Accueil > Pensées nocturnes > Groucho Marx préfère le lit !

Groucho Marx préfère le lit !

le lit de Groucho Marx

le lit de Groucho Marx

 

 

La pensée de la nuit :

« Il y a ce que l’on peut faire dans un lit et le reste. Le reste ne vaut pas cher »

Groucho Marx.

Qui pourrait-être contre cette philosophie ? Quel plus grand bonheur que de se glisser dans son lit, après une journée harassante ; retrouver la douceur de ses draps et le moelleux de son matelas ? Et bien je crois qu’il s’agit de se glisser dans son lit de se blottir contre la peau de l’être aimé et de se laisser aller au plaisir de chair, avant de s’endormir apaisé.

Pensées nocturnes

  1. Pas encore de commentaire