Accueil > Sommeil > Le mal de ventre gène l’endormissement

Le mal de ventre gène l’endormissement

Le mal au ventre épuise

Avoir mal au ventre empêche de dormir   –  Photo d’Oleg Ivanov

 

Le mal de ventre dû à la constipation – Définition

La constipation n’est pas une maladie. Il s’agit d’un symptôme. On parle de constipation lorsque l’on ne se rend pas à la selle au moins trois fois par semaine. Aussi, les selles très dures en permanence sont considérées entrant dans la constipation. Considéré comme empoisonnant quand il est récurrent et chronique, le mal de ventre gène l’endormissement.

L’alimentation mise en cause

Reconnue responsable, entre autres, des troubles digestifs, l’alimentation se veut saine et équilibrée. Aussi, ne pas manger trop épicé permet de se rendre sereinement à la selle malgré la présence éventuelle d’hémorroïdes. D’autre part, manger suffisamment et boire au moins un litre d’eau au quotidien aident à propulser plus aisément. Cependant, nous buvons souvent moins d’eau qu’il ne faudrait. D’ailleurs, voici un conseil de l’équipe de notre blog, vous pouvez télécharger des applications gratuites personnalisables pour gérer votre consommation en eau.

Les autres causes de la constipation

Elles sont très diverses. Les plus connues proviennent de maladies dites endocriniennes et neurologiques. La prise de médicaments peut aussi favoriser la constipation. Aussi, le manque d’exercice physique contribue à la paresse intestinale. Inutile de vous épuiser au sport si vous vous sentez fatigué, une bonne marche revivifiante d’au moins une vingtaine de minutes va vous aider. Évidemment, à votre rythme et n’hésitez pas à aller dans un parc ou encore en forêt car la sylvothérapie fait du bien. Le mal de ventre gène l’endormissement mais pas la communication avec la nature ni la marche. Bien au contraire.

Les ingrédients contre la constipation

Comme je le disais peu avant, l’alimentation en quantité suffisante et riche en fibres apporte une solution naturelle. En effet, il s’agit là de la motricité fécale correcte qui permet alors de mieux fermer l’œil. Hormis l’eau et les fibres, les aliments comme les céréales réduisent le malaise. Parmi celles-ci, le riz complet, le pain complet aident à aller aux toilettes. Tout comme les fruits rouges en général, particulièrement le matin a jeun. Effectivement, un grand verre d’eau au lever et des cerises ou groseilles, les agrumes ou encore les prunes, pruneaux s’avèrent très efficaces. Dans la journée, tous les légumes sont les bienvenus. Les salades de toutes variétés, carottes, légumes verts et poireaux font partie de la liste à consommer.

Les autres solutions contre la constipation

Pour les cas qui perdurent, des traitements locaux à base de glycérine ou d’huile de paraffine, permettent le soulagement ponctuel. Tout traitement ne doit pas durer sinon il faut consulter un généraliste. Surtout, il faut éviter l’automédication qui s’avère dangereuse. Le mal de ventre gène l’endormissement tout comme les mauvaises interactions entre médicaments et posologies. Certains connaissent l’automassage, il se pratique soi-même sur les zones concernant le ventre soit directement sur le ventre ou par exemple, au niveau des pieds par pressions. Moi, je bois beaucoup d’eau minérale et sur mon bas ventre, je pose une bouillotte de lin bio.

Source : Votre pharmacien vous conseille

 

Les autres articles parus sur ce thème :

Sommeil

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks