Accueil > Pensées nocturnes > racontez-nous vos rêves !

racontez-nous vos rêves !

Racontez nous vos rêves et vos cauchemars !

 Tous à vos plumes…

Définition

Rêves...

Rêves...

Suite de phénomènes psychiques (d’images en particulier) se produisant pendant le sommeil. Rêve agréable – Rêve pénible : cauchemar…
Construction imaginaire destinée à échapper au réel, à satisfaire un désir, à refuser une réalité pénible…
Définition dictionnaire « le Robert »

ou cauchemars ?

ou cauchemars ?

Vu l’importance du rêve dans notre vie et dans notre sommeil, nous avons eu envie de partager avec vous nos rêves. C’est pourquoi, dans la question de la semaine nous vous demandons vous aussi de raconter vos rêve, Et ce qu’il s’agisse de rêves agréables ou de cauchemars.

Tous à vos plumes…

Pensées nocturnes

  1. Fabienne
    | #1

    Je rêve souvent qu’un prince charmant qui m’enlève. Un prince, qui ferait de moi sa princesse, qui me chérirait, ferait de ma vie une ode au plaisir, réveillant mon corps tout entier. Et quand je me réveille, je ne vois que mon mari, ce mollusque ventripotent et qui ronfle. Alors, je me retourne et me rendors.

  2. Eric
    | #2

    Je rêve, que l’on veut m’agresser. Je m’enfuis, mais j’ai le sentiment de ne pas avancer. J’éprouve une sensation bizarre, tout n’est que pate à modeler.

  3. webmaster
    | #3

    Un petit conseil culturel :

    « Le Livre de mes rêves »

    de Federico Fellini aux éditions Flammarion

  4. Fred
    | #4

    Je rêve que je descends dans la rue et que je me rends compte que je suis nu au milieu de tout le monde. Tous ces gens qui vaquent à leurs occupations et moi nu et mal à l’aise. Ce rêve est régulier, mais pas toujours dans le même lieu ; une fois c’est dans la rue, une autre dans une salle pleine de monde, ou bien encore dans la salle à manger avec des amis. Bizarre.

  5. Guillaume
    | #5

    Alors là des rêves, j’en fais tellement et je m’en souviens tellement… Le plus marquant ? Aller, j’avais 10ans maximum.
    La Terre était sur le point d’exploser. Tout le monde fuyait dans de gros vaisseaux. Curieusement, pour survivre au voyage, il fallait être peint en vert 🙂
    C’est un rêve, faut pas me demander pourquoi…
    Mais sur Terre restaient des choses à faire, quoi je ne sais pas non plus, mais bon je dirigeais une escadrille d’avions de chasse futuristes. J’étais le chef 🙂
    Moi l’chef.
    Enfin ça fait longtemps et c’était rocambolesque… Mais classe. Je grandissais avec les animes japonais et Star Wars.
    Je ne sais pas si je pilote grand chose en ce moment, il serait peut-être temps de me poser la question.

    Ah, encore un autre que je faisais souvent quand j’étais petit : le sol tourbillonnait sous mes pieds, et je tombais dans un monde parallèle assez chaotique. Ca commençait en cauchemar (en perdant mes repères de vie d’alors), puis commençait une bataille contre moi-même pour m’en tirer. J’ai fait ce rêve plusieurs fois, jusqu’à ce que j’arrive à m’en sortir tout seul : marrant non ?
    Depuis, je ne l’ai plus jamais fait !!

    Y a-t-il un psychologue dans l’équipe du blog ? 🙂

  6. webmaster
    | #6

    « Quel est le rêve qui vaut mieux que la réalité ? Rêver qu’on est marié. »

    Diane de Beausacq

  7. Guillaume
    | #7

    Encore 🙂
    Le rêve de voler de ses propres ailes… Ma chambre enfant en région parisienne, au 5ème étage, donnait sur un petit parc arboré. J’ai rêvé une nuit que je sautais par la fenêtre et que je m’envolais. Le rêve n’a tourné qu’autour de cette idée de voler. La liberté pure ! Lendemain difficile en retournant à l’école 🙁

  8. Louise
    | #8

    Je rêve de faire l’amour avec un inconnu. J’ai souvent imaginé cette scène dans un train. Je suis tranquillement assise, quand un homme s’assoit en face de moi. Nos regards se croisent. L’émotion monte et nous finissons dans les toilettes comme des sauvages, Et puis plus de nouvelles de lui.

  9. Marie
    | #9

    Suite à votre article, faut ‘il dormir nu(e). Je rêve de vire nue. De ne plus avoir le regard jugeant des autres poufs. Ne plus avoir le dictat de la mode. Vivre libre comme on le souhaite. Libre comme l’air.