Archive

Articles taggués ‘insv’

4 Français sur 10 font au moins une sieste par semaine.

20/11/2017
L'importance de la sieste

L’été un excellent moment pour apprendre la sieste.

 

La sieste revient en grâce, selon une étude de l’INSV, de plus en plus de français avouent faire le sieste. Et si elle devenait tendance en bien-être.

 

Les révélations d’une étude sur le sommeil.

Vous connaissez mon attachement pour la cause de la sieste et ses bienfaits pour la santé, ce qui explique cet article motivé par un constat fait dans une étude récente de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance. Plus des deux tiers des français reconnaissent faire la sieste au moins une fois par semaine.

La sieste avance ?

Cette étude réalisée, à l’occasion de la journée du sommeil de mars 2017, sur mille et une personne, révèle que 39% des personnes interrogées déclarent faire la sieste au moins une fois par semaine. Avec 26% des sondés qui déclarent faire une à deux siestes par semaine. On peut donc penser qu’il s’agit de séances de récupération lors du weekend, mais là c’est moi qui interprète. Toujours est-il que la sieste qui a parfois mauvaise presse, quoi que l’expression n’est plus très juste, car si les dormeurs ont souvent tendance à culpabiliser à l’idée de penser faire une sieste, la presse, surtout spécialisée, a tendance a parler très positivement de la sieste. Ceci dit pour les partisans, les rames sont sorties, et il reste encore beaucoup de boulot. J’ai personnellement, le sentiment que les choses avancent positivement, dixit le bar à sieste parisien qui existe depuis de nombreuses années et le fauteuil de sieste de Noctéa, par exemple.

13% des français font régulièrement la sieste.

Soulignons que les siesteurs plus réguliers, 13% des dormeurs selon l’étude, sont des gens plus âgés, généralement ne travaillant plus, comme les retraités par exemple. Et surtout ce sont des personnes ayant un sommeil plus faible que la moyenne. C’est encore une fois le manque de sommeil qui pousse à la sieste. N’oublions pas que là est l’objet de la journée du sommeil organisée pour l’INSV, sensibiliser aux troubles du sommeil et leurs incidences sur la santé, afin de les traiter.

Source enquête INSV MGEN réalisée par Opinion Way pour la journée du sommeil 2017. Pour consulter l’ensemble de l’enquête [cliquez ici].

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , , ,

Sommeil, les différentes formes de co-sleeping ?

05/06/2017
Dormir à deux nuit au sommeil.

Co-sleeping, les différentes situations.

 

Dormir à deux.
Quand on évoque le fait de dormir à deux, on pense tout de suite au couple. Mais il ne faut pas oublier le cododo ou médore qui prend ses aises. Peut-être même que dans certaines familles, on trouve dans le lit parental, le couple, l’enfant et le chien ; bonjour le sommeil. Dans l’étude de l’INSV, sur les incidences du fait de dormir à deux sur notre sommeil, on trouve ces autres formes qui ne sont pas non plus sans conséquences sur nos nuits. Je vous propose de prendre le temps d’en faire l’inventaire.

  1. Le co-sleeping entre adultes : dormir à plusieurs entre adultes est visiblement la situation la plus répandue. Dans ce cas ce que les auteurs de l’étude englobent visiblement le cadre du couple ou la co-location entre étudiants notamment. Notons que « la moitié des Français dorment avec un autre adulte, très généralement dans un seul lit ». Bien que la co-location soit de plus en plus présente à notre époque, dormir à deux se fait dans la majorité des cas dans le cadre de la vie de couple. Il ne faut pas oublier que l’alternative, n’est pas forcément lit commun ou chambre à part, certains couples dorment dans la même chambre avec chacun leur lit.
  2. Le cododo ou co-sleeping avec un enfant : que cela s’effectue dans le cadre d’une démarche réfléchie de co-dodo ou au contraire de manière plus subie du fait de manque de place dans le logement, ou pour avoir la paix, l’étude révèle que « 12% des Français dorment avec un enfant dans leur chambre ». Ce phénomène a surtout lieu de 2 à 5 ans, mais peut parfois se prolonger jusqu’à 10 ans. Bon nombre de parents et plus particulièrement de mamans souffrent de cela.
  3. Le co-sleeping avec un animal : les animaux sont très présents dans nos foyers. l’étude met en avant que « au moins un animal domestique présent dans 1 foyer sur 2 » et que « pour un tiers des Français ayant un animal, celui-ci est présent dans la chambre toutes les nuits ou presque ». Ce qui m’a frappé, c’est que 26% des personnes interrogés déclarent que cela perturbe leur sommeil et 13% que cela améliore leur sommeil.

