Accueil > Autour du lit > Des vacances écolos pour dormir tranquille

Des vacances écolos pour dormir tranquille

Respecter la Nature pendant les vacances

Les vacances écolo pour un bon sommeil

 

Arriver à fermer l’œil pendant les vacances :

C’est l’heure de partir en congés, ah ! Le dépaysement et changements de panoramas sont au programme. Toutefois, les bonnes habitudes en respect de l’environnement doivent perdurer où que nous soyons et en toutes circonstances. Comme nous le défendons sur ce blog, inutile de salir ailleurs et perdre son bon sens une fois hors de ses terres. La Nature ici et ailleurs nécessite d’être chérie et protégée puisqu’elle était là avant nous. Elle nous a bercés. Mais pas seulement, puisque sa fragilité est en cause, nous lui devons en tant que responsables de ne pas l’abîmer ou la détruire. Nous pouvons cohabiter par exemple tout en jouant, mangeant, se déplaçant et j’en passe, sans pour autant polluer. Faut-il un quad pour effectuer 300 mètres jusqu’à la boulangerie ? Les aérosols sont-ils indispensables à la plage ? par exemple. Dans tous les cas, pour passer de bonnes vacances, bien dormir, bien manger, les applications diverses sur l’écologie existent et certaines valent le coup d’œil.

Les bonnes habitudes comme chez soi

Comme à la maison, les bons gestes doivent être appliqués même en dehors, loin ou pas de son sweet home. Qu’on dorme à la belle étoile ou sur un super matelas. Nous sommes une majorité à conserver notre souci instinctif et naturel de respecter la nature même en vacances. Les réflexes de trier et jeter ses déchets sont en question car malheureusement nombreux détritus ornent nos paysages. D’où une dégradation lente de certaines espèces qui mènent à l’extinction définitive.

La faune et la flore sont fragiles, il faut les protéger

Les fleurs et le flânage plaisent beaucoup, or il faut savoir que certaines espèces sont menacées et que cueillir fait d’abord faner mais aussi empêche le renouvellement de certaines plantes. Je vous invite à les prendre en photo, le portable n’étant pas interdit en promenade. Aussi, des sentiers sont prévus pour se promener, il est triste d’endommager le paysage en faisant du « hors piste ». Sachant que des animaux et des végétaux en voie d’extinction y vivent et en sont victimes. Par exemple, les nourrir avec du pain et autres petits gâteaux est inadéquat à leur alimentation et à leur survie même si nous avons l’intention de bien faire.

Le choix de notre consommation tout en restant connectés

Des sites et applications sont à votre disposition

Il est intéressant de se pencher sur notre bien-être et comment l’atteindre. Des outils sur smartphones existent pour vous accompagner, faciliter la vie et vous informer. J’ai choisi ces quelques exemples pour vous :

  • pour vos modes de déplacement, la fondation Goodplanet. Elle va vous permettre de mesurer le taux de carbone que vous générez à un moment donné et l’impact qu’il aura sur l’environnement. Autre moyen facile et simple, l’éco-conduite avec l’aide de l’application Geko ou sur geco-drive.fr, qui consiste à prendre tout d’abord conscience de son comportement au volant. Puis à changer ses habitudes, réduire sa consommation de carburant et l’émission de CO2 par extension.
  • L’application Plantnet va vous aider à reconnaître et identifier un végétal à partir d’une photo. Plus de 800 plantes y sont répertoriées, il ne reste qu’à photographier, c’est ludique, informatif et sympa non ?
  • Idem pour la faune marine avec BiodiverSea qui sait identifier jusqu’à 180 espèces de poissons. Elle vous aide à savoir quelles sont les espèces et vous donne des descriptions sur chacune.
  • Côté repas, pour vous nourrir correctement, Yeswegreen est à votre service. On vous propose des lieux et ateliers pour apprendre l’alimentation, sous toutes ses formes. Ensuite, vous saurez comment consommer local tels que sur les marchés ou jardins partagés.

L’alternative écolo a du bon sens

Même en vacances, notre mode de consommation doit rester le même. Ok pour les siestes, le farniente mais non au laisser-aller. Faire n’importe quoi, dénué de sens et d’éthique est irrationnel. Particulièrement sous l’excuse qu’on est bien et qu’on oublie par relâchement excessif parce que vacances obligent. Bien au contraire, c’est le moment de se reposer pour recharger les batteries et faire le plein de bonnes informations pour l’avenir. De s’informer un max pour échanger avec d’autres écolo. Et ainsi transmettre toutes les bonnes initiatives autour de soi, sa famille, ses amis et les collègues en rentrant.

Vivre en adéquation avec la Nature

L’été, le choix des produits de protection solaire biologiques, par exemple, a son importance. D’autant qu’ils sont moins nocifs. Mais aussi, les traces que nous laissons ne polluent ni l’eau ni l’air ni la terre. En bref, demeurons en adéquation avec l’environnement et non l’inverse. Autre exemple classique, il faut éviter absolument les répulsifs toxiques en tout genre. Pour repousser les moustiques, un voile moustiquaire au-dessus des lits fonctionne très bien pour la nuit. Et pour le jour, portez des huiles essentielles d’eucalyptus, de géranium ou de citronnelle. Croyez-moi, ces senteurs sont agréables et en même temps, repoussent miraculeusement les bestioles.

Les loisirs non polluants

Pour ne pas ajouter de dioxyde de carbone, n’hésitez pas à prendre vos bâtons de marche, bicyclettes ou encore partir à cheval. Il est certes sympathique d’aller s’éclater à moto, en quad et j’en passe, cependant il est triste de salir et de nuire par les bruits comme en ville. L’année 2017 a été couronnée « Année internationale du tourisme durable pour le développement ». La Bretagne pionnière en écologie a donné l’exemple à d’autres régions. C’est encourageant pour nos futurs paysages plus propres, d’autant que nous interagissons en tant qu’humains avec la Nature.

Sur ces bons conseils, je vous souhaite de passer les meilleures vacances qu’ils soient, en harmonie avec vous-mêmes et le beau monde qui vous entoure. Faîtes de beaux rêves !

 

Les autres articles parus sur ce thème :

Autour du lit

  1. Pas encore de commentaire