Accueil > Attitude citoyenne > La maison passive pas si passive

La maison passive pas si passive

Maison passive rime avec écologie et économie

La maison passive respecte l’Homme et la Nature

 

Et si la maison passive n’était pas une utopie et nous permette de vivre de façon écologique tout en économisant de l’énergie et de l’argent.

 

Une maison passive, qu’est-ce donc ?

C’est une maison qui permet de concilier écologie, bien-être et économie, tel un élément de développement durable. Cet habitat possède aux isolations renforcées dont l’isolant est posé à l’extérieur et dont l’épaisseur varie selon la région de votre sweet home, donc plus épais au Nord qu’au Sud. Aussi, elle est étanche à l’air, c’est-à-dire qu’il n’y a quasiment pas d’infiltrations d’où un gain en confort. En été, pour éviter d’avoir trop chaud, on installe sur les fenêtres des brise-soleil orientables comme des stores plus technologiquement pensés. Enfin, les baies vitrées sont installées plein Sud pour un apport solaire dit passif, qui va permettre de chauffer naturellement l’ensemble de l’habitat. D’où une économie considérable en énergie. Au revoir pompes à chaleur, chaudières et les coûts inhérents à leur entretien respectif et à la prévision budgétaire douloureuse de leur renouvellement.

Elle repose sur la conception bioclimatique.

La construction d’une maison passive repose sur le principe du climat, de l’isolation et de l’étanchéité ainsi que sur une ventilation mécanique contrôlée, plus connue sous l’acronyme de VMC. Elle est complétée dans les régions plus chaudes de France par un puits canadien ou puits provençal pour utiliser l’énergie du sol, envoyant alors cet air naturel préchauffé en hiver grâce à un système de canalisations ou autres tuyaux enfouis à environ 1,50 mètre de profondeur. A savoir qu’en hiver, le sol à cette profondeur est plus chaud que la te mpérature extérieure, l’air préchauffe durant son passage dans les tuyaux avant d’être expulsé dans la maison. Ce type d’énergie s’effectue naturellement alors par échange thermique des tubes d’air enterrés dans le sol. A l’inverse, en été, le sol est plus frais que la température extérieure alors il est appelé puits provençal, en utilisant la fraîcheur du sol pour tempérer l’air du logement. Ce système est plus sain qu’un système de climatisation et presque aussi efficace.

Rénover passif est-ce possible ?

Les travaux de rénovation sont très lourds et coûteux à ce jour, mais c’est possible. D’abord, il y a à faire établir le diagnostic technique de votre habitation et de son environnement parce que les deux sont interdépendants. Ensuite, la majorité des surfaces vitrées doit être orientée au Sud pour optimiser en apport solaire dit passif tant pour profiter de la chaleur que de la luminosité. Aussi et a contrario, il faut penser à vous munir de protections solaires pour éviter la surchauffe estivale. Quelle que soit la saison, afin de limiter toute déperdition d’air chaud ou frais, il vous faut une maison fortement étanche et non mitoyenne à une autre, car c’est encore plus compliqué de faire coïncider les systèmes à mettre en place et pire si l’entente avec le voisinage est peu cordiale. Donc, une rénovation est possible comme je le disais mais ne s’improvise pas.

Le calcul financier est à faire.

De manière générale, l’investissement initial sera plus coûteux pour économiser au quotidien. En quelques sortes, il s’agit de choisir entre payer moins au départ, mais plus au quotidien, notamment en consommables, ou au contraire payer plus à l’achat et moins chaque jour. Le choix n’est pas si simple qu’il n’y paraît. En effet, les économies réalisées ne suffisent pas, il faut trouver l’équilibre avec le coût investi. Aussi, certains ont trouvé des solutions tel que miser sur le poêle à bois moins cher que le fioul. D’autres solutions existent pour vivre plus sainement et économiser, notre blog commentmieuxdormir vous invite à vous renseigner auprès d’Effinergie par exemple. A ce jour, 2000 bâtiments labellisés PassivHaus ont été construits sur le sol français.

Il est rassurant de constater que la notion de développement durable s’applique, ici en terme de bien vivre avec la Nature tout en pensant aux générations de demain et que des solutions simples et saines sont possibles tout en effectuant des économies.

Source Association La Maison Passive.

Schéma maison Passive

Source PassivHaus

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Attitude citoyenne

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks