Accueil > Sommeil > Le sommeil préserve la mémoire

Le sommeil préserve la mémoire

Le repos dynamise la mémoire

Bien dormir stimule le cerveau.  Photo de Rebecca Blandon

 

La mémoire Définition

Notre cerveau a l’aptitude de stockage et d’analyse d’informations très diverses et variées. Il nous permet de retenir un grand nombre de données enregistrées par nos sens, tels qu’un parfum, un bruit ou un visage. La mémoire les recueille et les conserve, ce qui permet de se rappeler, d’associer et se souvenir. Or, naturellement, nous ne pouvons tout retenir ni trouver l’information au bon moment, sur commande. Aussi, est-il primordial de se reposer suffisamment pour mieux enregistrer. Amateur du mieux dormir, dormez ! ainsi le sommeil préserve la mémoire. De plus, cela aide à un meilleur endormissement et vous savez ô combien notre blog y tient. Pour cela, mieux dormir contribue à être plus performant et efficace au quotidien.

Perd-on la mémoire ?

Il nous arrive d’oublier involontairement un évènement, un rendez-vous et autres choses ordinaires de la vie courante. Alors, on parle de trous de mémoire . On ne la perd pas mais on est surtout confronté à diverses émotions qui, en revanche, peuvent nous faire perdre nos moyens. Ou bien encore, subir de façon momentanée ou récurrente, une fatigue, un stress et un mal-être émotionnel. Ces causes entraînent des troubles du sommeil et un manque de récupération qui perturbe encore plus notre cerveau. Ce qui surenchérit le dommage. Alors que le sommeil préserve la mémoire et régénère le métabolisme.

Comment faire pour mieux se souvenir ?

Tout simplement, entraîner et stimuler son cerveau. On doit faire travailler sa mémoire régulièrement et cette gymnastique s’adresse à tout le monde. Lire et écrire sont deux activités qui conservent et entretiennent naturellement les acquis. Également, il peut s’agir de simples exercices de mémorisation répétitifs, tout comme d’un travail plus profond avec un orthophoniste. Sachant que plus on avance dans l’âge, plus on perd en performance de mémorisation parce que la qualité de sommeil baisse. Comme je le disais précédemment, les pertes de mémoire peuvent provenir d’une hygiène de vie à améliorer, au sens large. Alors, il convient de revoir son alimentation, aussi, il faut apprendre à gérer son stress en le dépassant. Les exercices de relaxation, la sophrologie et la méditation fonctionnent bien, d’abord il suffit de s’y mettre, de respirer à fond, de vivre l’instant présent et se déconnecter.

Les méthodes simples pour l’amélioration

D’abord, commençons par une alimentation correcte, saine et équilibrée. Elle doit comprendre des vitamines variées, du magnésium, du fer, des Oméga 3 et du zinc. Les antioxydants aident à mieux mémoriser et donc mieux se reposer. Les aliments que nous préconisons sont les œufs bio, les poissons comme le saumon ou la sardine, les fruits secs, légumes verts en tout genre, les fruits, les sucres lents à farine complète, le chocolat à teneur minimum 70 % en cacao. Tout comme le miel naturel qui permet de mieux fermer l’œil. En effet, bien dormir est un allié pour mieux mémoriser, aussi fondamental que boire plus d’un litre d’eau par jour.

Le sommeil préserve la mémoire et le cerveau

Le stress oxydatif pollue la mémoire et le bien-être naturel, aussi les loisirs et le sport permettent de l’évacuer. L’oxygénation au sens large s’avère nécessaire en toutes circonstances. C’est pourquoi, pensez bien à aérer votre chambre pendant 10 minutes chaque jour. Cela permet de renouveler l’oxygène et stimuler les bonnes énergies du sommeil, le soir venu.

Bien dormir aide à mieux consolider les efforts que fait le cerveau pour garder une bonne mémoire. Imaginez si vous alliez travailler ou conduire après une nuit blanche. Il faut donc un temps de récupération satisfaisant car un temps convenable de sommeil préserve la mémoire.

 

Autres articles parus sur ce thème :

Sommeil

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks