Accueil > Pensées nocturnes > Le sommeil de Maurice Carême.

Le sommeil de Maurice Carême.

Le sommeil poeme de Maurice Carême

Maurice Carême

 

Le sommeil est en voyage.
Mon Dieu! où est-il parti ?
J’ai beau bercer mon petit ;
Il pleure dans son lit-cage,
Il pleure depuis midi.

Où le sommeil a-t-il mis
Son sable et ses rêves sages?
J’ai beau bercer mon petit,
Il se tourne tout en nage,
Il sanglote dans son lit.

Ah ! reviens, reviens, sommeil,
Sur ton beau cheval de course!
Dans le ciel noir, la Grande Ourse
A enterré le soleil
Et rallumé ses abeilles.

Si l’enfant ne dort pas bien,
Il ne dira pas bonjour,
Il ne dira rien demain
À ses doigts, au lait, au pain
Qui l’accueillent dans le jour

Maurice Carème

Une petite poésie sur le sommeil qui nous rappelle notre enfance.

Pensées nocturnes

  1. Pas encore de commentaire