Accueil > Sommeil > Gérer son sommeil en période d’examens

Gérer son sommeil en période d’examens

Gérer son sommeil pour éviter les coups de fatigue au mauvais moment

Gérer son sommeil pour éviter les coups de fatigue au mauvais moment

Vous êtes très nombreux à rentrer actuellement dans la période des examens. Le blog Commentmieuxdormir.com vous donne quelques conseils afin d’intégrer le sommeil dans votre préparation.

Un bon sommeil est essentiel à tous, mais plus encore lorsque nous sommes en situation d’apprentissage. Il est scientifiquement prouvé que ne pas dormir suffisamment provoque des troubles de la mémoire et de l’humeur ainsi que des baisses de concentration. A noter aussi que lorsque l’on manque de sommeil, notre organisme est plus vulnérable aux microbes et aux virus.

Commençons par briser une idée reçue bien ancrée dans l’inconscience collective estudiantine : « réviser toute la nuit permet de bien se préparer ! ».

Bien au contraire, réduire son temps de sommeil est totalement contre-productif. En effet, les facultés de concentration et de mémorisation sont optimales … après une bonne nuit.

Voici maintenant quelques clés :

1. Intégrez le sommeil dans l’organisation de vos journées. Les experts du sommeil préconisent de se lever avant 8 heures pour deux bonnes raisons :

– la matinée est en effet le moment de la journée où une activité intellectuelle intense est la plus propice

– c’est aussi un moyen de se « caler » sur l’heure de lever lors du démarrage des épreuves (on habitue ainsi son corps à ce cycle et on évite les risques de panne de réveil le jour J !)

2. Nous avons souvent fait l’éloge de la sieste sur ce blog, mais rappelons tout de même qu’un quart d’heure de somnolence après le repas de midi permet de gagner deux heures de travail dans la journée.

3. Durant la période des révisions, il faut essayer de dormir durant sept à huit heures par nuit. C’est le temps nécessaire à la mémoire pour ”enregistrer” les connaissances engrangées dans la journée. Il est donc essentiel d’écouter son corps : le soir, lorsque vous vous sentez fatigué ne tardez pas trop avant d’aller vous coucher. Si vous attendez trop, vous risquez de manquer un cycle de sommeil et ne réussirez à vous endormir qu’au début du prochain (un cycle dure 1h30 en moyenne). Cessez toute activité intellectuelle intense au moins une heure avant de vous coucher. Le Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre spécialiste du sommeil précise : « Il y a un moment pour travailler et un moment pour décrocher ! Une heure avant de se mettre au lit, il est bon de lâcher ses révisions pour se plonger dans un roman ou un film ».

Mais bien gérer son sommeil n’est pas la seule clé de la réussite à vos examens. L’alimentation et l’exercice physique sont essentiels. Et puis, … pensez aussi à réviser !

Articles complémentaires :

– Je baille pour éviter le stress

– Dossier sur les ennemis du sommeil : partie 1, 2 et 3

Sommeil

  1. Christian F
    | #1

    Bonjour,

    Voila un article qui tombe bien à propos !

    Bien sûr, les effets du manque de sommeil sont nombreux et très préjudiciables si l’on doit passer un examen. Ce n’est vraiment pas une période idéale pour souffrir de troubles de la mémoire et de baisses de la concentration.

    Un déficit de sommeil affaiblit également les défenses immunitaires. Avouez qu’en période d’examen ce n’est pas la peine d’être pénalisé encore plus par une bonne rhinopharyngite, par exemple.

    Au lieu de réviser comme un fou la veille de l’examen en question (surtout la nuit qui précède), il est bien plus rentable de fournir un travail régulier tout au long de l’année scolaire.

    Si vous tenez absolument à étudier le soir, il existe une méthode qui consiste à relire ses cours juste avant de passer au lit. Il paraît que notre subconscient l’enregistre mieux ainsi. Mais vous avez raison de préciser qu’il faut s’abstenir de tout travail intellectuel intense au moins 1 heure avant le coucher.

    Christian de Sommeil-infos.com

  2. Richard D
    | #2

    Bonjour à tous.
    Effectivement, en période d’examen , quoi faire pour être énergisé
    et nous assurer un succès maximum. Ma suggestion , pratiquez La Méthode Silva. C’est un ensemble de technique simple et efficace qui vous permet de mieux concentrer et de relaxer de façon instantanée, donc de réduire le stress relié aux examens. De plus, cette méthode permet de s’endormir facilement en faisant appel et à la logique et à l’imagination.On apprend à utiliser les 2 hémisphères de notre cerveau afin de maximiser notre potentiel. Ça fonctionne merveilleusement bien. La Méthode Silva vous outille de techniques de méditation dynamique qui sont enseignées
    depuis 1966. Faire une sieste après le repas, c’est bien , Ce qui est excellent , c’est de faire une sieste et d’accomplir plus d’un objectif en même temps ( ex. visualiser le résultat final: vous avez du succès ).
    La Méthode Silva est enseignée dans 131 pays. Je vous invite à vous renseigner et à participer aux présentations offertes gratuitement.
    La Méthode Silva peut vous aider à mieux dormir, mieux concentrer et maximiser votre potentiel peut importe votre secteur d’étude.

  3. | #3

    Merci à vous 2 pour ces compléments d’information.
    Bonne journée.

  4. | #4

    Bonjour, je réagis par rapport aux commentaires laissés par les autres lecteurs.

    C’est vrai que le stress est un facteur à prendre en compte lorsque les troubles du sommeil apparaissent. On a une petite astuce pour les étudiants qui stressent avant un examen : les révisions de groupe ! (oui mais les sérieuses, pas celles où on révise devant la télé…).
    Lorsque l’étudiant se sent capable de faire comprendre une partie du chapitre à étudier à ses collègues, il va prendre conscience qu’il sait plus de choses qu’il ne pense… Et s’il n’est pas apte à expliquer tel ou tel passage, c’est ses amis qui seront là pour lui faire un petit rappel ! Tout cela va apaiser le stress et aura un effet positif sur le sommeil.

    Bref, on approuve à fond le travail de groupe.

  1. Pas encore de trackbacks