Accueil > Sommeil > Comment mieux dormir pendant le ménopause ?

Comment mieux dormir pendant le ménopause ?

sommeil et menopause

Conseils pratique pour mieux dormir

 

Sommeil et ménopause : lutter contre les sueurs nocturnes.
La ménopause est une phase importante de la vie d’une femme ou le changement hormonale a notamment une influence sur le sommeil avec entre autre une réduction du temps de sommeil et des réveils intempestifs dus aux bouffées de chaleurs. Il va de soit que le meilleur conseil à donner est de se faire suivre médicalement. En complément nous vous proposons des conseils pratiques pour limiter les troubles du sommeil.

 

5 Conseils pratiques pour mieux dormir pendant la ménopause :

  • Prendre une douche bien fraîche avant de se coucher :

Comme nous vous l’avons déjà expliqué une douche froide permet de faire baisser la température du corps et donc de favoriser le sommeil. La douche offre quelques heures de répit. On peut renouveler la douche en milieu de nuit si l’on se réveille bouillante et en nage.

  • Ne pas surchauffer sa chambre :

Comme nous vous l’avons également souvent di pour bien dormir la température de la chambre est importante, mais en période de ménopause cela est essentiel. Une chambre ne doit pas dépasser 18°C. Nos logements étant souvent trop chauffés.

  • Choisir une literie adaptée :

La couette est particulièrement adaptée à la ménopause, car elle permet de se découvrir et de se recouvrir facilement. Car là est un vrai problème des nuits de la femme en ménopause, car elle est alternativement réveillée en nage, puis une fois cette phase passée il n’est pas rare d’être réveillée en ayant froid parce qu’elle est découverte. Imaginez la galère du drap et de la couverture qui au cours de la nuit finissent par se désolidariser .

  •  Avoir chaque jour de l’activité physique :

Bouger limite la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur. L’activité physique permet d’une part une meilleure résistance du corps aux brusques variations de température. Mais aussi, elle permet de mieux évacuer le stress. De plus pratiquée avant le repas elle provoque une fatigue saine toujours propice à l’endormissement.

  • Fuir les kilos en trop :

Le surpoids favorise encore plus les bouffées de chaleur. Même si la baisse d’hormones provoque naturellement la production de certaines graisses, il n’est surtout pas bon de compenser ce chamboulement psychologique en ce tournant vers l’assiette. Une bonne méthode est donc d’en profiter pour retravailler son hygiène alimentaire, allant voir par exemple une nutritionniste.

 

Je ne rappellerai jamais assez que la meilleure solution reste tout de même de consulter son médecin généraliste qui lui seul peut adapter l’accompagnement de cette étape de la vie.

Source Top Santé

 

Les articles déjà pris sur ce thème :

Sommeil

  1. HS
    | #1

    Merci pour ces conseils – on pourrait ajouter l’usage de plantes sous forme d’huiles essentielles ou de fleurs séchées comme la camomille ou la valériane qui permettent de retrouver un bon sommeil… les remèdes de grand mères

  1. Pas encore de trackbacks