Accueil > Autour du lit > Pour que la mauvaise foi ne nous empêche pas de dormir.

Pour que la mauvaise foi ne nous empêche pas de dormir.

La mauvaise foi au quotidien

Déceler la mauvaise foi est chose difficile. Photo de Ali Marel.

 

Difficile de pouvoir communiquer correctement et intelligiblement avec une personne de mauvaise foi car la vérité est faussée, ce qui dégrade la qualité de l’échange interpersonnel.

 

La mauvaise foi et ses travers.

Nous avons tous été confrontés au moins une fois à cette situation, où l’autre prétend que nous avons tort, par exemple il soutient nous avoir prévenu par un SMS pour nous annoncer son retard alors que nous attendions, sans nouvelles.

La mauvaise foi déstabilise.

En effet, l’autre ne veut pas reconnaître ses torts malgré les faits évidents et nous nous retrouvons irrités avec le sentiment d’avoir été dupés. Nous pouvons même être amenés à douter de nous-mêmes voire à culpabiliser.

Contraire à la bonne foi et à la loyauté.

En conséquence, après réflexion et recul, nous remettons en question la confiance que nous pourrions porter à cette personne, jugée finalement irrespectueuse. Comme l’exprime Hervé Magnin, thérapeute comportementaliste, l’autre utilise la mauvaise foi comme mode de communication pour cacher sa véritable intention pour mieux atteindre son objectif personnel.

La mauvaise foi consiste à mentir ?

oui le mensonge est utilisé mais pas forcément. C’est-à-dire que le non-dit peut suffire car il consiste à cacher une vérité. L’outil très utilisé et efficace pour y parvenir est très souvent la flatterie. Sa manipulation consciente est dite intentionnelle.

Peut-on déceler la mauvaise foi ?

il faut d’abord comprendre que la vérité est biaisée par les intentions cachées du beau parleur. Généralement, il soigne son image. Vous pouvez utiliser la technique implacable de la naïveté, autrement dit, vous pouvez agir faussement en naïfs tout en restant diplomates et surtout en gardant votre sang-froid. Vous allez mieux observer, distinguer le vrai du faux et les objectifs de votre interlocuteur.  Le diagnostic sera plus juste.

Nos conseils pour déceler la mauvaise foi :

  • bien écouter sagement sans riposter puis faire reformuler posément,
  • comparer avec la reformulation,
  • faire preuve de discernement à tout égard.

Rassurez-vous sur ce blog nous ne sommes pas des spécialistes de la mauvaise foi, mais nous souhaitons qu’après cette épreuve, vous allez pouvoir détecter les incohérences entre les faits et les prétextes aux objections. L’imprécision dont vous faites part peut le réduire au silence voire au contraire, à du chantage ou à des attaques pour vous dissuader de son incrédibilité.

Quoi qu’il en soit, de façon générale, restez sincères et intègres au quotidien et avec tout le monde. Même les personnes de mauvaise foi savent reconnaître et respecter les valeurs. Restez vous-mêmes !

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Autour du lit

  1. Pas encore de commentaire