Accueil > Autour du lit > L’éducation bienveillante au service du bonheur de la famille.

L’éducation bienveillante au service du bonheur de la famille.

Nos enfants ont besoin de bienveillance.

L’éducation bienveillante est nécessaire dans notre société.

 

Les enfants danois sont les plus heureux en Europe. Le mode d’éducation se base sur la bienveillance, ce qui consiste en une très large remise en cause des modèles d’éducation.

 

Et si on pensait à l’éducation de nos enfants avec décontraction ?

Avez-vous déjà pensé à l’éducation de vos enfants avec décontraction, sans conflits ni cris ? Impossible ou presque me direz-vous. Et pourtant au Danemark, ce phénomène existe ; oui, les enfants danois bénéficient de ce bonheur. Il s’agit en fait de la technique dite « parentalité positive ».

Pourquoi être parent est si dur ?

Les parents ont besoin de nouveaux repères générationnels car les-leurs ne sont plus en adéquation avec ceux de leur progéniture. En effet, nous avons peut-être manqué en tant qu’enfants de souplesse dans les réponses que nous apportaient nos parents et nous reproduisons le schéma.

En quoi consiste l’éducation bienveillante ?

La bienveillance,  celle-ci optimiserait le développement du cerveau. On se reporte alors à un respect mutuel sans pour autant devenir des parents laxistes et tout permettre à nos enfants chéris. Ecouter activement nos bambins et savoir leur expliquer pourquoi on leur dit non. Cela demande un travail personnel sur la patience et une démarche active.

Comprendre et aider nos enfants.

Il faut d’abord savoir que nos enfants subissent, eux-aussi, des situations stressantes qui les énervent. Inutile d’entrer dans le conflit, même si nous nous emportons tous à un moment donné, il suffit parfois simplement de couper court et de les prendre dans les bras, leur faire un gros câlin, ce qui leur permettra de se relâcher et d’exprimer ce qui les peine.

Dépasser leurs défis.

Nos enfants nous mettent en situation frontale et nous finissons souvent en position de négociations à leur avantage pour avoir la paix. Bien sûr, aucune violence verbale n’est acceptée dans cet échange. En réalité, il est question de leur expliquer qu’ils sont des êtres intelligents, qu’on a confiance en eux et qu’ils valent bien plus que leurs défis inutiles. Aussi, faut-il les encourager à cesser de se comporter mal et à échanger sur les raisons de leurs actions physiques ou verbales.

Etre parents est un métier qui s’acquiert à force d’expériences et d’épanouissement personnel. Soyez patients, l’orage finit toujours par passer.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Autour du lit

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks