Accueil > Sommeil > L’insomnie gâche la vie

L’insomnie gâche la vie

Quand le sommeil se fait attendre !

L’insomnie est une souffrance à long terme.

 

L’insomnie est un mal qui, à répétition, nuit gravement à la santé.

 

Nous sommes inégaux face au sommeil ?

Le sommeil tout comme l’air que nous respirons nous sont vitaux, là est un de nos points communs à tous. Par contre, pour ce qui est de dormir, certains dorment beaucoup et carrément bien, d’autres ne ferment pas l’œil et vivent la nuit comme un enfer. Les syndromes connus sont l’apnée du sommeil, la narcolepsie et j’en passe. De tous ces maux, le plus commun est l’insomnie.

L’insomnie, sa définition.

L’insomnie est « l’absence anormale de sommeil ». Ce trouble du sommeil se caractérise par des difficultés à s’endormir. Sont exclus les gens qui dorment peu car pour le peu, ils récupèrent. En bref, l’insomnie empêche de dormir, le sommeil n’est atteint qu’avec des difficultés qui sont importantes et le temps de sommeil devient alors insuffisant puis la récupération lente car la fatigue est cumulée au fil des jours et des semaines.  Elle se présente sous différentes formes tels que l’endormissement très difficile ou l’éveil en pleine nuit sans parvenir à se rendormir.

Comment est-elle vécue ?

Généralement, l’insomnie survient quand nous n’arrivons pas à lâcher-prise et qu’au lieu de se relâcher, notre corps se tend. Nous ressassons et laissons place au stress voire à l’angoisse.  L’endormissement est une victoire et en pleine nuit, nous nous réveillons une à plusieurs fois et le processus recommence. Le réveil est encore plus difficile, parfois déprimant et la journée paraîtra longue. L’insomnie est souvent vécue comme une véritable souffrance.

Les incidences sur la vie.

Le sommeil est nécessaire mais l’insomniaque ne va pas parvenir à la récupération dont il a besoin. Son métabolisme va être fortement perturbé tel un désagréable dérèglement récurrent. Les journées vont être plus éprouvantes pour eux car ils vont manquer de concentration, de patience et leur comportement va devenir irritable voire désagréable envers les autres mais aussi envers eux-mêmes.

L’insomnie passagère.

Généralement, ce désagrément n’est que momentané et est dû à des phénomènes de stress ou à une hygiène de vie inadéquate. Aux premiers signes, il faut donc prendre les devants pour tout remettre en ordre avant qu’elle ne s’installe de façon régulière. Il peut s’agir de troubles digestifs, d’une tension trop élevée, par exemple. Il est préconisé de consulter son médecin.

Les signes de l’insomnie.

Les signes de l’insomnie sont nombreux et non négligeables. Par exemple, lorsque nous peinons à nous endormir depuis des jours et des jours, malgré une forte fatigue ressentie. Autre exemple, quand nous sommes amenés à somnoler le jour pour essayer de récupérer tant bien que mal.

Nos conseils Commentmieuxdormir :

  • remettre en question son alimentation et son hygiène de vie,
  • pratiquer un sport ou un loisir,
  • vérifier la qualité de son matelas,
  • noter dans un « carnet du sommeil » pendant la nuit, le remplir à toute occasion pour évacuer au maximum,
  • revenir sur ses notes, plus tard pour une prise de recul,

Pour les insomnies persistantes et chroniques, nous devons impérativement consulter notre médecin pour nous aider à surmonter les maux. N’hésitons pas à pratiquer la méditation et le yoga qui permettent de retrouver peu à peu le bien-être, les étirements réguliers sont d’une aide précieuse à terme.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Sommeil

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks