Archive

Archives pour la catégorie ‘Lexique’

Le lin

08/06/2010

 

Le lin

La fleur de lin

Qu’est-ce que le lin ?
Le lin, famille des Linaceae, est une plante herbacée annuelle de régions tempérées, à croissance rapide, à fleurs bleues ; un champ de lin en fleurs offre un spectacle magnifique.

Parmi deux cents espèces, la plus cultivée est Linum usitatissimum L. (signifie « lin usuel » au superlatif).

Le lin est originaire du Moyen Orient (Egypte, Perse) et s’est adapté à de nombreuses régions. Les communautés néolithiques du Levant le cultivaient déjà sept mille cinq cents ans avant J-C, avec les premières céréales et légumineuses domestiques, pour des usages textiles. On en retrouve trace en France depuis plusieurs millénaires. La France est un des premiers producteurs mondiaux.

Pourquoi du lin ?
Mais contrairement à beaucoup d’autres textiles ce beau portrait ne s’arrête pas là, son bilan écologique est irréprochable, de sa culture à la filature : l’extraction de ses fibres se fait uniquement par décomposition. Une fois le lin coupé, on le laisse sur le champ en de vastes rubans. Démarre alors le rouissage : la pluie, le vent et le soleil, combinés aux champignons et bactéries qui apparaissent, contribuent à la dégradation des tiges, et favorisent l’extraction des fibres. Aucune énergie ni solvant n’est donc nécessaire à la transformation de la plante en textile !

Ajoutons à cela que sa culture n’épuise pas les sols, ne nécéssite aucun arrosage et favorise une culture rotative (en choisissant d’y planter des céréales à sa suite, les rendements y augmentent de 10 à 20%), qu’aucun déchet n’est produit car toutes les parties de la plante ont une utilité.

Ses avantages
Ses avantages ne sont plus à prouver. Le plus vieux textile du monde est à la fois anallergique, antibactérien, « anti-stress », isolant et régulateur de la température du corps.

Lexique , ,

Qu’est ce que l’INSV ?

18/03/2010

« L’institut National du Sommeil et de la Vigilance est une association de loi 1901 fondée en 2000 sous l’impulsion de la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil (SFRMS).

Sa vocation : promouvoir le sommeil et ses pathologies comme une composante de santé publique.

Ses missions : sensibiliser, informer et éduquer sur les troubles du sommeil et de la vigilance. »

Source site de l’INSV

Lexique , ,

L’engrain bio (ou petit épeautre)

08/11/2009
le petit épeautre

le petit épeautre

 

Qu’est-ce que l’engrain bio ?

Céréale cultivée depuis plus de 10.000 ans, elle est la seule qui n’ait subi aucune hybridation ni modification génétique et qui ait conservé, intact, l’ensemble de ses chromosomes.

Par sa structure moléculaire et ses protéines elle est proche du plasma sanguin. Elle exerce une revitalisation des cellules et améliore les organes sensoriels. Son pouvoir d’oxydoréduction exceptionnel la situe à une place de choix parmi les antioxydants. Lors du décorticage, on sépare le grain de ses deux enveloppes appelées “glumes” et « glumelles ». Cet ensemble forme  la “bale”.  Cette bale du petit épeautre renferme la plus importante quantité  de dioxyde de silicium que l’on puisse trouver.

 

Pourquoi un engrain biologique ?

A l’état naturel, elle dégage, déjà, une certaine énergie qui peut exercer à travers la peau une action directe et bénéfique sur l’organisme. Cependant, cette action est faible. Pour qu’elle soit vraiment efficace il faut qu’un transfert, important et durable soit réalisé. C’est ce  qu’assurent les coussins en engrain (la Ferme des Moreaux), car à la fabrication la bale est activée.

 

Ses avantages

Du fait des ses composantes, l’engrain utilisé en literie (oreillers, traversins, nattes) peut exercer une action bénéfique sur l’organisme. Ce transfert est, le plus souvent, nettement sensible dès les premiers jours et peut se prolonger plusieurs années! Il varie cependant selon les personnes en fonction de leurs capacités de réception & donc de la quantité d’énergie qu’elles y puisent et qu’elles consomment.  Cette durée, peut aussi différer en fonction du problème à traiter.
Par exemple, le stress, les insomnies & les migraines étant parmi les plus consommateurs d’énergie, peuvent épuiser un coussin en moins de deux ans.

Lexique , , ,

Le latex naturel

19/10/2009

latexnaturel_zoom_1

Qu’est ce que le latex ?

Le latex est une substance liquide, à consistance plus ou moins épaisse, produite par certaines plantes. Son étymologie fait d’ailleurs référence au lait. Généralement blanc, mais parfois transparent ou coloré, le latex est souvent collant et coagule à l’air en formant un matériau élastique, comme celui de l’hévéa (Hevea brasiliensis) celui qui est utilisé en literie pour la fabrication des blocs de latex naturel.

