Accueil > Sommeil > Je n’aime pas le matin !

Je n’aime pas le matin !

La mauvaise humeur matinale

Quand la mauvaise humeur s’installe au réveil

 

Combien d’entre nous avons peine le matin, à se lever, émerger, c’est alors que l’humeur l’emporte et prend le dessus.

 

Le réveil nous rend de mauvaise humeur.

En effet, malgré une bonne nuit complète, un temps de sommeil satisfaisant et le bonheur qui devrait en découler, l’humeur est ronchon. Peut-être avons-nous oublié l’importance de la douceur du lever ?

L’éveil doit être serein.

Notre organisme ralentit durant le sommeil. Au réveil, nous sommes et devrions nous trouver dans une phase douce et apaisante. Aurions-nous sauté une étape ? la précipitation après la sonnerie du réveil n’est pas bonne formule, comme le disait mon retraité médecin. Il faut bien distinguer le soi et son organisme. Alors piano ! Comment bien se réveiller ? choisissez la sonnerie agréable du ou des réveils, car moi j’en programme deux 🙂 , on n’est jamais trop prudent,  idéalement programmés dix à quinze minutes avant le lever, et là, étirez-vous dans toute votre longueur comme le font les chats. Cette phase d’éveil progressif est très importante.

Pas de réveil ni sonnerie brutaux.

Vous allez endommager votre fonctionnement naturel entre la sortie de l’endormissement et la réalité qui vous attend si vous êtes psychiquement brutalisés par le bruit. Une transition à ce moment-là est vraiment indispensable. Les plus ardus en la matière se réveillent même avant la sonnerie et s’écoutent, puis se lèvent avec tendresse envers eux-mêmes. Pour d’autres, le simulateur d’aube, pour un réveil doux et progressif, va vous être d’une grande utilité.

Un réveil radieux.

Oui, c’est possible de rayonner dès l’éveil. Les bouddhistes se créent un mental positif le matin, mais aussi le soir. Ils accueillent le soleil et sa luminosité comme un pétale qui se repliera naturellement le soir. En clair, dès que je suis réveillée, je positive et je m’instaure personnellement que la vie ne me veut pas de mal. Sourire au réveil est tellement plus agréable pour soi et pour son entourage. La joie sera reconnue et tout aura un autre sens. Moi, je n’hésite pas à remercier le moindre petit inattendu positif qui survient. Idem au coucher, il faut essayer même si rien n’est évident et que cela ne fonctionne pas systématiquement puisque nous ne sommes que des humains. Ceci dit, nous sommes plus forts que nous ne le pensons ou qu’on nous le laisse penser.

Une fois le pied à terre.

Après vous être prélassés, des exercices physiques et une bonne douche sont préconisés. Des ampoules suffisamment fortes de type luminothérapie , n’est-ce pas Christophe :p , sont très agréables et revitalisantes si nous nous levons très tôt en hiver. N’allumez pas la télévision ni le poste de radio trop vite, pour y absorber des informations négatives. Les drames restent ce qu’ils sont, et ne manquent pas d’être ressassés en boucle. Je vous dis cela car je n’ai pas de télé et je m’en porte très bien ; quant aux news, la radio suffit sur le chemin pour aller au travail, malgré mon empathie sincère et en toute circonstance. Et je ne vous parle pas de mon aptitude à l’émotivité.

Sur ces bons conseils du blog commentmieuxdormir.com, en cas de fatigue et ses effets ressentis, les agrumes et vitamines C naturelles vont apporteront beaucoup au fil des jours. Prenez la lumière naturelle un maximum et en toute occasion depuis votre réveil. Allez, souriez, l’effet miroir des autres vous apportera la reconnaissance.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks