Accueil > Autour du lit > La philosophie du petit-déjeuner au lit.

La philosophie du petit-déjeuner au lit.

Le petit-déjeuner au lit

Le petit-déjeuner au lit – Photo de Tracy Hocking.

 

Le symbole du petit-déjeuner au lit.

Dans notre monde trépidant, prendre son temps devient parfois un luxe. En ce dimanche matin, encore sous la couette, j’ai envie de jouir de ce luxe. Depuis quelques mois, mes weekends ont étés rythmés par les obligations professionnelles et plus récemment le désir de retrouver des contacts plus sociaux à travers la famille et les amis. En ce dimanche de juillet, il pleut. La fenêtre est ouverte. Il ne fait pas très chaud et j’apprécie de remonter la couette. Mais ressentir un courant d’air me fait du bien. Je réalise le bonheur de ressentir le tissu des draps en coton sur ma peau, accentué par le temps. Effectivement, se débarrasser de la crainte de ne pas avoir le libère beaucoup. Même si je ne suis pas un grand adepte du petit-déjeuner au lit. Il me semble être le symbole de ce moment simple et dans mon cas rare.

Du petit-déjeuner au lit au plaisir.

Que l’on soit seul ou en couple. Que l’on dorme seul ou à deux, chacun pourra y trouver son plaisir. Pour cela, il suffit de se libérer de certaines culpabilités et de faire preuve d’un peu d’imagination. Effectivement, il s’agit d’un moment à soi ou pour partager. Quoique que cela puisse être les deux à la fois. En outre à deux, voilà un moment pour prendre soin l’un de l’autre. Pour certains, il s’agit d’une étape de la grasse matinée. De plus, le petit-déjeuner au lit peut faire partie des préliminaires à une relaxation sexuelle. Remarquez même seule ou seul, le lit doit être un moment de relaxation et de plaisir. On sait maintenant que cela ne rend pas sourd 😉.

L’opportunité de recouvrir l’importance du petit-déjeuner.

Que l’on soit adepte du petit-déjeuner au lit ou pas, il s’agit de l’opportunité de se réconcilier avec ce repas. Car le premier repas de la journée a pour vocation de relancer la machine restée au ralenti tout au long du sommeil. Malheureusement au cours de la semaine, il est souvent négligé voire sauté par manque de temps. Il s’agit d’un vrai élément de bien-être, de performance et de santé. Ceci dit ce matin au fond de mon lit, je ne suis pas dans la tenue pour vous faire la morale. Remarquez cela n’a jamais été l’objet du blog comment mieux dormir. Revenons à nos moutons qu’il n’est plus temps de compter. Je disais donc que l’on prenne le petit-déjeuner au lit ou pas, il marque un vrai moment de bien être sans contrainte.

Le bonheur de prendre son temps.

Le repas pris, nombreux se glisseront à nouveau sous la couette se laissant absorbés par le matelas. Puis, certains se rendormiront alors que d’autre se laisseront guider par leurs pensées voire leurs désirs. Le fait d’avoir le temps, parfois la nudité, laisseront place à la douceur. Évidemment, nous avons tous des images de dimanches matins où nous étions justes bien dans les bras l’un de l’autre. Puis le désir montant, l’orgasme passé, les corps enlacés, le temps semblait suspendu. Finalement, tout cela pour vous dire bon dimanche et bon petit-déjeuner. Par conséquent, osez prendre votre temps, il est même utile de s’ennuyer de temps en temps.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Autour du lit

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks