65 ans. Et bilan, bien que cela ne soit pas une surprise pour beaucoup d’entre nous, le fait de partager son lit n’est pas neutre sur notre récupération. Je me suis amusé à librement interpréter les résultats de ce sondage?

Dormir seul ou pas : quel choix faire ?

dormir à deux

Les raisons de ne pas dormir à deux

 

Les 5 raisons qui plaident pour faire chambre à part :

  1. Le ronflement : Nous sommes 35% à ronfler régulièrement. Cette proportion passe à 44% chez les 45 à 54 ans et à 55% sur les 55 à 65 ans. 50% des personnes déclarent être dérangées par le ronflement de l’autre.
  2. Le mouvement : 58% des dormeurs déclarent être gênés par les mouvements de leur conjoints.
  3. Les différences d’horaires : soit parce que le rythme de sommeil n’est pas le même ou plus simplement parce que l’un des deux travaille de nuit, le décalage des horaires de couchage ou de levé, perturbe le sommeil de l’autre. 29% déclarent être perturbés par ce phénomène.
  4. La chaleur du corps : 18% des dormeurs déclarent être dérangés par la chaleur du corps de l’autre.
  5. Les allées et venues pendant la nuit : 13% déclarent subir les allées venues de leur conjoint pendant le nuit. L’insomnie de l’un nuit au bon sommeil de l’autre.
les bonnes raisons de dormir à deux

Le plaisir de dormir à deux

 

Les 5 raisons qui plaident pour dormir à deux :

  1. Cela fait plaisir : 49% des gens qui dorment ensemble, pensent qu’ils le font pour le plaisir.
  2. Cela rassure : c’est l’avis de 28% des femmes.
  3. Cela tient chaud : avis partagé par 25% des femmes de 18 à 24 ans.
  4. Cela entretien le désir : l’enquête n’aborde pas ce point, mais nous sommes nombreux à penser que « ça fait plaisir » et que partager l’intimité de l’autre entretient le désir sexuel. Dans la pratique, dormir à deux ou seul pour préserver le désir, ça se discute selon les professionnels.
  5. Cela favorise la communication : l’intimité du lit avant de dormir, crée une proximité, où le couple parent, se retrouve et peut échanger.

Source enquête INSV MGEN réalisée par Opinion Way pour la journée du sommeil 2017. Pour consulter l’ensemble de l’enquête [cliquez ici].

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , , ,

Au lit quel type de couple êtes vous ?

23/11/2015
literie quel type de couple êtes vous au lit ?

Lit conjugal, lit séparé ou chambre à part ?

 

Bien dormir et prolonger le bonheur.
Bien dormir est important, mais pour un couple le lit conjugal revêt un enjeu encore plus grand. Au delà du sommeil, le lit est l’endroit où l’on se retrouve, où l’on communique ; l’endroit où l’on se détend et bien souvent ou l’on fait l’amour.

Cependant si se retrouver à deux dans un lit est un plaisir, bien dormir à deux n’est pas toujours facile. Le décalage entre les besoins en sommeil ou encore des pathologies comme le ronflement viennent troubler le sommeil de l’autre.

Pour améliorer la qualité du sommeil au cours de la vie d’un couple, certains ont recours au lit séparé voir à la chambre à part. Si les préjugés nous poussent croire que ne pas dormir ensemble est l’apanage des vieux couples ; avec les nouvelles méthodes de vie les choses ne sont pas si simples. Nous avons essayé de faire un point sur les différents types de couples au lit.

Un lit pour deux.
Le confort de la literie doit être adapté afin d’une part de procurer une indépendance de couchage, afin de ne pas déranger l’autre à chaque mouvement. D’autre part, la literie doit être de grande taille afin de laisser suffisamment d’espace à chaque dormeur. Entre un matelas de 140 cm de largeur et un matelas de 160 cm la gêne entre les dormeurs en diminuée de moitié environ. Je conseillerai même le choix d’une literie de 180 cm afin que chaque personne bénéficie d’un espace de 90 cm, largeur dont nous disposions dans notre lit d’enfant. Pourquoi un adulte, aurait moins d’espace qu’un enfant ?

Deux lits.
Dans le cas de sommeils agités, le recours à 2 matelas séparés permet de préserver le sommeil de son conjoint, tout en restant proches. De plus, 2 sommiers et deux matelas séparés permettent de rapprocher ou d’écarter les literies à souhait. Dans ce cas les dimensions les plus couramment utilisées sont le 80 et 90 cm de large. Certains couples osent deux literies de 140 cm.

Deux chambres.
Dans certains cas, comme le ronflement par exemple, le fait de s’isoler permet de préserver le sommeil l’autre. Prisée bien sûr des vieux couples qui n’ont plus de vie intime, ils ne sont pas les seuls à en être adepte. Le fait de faire chambre à part, est le moyen pour de nombreux couples de préserver son espace personnel et de cultiver le manque avec le plaisir de se retrouver. Certains de se couples disent même se retrouver tous les soirs pour vivre un moment intime, qu’il soit sexuel ou pas, mais dormir chacun dans son lit.