Source enquête INSV MGEN réalisée par Opinion Way pour la journée du sommeil 2017. Pour consulter l’ensemble de l’enquête [cliquez ici].

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , ,

Pourquoi ne pas prendre à la légère l’apnée du sommeil ?

26/09/2016
les dangers de l'apnée du sommeil

L’apnée du sommeil peut tuer.

 

Les dangers de l’apnée du sommeil.
Pour illustrer les dangers de l’apnée du sommeil, rien de mieux que l’histoire vécue par un de mes copains d’enfance. Nous sommes pas toujours conscients de risques de ce trouble du sommeil sur notre santé. Il s’agit de périodes où la respiration se bloque pour un temps plus ou moins long. Ce qui induit un manque d’oxygénation du cerveau. Mais revenons en à notre exemple concret.

L’apnée du sommeil peut tuer.
À la quarantaine, en proie à des ronflements et des états de fatigues, le copain en question à consulté un centre du sommeil parisien. Après une batterie d’examens, le professeur lui a révélé, que si rien n’était fait, sa vie était en danger avec une espérance de vie de quelques semaines, tellement les arrêts respiratoires étaient importants.

Une qualité de vie retrouvée.
Bien que pouvant rebuter à prime abord, l’appareillage pour dormir à rapidement résolu le problème. Il est évidemment bon de noter que le sommeil est redevenu réparateur, ce qui très vite à parmi de mieux vivre et d’être plus performant tout au long de la journée.

Le sommeil se soigne.
De nombreuses personnes, plus particulièrement des hommes, sont victimes de ce trouble du sommeil sans le savoir. Si votre conjoint, vous fait remarquer que vous ronflez, n’attendez pas faites tester votre sommeil auprès d’un professionnel. Il ne faut surtout pas accepter que votre sommeil soit une souffrance. Il est une nécessité vitale. C’est pourquoi la France est dotée d’un réseau de centres du sommeil permettant de soigner tout les maux. Pour se rapprocher de ces centres, nous vous recommandons de consulter le site de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Santé & mal de dos , , , ,

Le portable est devenu le doudou des adultes.

09/05/2016
tablette le doudou des adultes

4 français sur 10 se couchent avec leur portable.

 

Les parents auraient-ils peur d’aller se coucher ?
En mars dernier, l’INSV mettait en avant, à l’occasion de la journée du sommeil, le fait que 4 français sur 10 allaient au lit avec leurs portables ou leurs tablettes. Une interrogation m’est venue à l’esprit : comment appelle-t-on un objet dont on ne peut se séparer pour aller dormir, un objet qui rassure pour assurer la transition vers le sommeil ? Reconnaissez que dans ce cas précis, l’usage du portable (ou de la tablette) s’apparente bien au doudou. Je ne sais pas si cela est du à un problème de transition de l’enfance vers l’âge adulte ou à une angoisse due à nos modes de vies.

La lumière des écrans perturbe le sommeil.
Comme nous l’avons déjà évoqué dans notre blog, nos écrans contiennent une lumière blanche enrichie de lumière bleue. C’est cette dernière est interprétée par le cerveau comme la lumière du jour et donc empêche la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , ,

Une journée du sommeil, pour soigner le sommeil.

14/03/2016

Le 18 mars 2016 c’est la journée du sommeil.

 

Le sommeil est important pour la santé et peut-être une souffrance.
Tout au long de l’année, nous vous parlons de sommeil et vous donnons des conseils pratiques pour mieux dormir. Il ne faut surtout pas oublier que le manque de sommeil nuit à la santé. sans compter qu’un trouble du sommeil est une véritable souffrance pour les dormeurs qui en sont victime. C’est pourquoi, il est important d’être sensibilisé àces troubles afin de mieux les soigner.

L’objectif de la journée du sommeil.
L’INSV (institut national du sommeil et de la vigilance) a créé cette journée pour nous alerter sur l’importance du sommeil et l’influence de ses troubles sur notre bien-être. Une tache préalable pour apporter des solutions, il faut savoir que de nombreux centres du sommeil existent en France, afin de soigner, car c’est bien de problèmes médicaux dont ils s’agit. Je pense à l’exemple d’un copain qui a 40 ans une centre du sommeil parisien lui a diagnostiqué l’année dernière des apnées du sommeils tels que sa vie était gravement en danger si rien n’était fait. A aujourd’hui sa vie est sauvée et son confort de vie est sans commune mesure; promis je ne fais le mauvais jeu de mots c’est le jour et la nuit.

