Accueil > Autour du lit > Couple, comment se préparer pour faire chambre à part ?

Couple, comment se préparer pour faire chambre à part ?

Le plaisir de retrouver l'autre après son sommeil

Faire chambre à part n’empêche pas de s’aimer.  Photo de Toa Heftiba.

 

C’est décidé, vous allez faire chambre à part, mais cela doit se préparer afin de ne pas mettre votre couple en danger.

 

Dormir séparés est tendance.

On a vite fait de penser que la chambre séparée est l’apanage des couples mâtures ou de se dire qu’il y a un problème dans le couple, voire même sur un point de vue purement intime. Beaucoup de gens pensent qu’un couple qui dort séparément a moins de rapports sexuels. Et bien ces a prioris sont désormais d’un autre temps, car faire chambre à part est tendance. De nombreux jeunes couples dorment chacun de leur côté et ce, pas seulement parce que l’autre ronfle. Selon le sociologue François de Singly, la tendance dans le couple est à l’individualisation de la vie privée « Les individus modernes veulent de plus en plus préserver leur identité personnelle sans renoncer à la compagnie ». On ne mange plus forcément ensemble, on veut regarder ce qui nous plaît à la télé, et on couche ensemble quand on a envie.

Le lit conjugal made in France.

Selon le sociologue Jean-Paul Kaufmann, 8% des couples français font chambre à part. Si, culturellement, les français sont attachés à la notion de lit conjugal, il semblerait que les américains aient beaucoup moins de mal à scinder la notion affective et sexuelle, du sommeil. Je reste prudent mais certaines études disent qu’outre-Atlantique, environ 50% des couples feraient chambre à part. Certes ce phénomène ne concerne pas encore la majorité des couples français mais l’on sent bien que la perception change a ce sujet dans notre pays.

Comment passer du lit conjugal aux chambres séparées ?

Comme nous en avons déjà parlé sur notre blog, dormir à deux n’est pas ce qu’il y a de mieux pour avoir un sommeil de qualité. Alors pour vous qui avez décidé de passer à l’acte du chacun chez soi, comment faire pour que cette étape du couple soit un succès et que chacun s’adapte à ce nouveau mode de vie. Il faut tout d’abord savoir pourquoi on veut le faire et ensuite bien en parler à deux afin que cela soit partagé et non subi. La communication et l’imagination sont les clés pour transformer cette étape de la vie à deux en opportunité et non en souffrance et en rupture.

  1. Bien définir les raisons de ce choix. J’insiste sur le fait que faire lit à part n’est pas sans risque pour le devenir du couple. Il ne faut surtout pas que l’un des deux se sente abandonné. Pour cela il est important de bien diagnostiquer quelle est la vraie raison de la séparation et de bien en parler. Dans le cas d’un couple qui n’irait pas bien, cela pourrait précipiter la chute (à moins que le but soit de s’écarter d’un conjoint que l’on ne supporte plus, mais là n’est pas notre sujet). Prenons le temps de voir quelles raisons peuvent nous motiver à faire chambre à part :
    • La qualité du sommeil : mon conjoint ronfle ou nous avons des rythmes trop décalés. Les troubles du sommeil de l’un suffisent pour poser problème. Mais on ne pense pas toujours assez aux décalages que peuvent avoir les deux dormeurs du couple. On pense bien sûr aux gens dont un travaille la nuit. Mais il peut aussi s’agir tout simplement d’un décalage des rythmes naturels, le mariage de couche tard et couche tôt. Quand le deuxième se couche, il peut réveiller son conjoint au sommeil léger.
    • L’éloignement professionnel : Il n’est pas rare qu’un membre du couple soit éloigné géographiquement pour des raisons professionnelles.
    • Pour pimenter la vie de couple : Pour certains, l’habitude est l’ennemie du couple, c’est pourquoi ils préfèrent jouer avec vie commune et manque, pour amplifier le plaisir et le désir de se retrouver. Pour eux, le concept de chambres séparées est positif pour préserver l’amour. On couche ensemble aussi souvent que l’on souhaite et on respecte la personnalité de chacun. Chacun a son univers dans lequel on invite l’autre. Sans compter que parfois quand on est malade, on préfère dormir seule. Certaines femmes aiment également être seule dans leur lit en période de règles.
    • Pour faire durer le couple : effectivement certains couples n’ont plus envie d’une certaine intimité mais souhaitent rester ensemble. Cela peut s’expliquer par des raisons sentimentales, de confort ou plus simplement pour les enfants et l’argent.
  2. Bien communiquer dans le couple : L’échange et le dialogue sont importants pour qu’il n’y ait pas d’incompréhension et non-dits. Le but est de préserver le couple. Il ne faut surtout pas que l’un des membres du couple se sente abandonné ou moins aimé comme je le disais précédemment. Il faut également reconnaître que plus le choix de dormir séparément est fait jeune plus les choses sont faciles à accepter.
  3. Réinventer la vie du couple : un conseil pratique est de définir ensemble quelques règles, le bisou du soir, le code pour le câlin. Certains se programment une nuit en commun à date fixe, alors que d’autres vont préférer l’imprévu. On ne dira jamais assez que l’important est de rester connectés ou à défaut de tout faire pour se reconnecter. Pour pousser plus loin, il est important de s’aménager sa chambre et pourquoi pas de la personnaliser. Chacun sa chambre, ne veut pas dire que l’un aura une chambre au rabais avec une literie fatiguée. Le but n’est pas qu’un des deux se sente déclassé. Il peut même être sympa de faire participer l’autre. En tout cas soignez votre déco et l’agencement de la chambre afin de vous sentir bien, sans oublier le confort clé d’un bon sommeil. Choisissez un matelas et la literie au confort qui vous convient.
  4. Multiplier les attentions.
    Il est également important de jouer avec les retrouvailles. Apporter un petit-déjeuner au lit peut être une belle attention. Glisser un rendez-vous coquin dans le creux de l’oreille de l’être aimé. Certains couples ont des rituels du soir. Le dernier qui se couche vient embrasser l’autre avant d’aller se coucher.

Ne pas hésiter à se faire aider.

Pour réussir cette nouvelle étape de la vie de couple, il peut être bon de se faire aider. Pour cela la première étape peut être d’en parler avec son médecin généraliste. Autre piste, consulter un psychothérapeute pour couple. Il ne faut pas culpabiliser d’avoir besoin d’aide, la seule chose qui pourrait être grave serait de ne pas agir alors que l’on souffre de la situation.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

 

Autour du lit

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks