Archive

Archives pour la catégorie ‘Literie’

Un lit a-t’ il une connotation sexuelle ?

18/02/2018
faites vous l'amour au lit

La literie est le lieu où les français font le plus l’amour.

 

Le lit est le lieu incontournable de nos vies, mais quel sens lui donnons-nous, écrin pour bien dormir ou théâtre de nos ébats amoureux ?

 

Difficile de parler sommeil, sans parler plaisir.

Traitant du sommeil, du bien-être et de la literie, c’est très naturellement que sur comment mieux dormir nous parlons de temps en temps de sexe. Je suis toujours amusé des réactions dichotomiques que l’on nous fait. Les trois à quatre fois par an où nous abordons ce sujet, soit on entend « vous parlez encore de sexe », soit « ah pour une fois vous osez aborder le fait que le lit ne sert pas qu’à dormir. »

Pour ou contre le sexe ?

Je crois qu’il est difficile de dissocier le lit du sommeil et de l’intimité du couple. Chaque année, des études confirment que malgré tous nos fantasmes, c’est dans un lit que les français font le plus souvent l’amour. J’ai l’impression qu’à une époque où le sexe semble être partout, certaines personnes sont gênées d’en parler. Il va de soi que le sujet reste personnel et que pour moi le premier, il ne s’agit pas d’une chose que j’aime aborder avec tout le monde et en tout temps.

À quoi vous fait penser votre lit ?

Si penser au sommeil est évident quand on parle de literie, penser au sexe est moins facilement admis. Mais ne faites pas vos mijauré(e)s, je suis certain que literie vous fait aussi penser à sexe, que vous ne vous l’avouiez ou pas. Théâtre de la vie intime des couples légitimes, ou pas d’ailleurs, le lit fait partie des lieux les plus confortables pour s’abandonner au plaisir et permettre le plus grand éventail de figures. Ceci dit, si pour bon nombre de couples, le lit est bien l’écrin privilégié pour à la fois dormir et faire l’amour, vous savez cette notion communément admise du lit conjugal ; d’autres schémas sont également possibles, prenons quelques instants pour faire un tour d’horizon.

Le lit point de rendez-vous du couple.

Le schéma le plus souvent admis est celui du lit conjugal. Le lieu ou le couple se retrouve après une journée effrénée et seul moment d’intimité pour le couple parent. C’est en cet instant privilégié que s’abordent les sujets importants de la famille. Que s’effectuent les mises aux points au sein du couple. C’est là aussi que l’on se détend avant de s’endormir.

No sex in the bed.

A prime abord, on peut penser, qu’il s’agit de couples pleins d’imagination, qui ne choisissent que des lieux originaux pour s’adonner au plaisir. Mais il faut bien admettre que majoritairement, il s’agit de couples qui se retrouvent au lit pour dormir et qui ont fait le choix de l’abstinence. Que cela soit assumé ou pas, que ce choix se soit installé dans le couple pour des raisons religieuses ou spirituelles, pour des causes médicales ou plus simplement par usure du couple, de nombreux individus vivent ensemble en ayant abandonné les choses du sexe.

Le lit théâtre du plaisir dans le couple.

Pour de plus en plus de couples, le lit est un lieu d’intimité où l’on ne dort pas ensemble. Avoir chacun son matelas et idéalement chacun sa chambre, ce qui peut être un luxe au prix de l’immobilier, permet de soigner le sommeil, notamment en cas de ronfleur(s) et le désir en cultivant une certaine distance.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie

Qu’est ce que le coutil d’un matelas ?

29/01/2018
Définition du coutil matelas

Le coutil d’un matelas est le tissu de recouvrement.

 

Dans le jargon professionnel des litiers et des tapissiers, vous avez certainement entendu parler du coutil, qui désigne le tissu de recouvrement..

 

Coutil matelas – Définition.

Pour un matelas ou une literie, le coutil est tout simplement le tissu de recouvrement, appelé également, il y a bien longtemps toile à matelas. Il s’agit bien sûr d’un jargon purement professionnel, utilisé entre tapissiers, matelassiers ou autres litiers, pour communiquer avec les tisseurs ou les distributeurs. Mais rien de mieux et de plus clair que de dire qu’il s’agit du tissu de la literie. Ceci dit le tissu est utilisé certes sur le matelas, mais également sur les sommiers tapissiers, vous savez ces sommiers recouverts qui en déco reviennent en force.

Quelles qualités doit avoir un coutil de matelas ?

Je sais que vous seriez déçus si sur comment mieux dormir nous ne vous donnions pas quelques conseils plus pratiques sur l’utilisation de ce fameux coutil. Le tissu du matelas en particulier, oui maintenant nous ne disons plus coutil entre nous, a une vraie incidence sur le confort et la longévité du matelas. Alors détaillons les trois qualités essentielles d’un bon tissu de matelas :

  • robuste : le tissu est bien sûr le premier contact avec le matelas. Il subit, certes les salissures et taches, mais surtout les frottements des lattes ou des tissus de protection ou des draps. Ce qui peut occasionner des usures prématurées, d’où l’importance d’un tissu de qualité. Ici, nous aimons les matières naturelles, mais en plus ces matières doivent être choisies avec une haute qualité de fibre et densité de tissage.
  • respirant : le coutil (Ah j’ai rechuté) doit bien laisser passer l’air, afin de bien réguler la température du matelas et surtout du corps du dormeur. La conjonction de matières comme le coton ou le lin par exemple, du tissu et du garnissage des faces été et hiver sont la clé de la bonne respiration du matelas et permettent qu’en dormant nous n’éprouvions pas des effets de transpirations dûes à de mauvaises matières comme la mousse de polyéther par exemple.
  • élastique : plus la surface d’un matelas est rigide, plus s’exercera une pression contre le corps qui rendra moins facile la circulation sanguine. C’est pourquoi il est recommandé que le coutil soit tissé de manière élastique. Un point qui est souvent réalisé avec une adjonction d’une fibre synthétique comme l’élasthanne. Dans le domaine de la literie naturelle, cela paraît un peu plus compliqué mais loin d’être impossible. Par exemple, pour réaliser un tissu de matelas élastique en 100% coton bio, on joue sur la maille. Il s’agit en fait d’une technique plus proche du tricot que de tissage classique. Tous les articles. C’est le cas du coutil que vous pouvez voir sur la photo ci-dessus.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie

Topponcino, le matelas bébé de la pédagogie Montessori.

22/01/2018
Le topponcino, matelas post-naissance

Le topponcino, matelas transitionnel pour bébé – Photo de Tim Bish

 

Le topponcino est un matelas naturel et transitionnel post-naissance. Véritable succès en Italie, il est de plus en plus utilisé en France.

 

Qu’est-ce qu’un topponcino ?

Le topponcino est un matelas bébé transitionnel. Inspiré de la pensée de Maria Montessori, il rappelle les limites du ventre de Maman au bébé qui vient de naître. La composition de ses matériaux en font un moelleux, doux et souple matelas. Ce matelas bébé est conçu pour continuer à rappeler au tout-petit que sa mère est présente, toujours aussi bienveillante à son égard, telle une transition pour le nouveau-né, ce qui signifie aussi pour lui sécurité et confort.

Ses fonctionnalités.

Il est vraiment très pratique pour déplacer Bébé. Je le laisse dessus et je l’emporte délicatement puis le pose dans son landau ou son berceau s’il dort, ce petit matelas permet de ne pas le réveiller et ainsi le laisser se reposer avant d’appréhender son environnement et tout ce qu’il s’y passe. Je l’emporte ainsi avec moi un peu partout grâce à son ergonomie.

Comment se présente le topponcino ?

Ce matelas pour bébé est plat et aux coins arrondis, le maintien permanent qu’il apporte à mon enfant me rassure, d’autant plus quand son jeune cousin veut le prendre dans ses bras, toujours avec délicatesse. Le coton naturel 100% biologique conserve sa chaleur mais aussi son odeur. Il évolue progressivement et sereinement dans ce monde tout nouveau pour lui. Tout doucement, Bébé est manipulé avec le plus grand soin, comme l’entendait Madame Montessori.

Confortable, bio et pratique.

Autre avantage et non des moindres, le topponcino est recouvert d’une housse que je peux laver et remplacer par une autre housse d’un coloris de teinte biologique tout autre tel que le bleu, le rose ou l’écru. Très facile à entretenir, les housses passent en machine jusqu’à 60 °C et demandent un essorage normal. Je les laisse sécher à l’air libre et j’évite le sèche-linge pour ne pas abîmer les fibres.

Oui! La belle vie !

Cette naissance demeure un enchantement qui perdure avec l’utilisation quotidienne de ce petit matelas ingénieux et à la fois que j’utilise avec la plus grande simplicité. Recommandé à travers le monde, ce matelas est pour moi un outil indispensable pour me faciliter ma nouvelle vie de Maman et je sais que mon enfant s’y trouve bien et évolue pour le mieux.  En somme, mon enfant et moi sommes déjà très proches et partageons le même art de vivre.
 

Le topponcino, matelas post-naissance

Un topponcino est un matelas 100% naturel, fabriqué en France.

 
 
Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie

La viscose est-elle une matière naturelle ?

18/12/2017
définition de la viscose

La viscose est-elle une matière naturelle ?

 

Très utilisée dans les vêtements et la literie, la viscose est une fibre qui, à l’origine était végétale. Mais est-ce pour autant une fibre naturelle ?

 

Viscose définition.

Mot né de la contraction de visqueux et cellulose, la viscose est une fibre synthétique mais qui, à l’origine était une matière naturelle. La transformation étant devenue trop importante pour être légalement qualifiée de naturelle ou de végétale. La viscose donc est toujours synthétique. Les premières viscoses à avoir été inventées étaient celles de soie, appelées également rayonne, constituées essentiellement de cellulose.

De la viscose de soie à la viscose de bambou.

Première à avoir été inventée a donc été la viscose de soie, mais aujourd’hui d’autres existent. La viscose de coton est très utilisée par exemple dans le linge de lit. Une autre viscose qui a fait plus récemment apparition dans la literie et le linge de maison est le bambou. Elle est présente dans les tissus de matelas, appréciée pour son apparence écologique, j’ai bien dit apparence. On la trouve également dans la fabrication de tissus éponge pour serviettes de bains et peignoirs.

Comment est fabriquée la viscose ?

Selon le Larousse, dictionnaire qui a rythmé nos cours de français, la viscose est dérivée de la cellulose obtenue par xanthatation de cette matière. C’est à dire que par des procédés chimiques, on obtient des xanthates également appelés dithiocarbonates qui sont les sels et esters de l’« acide xanthique ». Enfin le xanthate est décomposé par une solution acide. Pour faire simple, vous aurez vite compris que ces multiples étapes de transformation de la matière végétale qui expliquent que légalement, on ne puisse pas dire que la viscose soit naturelle.

La viscose est-elle écologique ?

Ce point est très discuté et discutable selon les matières. Si l’on prend l’exemple du bambou, certes il s’agit d’une plante qui se cultive rapidement et c’est une fibre synthétique à base de lignine (cellulose) dont la culture, contrairement à d’autres fibres purement synthétiques comme le polyester, entraîne une diminution des gaz à effet de serre. Il peut cependant y avoir des effets secondaires à la culture intensive du bambou et surtout à l’utilisation de produits chimiques.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie

L’arbre à latex des literies est l’hévéa.

04/12/2017
L'Hevea brasiliensis est l'arbre à latex.

L’Hevea brasiliensis est l’arbre à latex pour la fabrication de matelas naturels.

 

De quel arbre est issu le latex naturel utilisé pour faire les matelas ?

 

L’hévéa, l’arbre à latex.

Le latex utilisé dans les matelas en latex naturel est une substance issue d’un arbre appelé l’Hévéa, et plus scientifiquement l’Hevea brasiliensis, l’hévéa du Brésil dans le texte. Il s’agit d’une espèce d’arbres, du genre Hévéa de la famille des Euphorbiaceae. Originaire du Brésil, cette plante est cultivée plus généralement en Amérique du sud et en Asie (Brésil, Guatemala, Kerala, Malaisie ou Sri Lanka par exemple).

Qu’est ce que le latex ?

Le latex utilisé dans les matelas ou les oreillers, est une substance liquide épaisse et collante, un peu comme un lait très très dense. Il est extrait de l’arbre à latex, par de petites saignées comme sur la photo ci-dessous. Le latex n’est pas la sève de l’arbre mais plutôt son système immunitaire.

Le latex est très utilisé dans la fabrication de literies.

Le latex travaillé par un procédé de polymérisation, c’est à dire par cuisson, devient une mousse naturelle aux propriétés mécaniques très appréciées dans la literie. Effectivement la matière obtenue est très résiliente, tout ce dont on a besoin pour bien dormir.

Latex naturel – Définition.

La législation française prévoit que pour employer le qualificatif de naturel, le produit doit être composé de minimum 85% de matière naturelle. En literie, les matelas latex naturel sont donc composés de minimum 85% de latex, de 3% de produits de vulcanisation permettant la substance de devenir un bloc de mousse, qui sont généralement de l’oxyde de zinc. Alors là vous allez me dire que le compte n’y est pas, effectivement les blocs de latex naturels présents sur le marché français contiennent :

  • soit 97% de latex et 3% de produits de vulcanisation, une formulation plutôt rare en France, utilisée dans certaines marques de matelas haut de gamme,
  • soit 85% de latex, 3% de produits de vulcanisation et 12% de produits de charge, il s’agit du latex naturel très présent dans les literies françaises. Les produits de charge sont en fait des produits de synthèse, c’est à dire les mêmes composantes que dans le polyuréthane, à savoir des produits dérivés du pétrole. Ces substances, comme leur nom l’indique, permettent de charger la matière afin d’économiser du latex. Il ne servent à rien, ils ne renforcent en aucun cas la longévité du bloc, ils permettent juste de faire baisser le prix en faisant une concession sur la naturalité.

Comment voir si un matelas 100% latex naturel contient 85% ou 97% de latex ?

Sur le matelas, la mention 100% latex naturel ou 100% latex d’origine naturel, vous garantit qu’il y a 85% de latex dans le bloc. Fabriquer des matelas avec un taux de latex de 97% coûte tellement plus cher, que les marques comme Noctéa qui le font, le mettent en avant et avouent qu’ils n’ont aucun intérêt de la cacher.

Qu’apporte le latex au confort du matelas?

Le latex naturel a la particularité, d’être très élastique, ce qui est une véritable qualité pour un matelas ou un oreiller puisque cela permet de bien épouser la forme du corps pour garder la colonne vertébrale la plus droite possible, tout en ayant un maintien constant. Pour mieux comprendre, je vous recommande notre article cité ci-dessous sur la résilience d’un matelas.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie

Pourquoi choisir un matelas 160 ?

09/11/2017
matelas 160

Plus le matelas est grand plus la vie au lit est agréable.

 

Choisir un matelas 160 permet à chaque dormeur d’avoir plus d’espace donc un sommeil de meilleure qualité.

 

Pourquoi dort-on mieux dans un grand matelas ?

L’intérêt principal de choisir une literie de 160 cm de largeur, vient du fait comme je vous l’ai régulièrement expliqué, que dormir à deux n’est pas sans causer de perturbations du sommeil respectif . Plus l’espace imparti à chaque dormeur est large, plus son sommeil sera de qualité. Tout d’abord parce que l’un gênera moins l’autre et sera moins gêné par l’autre. Effectivement, à chaque fois qu’un dormeur se tourne, il risque de buter son voisin ou sa voisine, et créer un micro-réveil. Entre un couchage de 140 cm et un couchage de 160 cm, on limite d’environ deux fois ce problème.

Une grande literie n’éloigne pas le couple.

Une question qui nous est régulièrement posée : « Est-ce qu’une grande literie est mauvaise pour le couple ? Alors tordons tout de suite le cou à cette une idée reçue. Plus le matelas est grand plus on se sent bien et plus le couple est heureux de se retrouver. Tout simplement un duo de co-dormeurs qui est constamment dérangé et dort mal, a par conséquent moins envie de se retrouver. A contrario, quand il est bien dans son lit, l’harmonie est plus facile à obtenir. Le désir et le plaisir coulent de source.

Un avis sur les matelas de 180 et 200 cm ?

Il va de soi que plus la literie est grande, plus le confort est là et plus le sommeil est bon. Un matelas en 180 cm sera encore mieux et ainsi de suite avec un lit de 200. Imaginez 200 x 200 cm, dans un lit carré on peut donc dormir dans tous les sens….. bon j’arrête là.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie

Couettes, pourquoi les matières naturelles sont plus chaudes ?

09/10/2017
Couettes, les matières naturelles sont plus chaudes

Couette naturelle, dormir dans la nature.

 

Nous avons le sensation que les couettes naturelles sont plus agréables, mais pourquoi ?

 

Quels sont les avantages des matériaux naturels dans une couette ?

Nous avons tous eu l’impression de chaleur avec une couette en duvets ou une couverture en laine. Rappelons que ces matières ne produisent pas de chaleur, mais sont en fait très isolantes. Prenons également le temps de regarder les autres avantages de ces éléments naturels.

Les couettes naturelles sont plus agréables.

Les matières naturelles rendent les couettes plus isolantes. Nous avons tous connu la sensation que notre couette amplifiait la sensation de froid l’hiver et faisait transpirer en période de chaleur. D’une part les matériaux naturels permettent de conserver la chaleur du corps, c’est le plaisir de se sentir dans un cocon si agréable et rassurant. C’est là le côté isolant de matières comme le duvet, la laine ou le lin pour ne citer que ces exemples. Mais en plus l’air circule mieux dans ce type de couettes, ce qui les rend d’autant plus agréables et saines. Car une couette qui respire plus élimine mieux l’humidité et donc réduit considérablement le développement des acariens. Moralité la naturalité n’est pas qu’une lubie d’utopistes, mais cela a une vraie utilité vis à vis de notre bien-être et notre santé.

Les couettes naturelles sont plus saines.

Pour aller plus loin, choisir pour sa couette des matières naturelles issues de l’agriculture biologique, sera meilleure pour notre santé que cela soit de manière directe mais également indirecte. Je vous explique ma pensée. Il est tout d’abord évident que la couette, comme les draps font partie des éléments de literie les plus au contact de notre corps. Ce qui peut donc provoquer de réactions directes aux substances nocives que le synthétique ou Le non bio peut contenir. Mais second effet, Le non bio pollue notre environnement, ce qui par effets induit de finir par avoir des conséquences sur notre santé. D’où la nécessité d’avoir une vision globale.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie , , ,

J’ai fait l’expérience d’un matelas trop ferme.

01/05/2017
j'ai mal dormi car la literie était trop ferme

Non, ce n’est pas moi.

 

Les conséquences sur le sommeil, d’un matelas trop ferme.
Je vous rabâche depuis des années les méfaits des matelas durs. Et bien la semaine de passage dans de midi de la France pour des raisons professionnelles malgré moi. Un hôtel avec une literie pas à la hauteur et surtout trop hard, je dois reconnaître que ce n’est malheureusement pas la première fois que cela me tombe dessus. Aller avouez que cela vous ai déjà arrivé, n’est-ce pas ?

Se réveiller avec des douleurs.
Je me suis réveillé bien avant la sonnerie de mon portable avec des tensions dans le dos. J’ai l’impression d’avoir fait des efforts toute la nuit. J’ai également comme des courbatures dans les jambes. En fait, un matelas doit respecter la morphologie du corps. Vous vous souvenez ce que je vous ai régulièrement expliqué, la nécessité d’élasticité du matelas afin qu’il puisse mouler le dormeur quel que soit sa position au cour de la nuit. Le matelas ferme provoque une déformation de la colonne vertébrale, d’où ces douleurs dues aux contraintes qu’elle a subit. Sans compter que même si je ne me suis réveillé à chaque fois que mon corps a dû se tourner pour relâcher la contrainte sur la colonne vertébrale, mon cerveau n’a pas eu son repos mérité. Pour mieux comprendre ce phénomène, allongez-vous sur le dos et vous constaterez qu’au niveau de la cambrure du dos, il n’y a pas de soutien. Essayez de vous détendre et vous verrez que votre colonne se déformera pour que le corps repose partout. Faites l’exercice sur un côté et vous verrez que le matelas trop dur déforme encore plus le corps, du au volume plus important de la zone d’épaules.

Un matelas peut provoquer des problèmes circulatoires.
Il bon d’ajouter que l’excès de fermeté, peut aussi provoquer des problèmes de circulation sanguine. Le matelas dur comprime les vaisseaux sous cutanés au niveau des parties volumineuses du corps comme le bassin et les épaules. Ce qui encore une fois obligé le cerveau de retravailler à chaque gêne pour changer de position. Ce qui a comme conséquences, une mauvaise qualité de récupération et cela peut aller jusqu’à des douleurs au niveau du bassin, des épaules et des omoplates.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie , , ,

Chambre : c’est l’heure du grand ménage de printemps !

13/03/2017
Conseils pratiques pour nettoyer la chambre

Le guide pour faire un ménage de printemps dans la chambre.

 

Conseils pratiques pour une chambre plus saine.
Avec l’arrivée du printemps, nous avons envie de sommeil, d’extérieur et d’air. L’enfermement, le manque de lumière commencent à nous peser. Au même titre que l’on a besoin de promenade sous le soleil, de barbecues, on a envie d’un intérieur régénéré. C’est pourquoi, bon nombre d’entre nous se livrent au ménage de printemps. Vous comprendrez que nous nous attardions plus précisément sur la chambre.

Hygiène de la chambre, les 6 des choses à faire au printemps :

  1. ouvrir la fenêtre : pour commencer, on ouvre la fenêtre afin de bien ventiler la chambre et ce tout au long de l’opération de nettoyage.
  2. aérer la literie : au même titre que pour la chambre, l’aération du matelas a pour objectif de l’assainir en évacuant notamment d’éventuels restes d’humidité.
  3. aspirer généreusement : cette opération permettra d’enlever les acariens et autres miasmes du matelas. En plus, de la literie, il faut aspirer les tapis ou moquettes présents dans la pièce.
  4. mettre les fibres naturelles au congélateur : une excellente technique pour éliminer les acariens est de mettre toutes les pièces de literie, dont la taille le permet, au congélateur. C’est le cas par exemple, des oreillers qu’il suffira d’emballer dans un sac plastique et de les laisser au froid pendant une nuit.
  5. laver la couette : autre étape ce ménage de printemps, on lave ou on fait laver la couette (ou la couverture). Pour cela attention de bien suivre les recommandations de lavage du fabricant. De manière plus générale, une erreur à éviter est l’essorage trop fort. Cet effet de centrifugeage, est bien souvent ce qui abîme le plus les fibres.
  6. laver les draps à 60 degrés : rappelons que nettoyer les draps en coton à soixante degrés Celsius suffit à éliminer les acariens.
  7. retourner son matelas : on passe de la face hiver à la face été. J’en profite pour vous rappeler, que comme 4 fois dans l’année, c’est le m’aiment de retourner son matelas. Cela permet, d’user la matelas de manière uniforme et de dormir sur une face plus fraîche pour attaquer des périodes plus chaudes.

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie , ,

Comment aménager une chambre de bébé ?

27/02/2017
conseils pratiques pour aménager une chambre de bébé

Guide de la chambre de bébé

 

Gérer l’épreuve du sommeil de bébé.
Si faire dormir son enfant est bien souvent une épreuve pour les parents. Il faut comprendre que pour pour lui, c’est toujours une épreuve, une peur de l’abandon ou d’être livré à ses angoisses, alors que les parents eux sont deux dans leur lit. C’est pourquoi, il est important de rassurer bébé et au plus tôt de le rassurer et de lui apprendre à dormir seul dans un espace dédié. Librement inspiré d’un chapitre d’un livre d’Anne Bacus, psychologue, voici quelques attentions pour que les familles trouvent mieux le sommeil.

7 conseils pratiques pour aménager la chambre de bébé :

  1. Soigner l’éclairage : laisser une petite veilleuse ou une lumière de faible intensité, permettra de rassurer bébé, mais aussi de ne pas risquer de le réveiller quand vous viendrez lui rendre visite pendant la nuit.
  2. Sécuriser la chambre : bien que cela soit une évidence, rappelons qu’il est important de protéger les objets électriques et les prises de courants. Veiller également, à laisser les fenêtres non accessibles. Par exemple, ne jamais positionner de meubles ou de chaises juste en dessous de la fenêtre.
  3. Maintenir la température de la pièce autour de 20 degrés Celsius : non seulement bébé est sensible à la température, mais il aura surtout du mal à lutter pour maintenir sa température corporelle si il a froid. A l’opposé, une chambre trop chaude perturberait son le sommeil.
  4. Soigner l’hygrométrie : le taux d’humidité a également une incidence de le sommeil de l’enfant. Un air trop sec provoquerait des difficultés respiratoires et pourrait créer des réveils inopinés.
  5. Bien choisir l’emplacement du lit : le petit enfant aime se sentir blotti, c’est pourquoi il est bon de mettre le lit contre un mur, et idéalement dans un coin.
  6. Choisir une literie adaptée : quelque soit le type de lit que vous ayez choisi, prenez un matelas de bonne tenue, de nombreux spécialistes vous conseillerons de la mousse, je rajouterai de préférence de la mousse naturelle. Précisons qu’il s’agisse de matières synthétiques ou naturelles, exigez la transparence, afin d’éliminer les matières allergènes et dangereuses. A noter que pour un bébé, il est déconseillé d’utiliser un oreiller, afin de ne pas risquer un étouffement. Ou alors prendre un oreiller spécialement conçu, quand le bébé est plus grand.
  7. Limiter les peluches et les jouets dans le lit : il est recommandé de désencombrer l’espace sommeil, car pour l’enfant la fonction de ce lieu doit être claire. Le lit est l’espace dédié au sommeil, mais pas l’espace jeu.

Source notamment le livre d’Anne Bacus « 100 façons de faire dormir sont enfant ».

 

Les articles déjà parus sur ce thème :

Literie , ,