Deux maisons.
Bien que plus rare ce mode vie n’est pas à négliger. Il est pratiqué pour des raisons parfois très diverses. Tout d’abord, il y a des couples qui le choisissent par obligation, généralement pour des raisons professionnelles liées à la distance géographique. Ils se retrouvent le weekend, après une semaine de labeur éloigné. Dans cette catégorie, entre aussi les couples reformés, qui après avoir chacun construit ou reconstruit une vie de célibataires, décident de prendre le plus du couple mais de ne pas en assumer toutes les contraintes. Enfin, plus méconnus, mais en pleine évolution, il y a les couples partageants des vies multiples. On pense notamment aux polyamoureux, ces gens qui de manière assumée et sans mensonge entretiennent plusieurs amours et pour certains plusieurs foyers. Ce qui n’a rien à voir avec l’adultère.

Quel que soit la solution retenue, il ne faut pas oublier que le manque de sommeil nuit au couple, mais que le manque d’intimité nuit également gravement au couple. Il faut donc trouver le meilleur mix sommeil/intimité. Certains couples et de plus en plus de jeunes défendent l’idée de faire chambre à part afin de préserver l’excitation de se retrouver. Dans un couple en crise, le passage à l’acte de la chambre à part peut signer le glas de l’intimité. Le conseil que nous pouvons donner est de bien communiquer afin que le choix soit partagé par chaque membre du couple et surtout faites ce qui vous semble bon sans vous préoccuper des jugements des autres.

 

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie , , , ,

Dormir à 2 n’est pas bon pour le sommeil ?

22/11/2013

 

Dormir à deux, ça vous intéresse.

Aux vues des audiences, les sujets sur le sommeil à deux vous intéressent tout particulièrement. Après un sujet qui nous conseille les meilleures positions afin de ne pas se gêner quand on dort en couple, nous vous proposons une vidéo réalisée par le magazine Ça m’intéresse qui explique que dormir à deux est une aberration. Effectivement, les deux dormeurs se gênent mutuellement et réduisent ainsi la qualité du sommeil.

 

Les articles déjà parus sur dormir à deux :

 

Sommeil , , , , ,

Comment mieux dormir à deux ?

18/10/2013

 

3 positions pour mieux dormir à deux.

Comme nous l’avons régulièrement évoqué sur notre blog, le fait de se retrouver au lit est un temps fort et privilégié pour le couple. Ceci dit le sommeil à deux n’est pas toujours simple. C’est pourquoi, nous avons trouvé intéressant de vous proposer cette vidéo faite par le site Pratiks, qui propose  trois positions pour un meilleur sommeil à deux.

Des positions pour dormir de manière à préserver le bonheur du contact des corps tout en ne se gênant pas ou en ne provoquant pas d’inconfort, tel que la circulation sanguine coupée dans un bras par exemple.

 

Les articles déjà parus sur le thème dormir à deux :

 

Sommeil , , , , ,

Néon : le lit le lieu commun du couple

21/07/2013
le lit conjugal est une invention des catholiques

Le point du dormir à deux

 

Le lit l’endroit réservé au couple.

Le magazine Néon date de juin/juillet 2013, a analyse le couple français au lit. Effectivement, le matelas est le lieu ou l’on passe l’essentiel de notre temps a deux. C’est le théâtre de l’intimité et de la complicité, mais où il n´est pas forcément facile de bien dormir ensemble.

Néon fait l’inventaire des différentes phases de la nuit, voire de la vie du couple au lit. En allant du plaisir de s’endormir ensemble, en passant par le lieu propice à une bonne séance de plaisir, sans oublier la difficulté des couples décalés dans le sommeil, la gêne mutuelle dans une literie souvent trop étroite. Sans oublier, bien sur le conjoint qui ronfle.

Il est aussi intéressant de voir que non seulement de nombreux couplent restent liés farouchement aa fait de dormir dans le même lit, de peur de mettre le couple en danger. Alors que faire chambre à part, n’est plus seulement l’apanage de vieux couples. certains jeunes couples revendiquent de se couchent ensembles pour partager l’intimité et de dormir chacun dans leur lit.

Avec cet article, vous en saurez plus sur le couple, mais aussi sur l’importance de l’écrin pour bien dormir, une ou deux chambres, qualité du matelas et surtout dimension de ce dernier.

 

Literie , , ,

Savez-vous d’où vient le lit conjugal ?

15/07/2013
Le magazine Neon fait l'inventaire du lit à deux

dormir à deux selon Néon

 

Savez-vous d’où nous vient la notion de lit conjugal, c’est à dire de dormir à deux ?

Selon Pascal Dibie* ce serait la religion catholique qui nous aurait impose le fait de dormir à deux afin de favoriser le couple et d’y limiter la sexualité.

Effectivement, au moyen âge les gens dormaient dans de grands lits collectifs avec la famille, les valets. Le nombre d’occupants du lit pouvant être de plusieurs dizaines.

Ceci dit si a notre époque si il est mal vu de dormir à plus de deux, cela est également le cas pour le fait de dormir seul chacun dans son lit. Certainement pas pour les mêmes raisons puisque les allemands par exemple l’acceptent très bien puisque  chacun dort dans un lit deux places afin de pouvoir accueillir l’autre.

Religion et culture semblent influencer notre pratique du sommeil.

Source magazine Néon.
*Pascal Dibie : auteur du livre Ethnologie de la chambre à coucher aux éditions Metaillier.

Autour du lit , , , , , , ,