Accueil > Tips et conseils pratiques > Comment se remettre du passage à l’heure d’hiver ?

Comment se remettre du passage à l’heure d’hiver ?

sommeil heure d’hiver

Esprit Harry Potter pour le changement d’heure – CP Brocante des commères

 

Sommeil, à l’heure d’hiver

Comme vous le savez désormais, nous allons changer d’heure dans la nuit du samedi 26 octobre au dimanche 27 octobre 2019. Plus précisément, nous dormirons une heure plus le dimanche matin. Puisque nous retarderons nos pendules d’une heure. Même si il est plus facile de s’adapter au passage à l’heure d’hiver, qu’à l’heure d’été, le changement d’heure dérègle l’horloge biologique. Alors comment adapter son sommeil à l’heure d’hiver ? Place aux conseils pratiques de comment mieux dormir. En fait, nous vous recommandons de se préparer à ce changement. Par exemple, on peut changer l’heure de nos appareils avant de se coucher. Ou bien encore la semaine qui précède le changement d’heure, se coucher progressivement plus tard.

1/ Changer l’heure des réveils et pendules avant d’aller se coucher

Bonne nouvelle, de nos jours bon nombre de nos appareils favoris changement automatiquement d’heure. Et pour adapter le sommeil à l’heure d’hiver, on commence par changer les réveils qui ont besoin d’une intervention manuelle. En fait, l’idée est de se réveiller à la nouvelle heure, à l’heure réelle. Comme pour tout changement, plus tôt on l’utilise, plus vite on s’adapte.

2/ Anticiper le fait de se coucher plus tard.

Finalement passer le sommeil à l’heure d’hiver revient à se coucher une heure plutôt tard du jour au lendemain. Alors, il faut reconnaître que ce réglage n’a rien de naturel pour le corps humain. Car si il n’est pas forcément très dur de s’imposer de se coucher plus tard. Il semble bien plus dur de s’imposer tout d’un coup de se réveiller une heure plus tard. On risque tout simplement de réduire d’autant la durée du sommeil les premiers temps. Donc de se sentir plus fatigué. Ainsi, on recommande de se coucher un peu plus tard les jours qui précèdent le changement d’heure. Par exemple, en se couchant un quart d’heure plus tard chaque jours les quatre jours avant le passage à l’heure d’hiver.

3/ Conserver l’heure habituelle de réveil

Avec une heure de plus devant soi, la tentation peut-être de prolonger la grasse matinée. Mieux vaut se réveiller à l’heure habituelle pour mieux adapter le sommeil à l’heure d’hiver. Si on change bien ses réveils le samedi avant de se coucher, les choses seront plus faciles. Et on quittera le lit et la couette plus naturellement.

4/ Compenser le manque de lumière

Comme nous l’avons déjà évoqué ensemble, la lumière est importante pour notre bien-être et notre sommeil. Or l’hiver nous disposons de moins de temps de lumière. Et le passage à l’heure d’hiver marque l’arrivée de cette période moins lumineuse. La luminothérapie peut-être un bon moyen de compenser ce manque de luminosité. Plus particulièrement, les réveils avec simulateur d’aube présentent un intérêt. Cela permet de retrouver la lumière du jour au réveil même à six heure du mat.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Tips et conseils pratiques

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks