Accueil > Sommeil > La température arme anti-sommeil

La température arme anti-sommeil

La température de notre cerveau varie tout au long de la journée.

Effectivement, une étude récente démontre que la température du cerveau varie tout au long de la journée. Ces variations de température induisent des phases propices à une activité soutenue et des phases favorables au sommeil.

L’augmentation de la chaleur favorise l’activité et la réduction de celle-ci favorise la somnolence. De là découle le principe de la thermothérapie. Une fois que l’on a compris l’influence de la température, on peut donc l’utiliser pour améliorer ses performances intellectuelles et physiques ou bien pour mieux dormir.

Ces variations de températures sont la conséquence de notre vie quotidienne, l’environnement dans lequel nous vivons, substances que nous ingérons, mais également des phénomènes naturels comme les règles chez les femmes, qui favorisent la montée de la température et donc un sommeil plus difficile.

Pour favoriser l’éveil, il faut plutôt favoriser la production de chaleur, en effectuant par exemple du sport,  en allant au hammam ou en prenant un bain bien chaud.

A contrario, pour favoriser l’arrivée de la somnolence et du « bon sommeil », il faut favoriser la défervescence thermique et ce de préférence en fin de journée quelques temps avant d’aller se coucher. Donc dans ce cas on favorisera un bain ou une douche plus fraiche et on se couchera dans une chambre bien aéré et pas trop chaude (16 à 18° Celsius maximum).

Sur ces bons mots, bonne nuit et surtout bon réveil !

Sommeil

  1. Pas encore de commentaire