La journée du sommeil 2016 est le 18 mars. Pour consulter le site de l’INSV [cliquez ici].

 

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , , , ,

La lumière artificielle nous a fait perdre 1h30 de sommeil.

30/09/2015
Comment mieux dormir

La lumière artificielle perturbe notre cycle circadien.

 

Quelle place la vie moderne laisse-t-elle à notre sommeil ?
Selon l’institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) en 50 ans, nous avons perdu environ 1 heure 30 de sommeil par jour. Cette diminution est due à l’avènement de la lumière artificielle mais aussi au développement des télécommunications et des nouvelles technologies. Nos nouveaux rythmes de vies nuisent à notre sommeil.

Une formation pour mieux dormir.
L’INSV organise le 6 novembre 2015, une formation avec pour thème « Sommeil, rythmes de vie et nouvelles technologies » dans le cadre de la 5ème Rencontre Paramédicale du Sommeil [en savoir plus].

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , , , ,

Pourquoi la journée du sommeil ?

26/03/2015

Les troubles du sommeil.

 

Le 27 mars 2015, c’est la journée du sommeil.
La journée du sommeil a été instaurée par l’institut national du sommeil et de la vigilance INSV, car le sommeil est un besoin vital et que mal dormir est une véritable souffrance. le manque de sommeil cause de nombreux problèmes de santé. Depuis 15 ans, cette journée a pour objectif de sensibiliser les dormeurs aux troubles du sommeil et de leurs conséquences, ainsi que dépister ces problèmes trop souvent ignorés du dormeur.

Il est bon de noter que beaucoup de problèmes de sommeils, sont très bien soignés de nos jours, notamment par les centres du sommeil présents dans de nombreux grands hôpitaux de France.

Le sommeil et la nutrition.
Quand on dort mal, on mange plus et donc on s’expose plus à l’obésité, c’est pourquoi l’INSV a choisi cette année le thème du « sommeil et de la nutrition ». Pour en savoir plus [cliquez ici].

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil , ,

Qu’est ce que l’INSV ?

18/03/2010

« L’institut National du Sommeil et de la Vigilance est une association de loi 1901 fondée en 2000 sous l’impulsion de la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil (SFRMS).

Sa vocation : promouvoir le sommeil et ses pathologies comme une composante de santé publique.

Ses missions : sensibiliser, informer et éduquer sur les troubles du sommeil et de la vigilance. »

Source site de l’INSV

Lexique , ,

Pourquoi une journée du sommeil ?

14/03/2010

affiche de la journée du sommeil 2010

10e journée du sommeil : le 19 mars 2010

Pour répondre à cette question, nous passons la parole à l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance), organisateur de l’événement :

« A 75 ans, nous aurons dormi… 25 ans ! soit un tiers de notre vie. Les conséquences de la privation chronique de sommeil peuvent être nombreuses sur la santé : prise de poids, diabète, augmentation de la douleur, dépression, aggravation des troubles respiratoires et cardiovasculaires, endormissements au volant ou au travail, baisses de performance, difficultés relationnelles…

Et pourtant nous malmenons notre sommeil, unique moyen de récupérer nos capacités physiques et psychiques.

Avec la JOURNEE DU SOMMEIL®, l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, s’est donné un triple objectif :

  • Sensibiliser le public.
  • Favoriser le dépistage et rappeler que des structures de soins existent lorsque le sommeil devient pathologique.
  • Poursuivre la reconnaissance engagée des troubles du sommeil comme élément de santé publique.

A cette occasion, des centres du sommeil ou structures spécialisées ouvrent leurs portes, avec la participation d’associations de malades et d’éducation pour la santé, pour accueillir, informer et sensibiliser le public sur les troubles et l’hygiène du sommeil. »

Consultez le site de l’INSV

Evénements , ,

A noter : Mercredi 18 mars 2009 : 9ème Journée Nationale du Sommeil

11/03/2009
Commentaires fermés sur A noter : Mercredi 18 mars 2009 : 9ème Journée Nationale du Sommeil