Accueil > Santé & mal de dos > Le gluten n’aide pas à dormir !

Le gluten n’aide pas à dormir !

Le gluten représente un cauchemar

Difficile de fermer l’oeil avec le gluten  –  Photo de Sara Dubler

 

Le gluten Définition

Le gluten regroupe des protéines que l’on trouve dans de nombreuses céréales comme le seigle, l’orge et l’incontournable blé. Nous le consommons dans l’alimentation au sens large c’est-à-dire, qu’il est présent au quotidien dans le pain et les pâtes entre autres. Aussi, il sert en tant qu’additif dans environ 70 % des préparations d’aliments industriels. Autant dire que c’est inquiétant parce qu’il génère des troubles sérieux pour la santé telle que la maladie cœliaque. Dommage que le gluten n’aide pas à dormir !

La maladie cœliaque Définition

Auto-immune, cette maladie provoque la destruction lente des cellules intestinales chez environ 2 % de la population. En effet, elle consiste en de lourds symptômes digestifs comme des diarrhées et ballonnements fréquents qui requièrent de consulter un médecin.  De surcroît, un état d’épuisement général prend le dessus. Autant dire que les nuits ne sont pas reposantes. Elle nécessite un traitement, sans quoi les conséquences sont nombreuses et empirent tels que l’anémie, l’ostéoporose et j’en passe. Vraiment épuisant et inquiétant, le gluten n’aide pas à dormir. Toutefois, il est possible de mieux comprendre comment s’en sortir de la maladie.

L’alimentation perturbe l’immunité.

Comme nous l’avons compris, l’alimentation empire l’état de santé des personnes atteintes de cette maladie. Particulièrement le gluten. En effet, les aliments qui en contiennent viennent irriter et enflammer l’intestin grêle. A terme, ils détériorent les cellules intestinales. En conséquence, d’importants troubles d’ordre digestif surgissent. Par extension, ils génèrent un état de fatigue, des migraines ou encore des douleurs au niveau des articulations. Par extension, ils entraînent certains problèmes encore plus divers. En effet, la dépression apparaît à force de souffrances, de manque de sommeil, d‘insomnie et de troubles nocturnes liés à ce malaise général. Décidément, le gluten n’aide pas à dormir !

Mieux dormir malgré la maladie

Autant dire que le gluten occupe une grande place dans l’alimentation. Difficile de dormir tranquille !. Alors, pour traiter la maladie, inutile de se mettre au régime et de se priver des bonnes choses. Il faut juste instaurer une nouvelle hygiène alimentaire qui consiste à bannir le gluten. Pour la plupart, les résultats s’avèrent probants et radicalement efficaces. Consulter un diététicien, tout comme participer à des ateliers de cuisine sans gluten font partie des conseils de notre blog. Ainsi, vous instaurez vous-mêmes vos nouvelles habitudes. D’autant que l’inspiration et l’imagination sont au rendez-vous pour façonner tant les céréale  que les fruits et les légumes au quotidien. Évidemment, la liste des aliments à éviter est exhaustive. Alors, rassurez-vous, la liste de ceux à utiliser en « must have » aussi. Il suffit de changer ses habitudes et de réinventer sa cuisine.

Que manger qui soit sans gluten ?

Notre blog vous conseille de retourner à une alimentation saine et variée, comme durant l’enfance. Vous avez un large choix de fruits et légumes vrais à volonté que vous pouvez consommer sans modération. Tout comme les laitages en général dont le beurre. Côté céréales, le quinoa, le sarrasin et le riz font l’affaire. Pour donner du goût à votre alimentation, les condiments comme les oignons et herbes fraîches peuvent être utilisées abondamment. Afin de parfaire les saveurs, l’huile, la confiture et le miel vont vous faire plaisir. Alors, vous voyez voici un début de liste très appétissant !!. En plus, même si le gluten n’aide pas à dormir, vous allez retrouver la forme et le sommeil.

 

Source : Hexamag

 

Les autres articles parus sur ce thème :

Santé & mal de dos

  1. Anna
    | #1

    Surtout dans mon cas, car je suis super allergique

  1. Pas encore de trackbacks