On appelle aussi couramment latex, le matériau élastique obtenu par polymérisation (réaction chimique) de dérivés pétroliers. Egalement appelé 100% latex, c’est ce matériau qui est le plus utilisé en literie, car moins cher.

Le bloc de latex naturel (aussi appelé latex naturel) est obtenu par vulcanisation (cuisson) du latex, d’agents vulcanisant et parfois de produits de charges (ils ne servent à rien, ….)

Pourquoi un latex naturel ?

L’hévéa est peu exigeant concernant la fertilité du sol, à l’inverse les sols inondés ou physiquement trop contraignants ne lui conviennent pas. Il ne nécessite pas l’adjonction d’eau et de pesticides chimiques. Environ 80 % de la production mondiale est le fait de petits planteurs indépendants. De ce fait, l’hévéaculture joue un rôle socio-économique majeur dans les pays producteurs.

Le latex est différent de la sève ; celle-ci assure la distribution de l’eau, des sels minéraux ou des sucres alors que le latex est plutôt impliqué dans les mécanismes naturels de défense de l’arbre. Le latex se récolte par saignées sur l’écorce du tronc de l’hévéa. Au moyen d’un couteau spécifique, les saigneurs pratiquent une légère entaille en descendant sur la moitié ou le tiers de la circonférence du tronc.

Il a aussi le mérite d’éliminer l’utilisation des produits pétroliers (contrairement au latex de synthèse et les autres mousses, polluants et de plus en plus chers).

Ses avantages

Le latex naturel a une élasticité incomparable, qui lui permet de parfaitement épouser la forme du corps pour mieux le préserver tout étant très résilient. Par ailleurs, le latex est naturellement anallergique. Il s’agit d’une des rares matières les plus naturelles utilisées en literie.

Lexique , , ,

La biolaine (définition)

16/09/2009

Qu’est ce que la biolaine ?
Biolaine est une marque qui propose des laines produites en France hautement sélectionnées pour garantir la plus grande qualité. Tout en étant traitées naturellement anti-acariens. La biolaine traitée Greenfirst est une laine homologuée Oeko-tex 100 (classe de produit I qui inclut les articles pour bébé).

Pourquoi un traitement anti-acarien naturel ?
Les laines sélectionnées par Biolaine sont Françaises, qui ont la particularité d’être les laines les plus adaptées au monde pour la literie. Elles procurent également l’avantage de nécessiter moins de transport que les laines d’importation.

Ses avantages
Les laines sélectionnées apportent un gonflant et une durabilité particulièrement adapté aux besoins de la literie. Cette laine est traitées anti-acariens avec des huiles essentielles de citron, lavande et eucalyptus garanties sans pesticides chimiques. Ce traitement grâce à sa formulation, possède une excellente efficacité contre les acariens.

Lexique , , ,

les traitements anti-acariens naturels

02/09/2009

lestrafjord_zoom_1

 

De plus en plus courus, les traitements anti-acariens sont généralement chimiques (totalement ou partiellement). Nous avons décidé de nous intéresser au Greenfirst, le traitement anti-acariens parfaitement naturel.

Qu’est ce que le traitement greenfirst ?
Traitement naturel à base d’extraits d’huiles essentielles de Citron, Lavande et Eucalyptus. Greenfirst n’utilise ni fixateur chimique ni principe actif chimique.
Traitement Greenfirst est également approuvé Oeko-Standard 100, label écologique européen. Son hypoallergénicité est attestée par l’institut d’Aquitaine IDEA. Le laboratoire indépendant TEC atteste du maintien de la performance anti-acarien ned e Greenfirst même après 30 lavages ménagers à 60’C, sur coton notamment.
Des contrôles sont pratiqués tout au long de la chaîne de production et de distribution et cet article est étiqueté et numéroté pour en garantir la traçabilité.

Pourquoi un traitement anti-acarien naturel ?
Ce traitement exclu les produits et pesticides chimiques, mal sains dans le produit fini mais aussi par les effets induits dans l’environnement. Le recours au huiles essentielles naturelles est la garantie d’un produit plus responsable.  

Ses avantages
grâce à sa formulation, Greenfirst possède une excellente efficacité contre les acariens
pas d’utilisation de produits chimiques tout en étant aussi efficace.

Lexique , , ,

Le développement durable (définition)

29/08/2009
Développement durable

Le développement durable est le mariage l’économique le social et l’environnement. Le principe consiste à réflechir et à mettre en oeuvre le meilleur rapport entre ces trois éléments.

BEM (Bordeaux Ecole de Management)

BEM (Bordeaux Ecole de Management)

Par voie de conséquénce, si l’on ne considère que deux deces éléments on obtient :

  • économique + social = commerce équitable,
  • économique + environnement = situation viable,
  • social + environnement = situation vivable 
comme...

comme...

comme...

comme...

Lexique , , ,

La sieste (définition)

20/08/2009

comme...

comme...

  

 

 

 

Sieste

Sieste : nf – repos (accompagné ou non de sommeil) pris après le repas de midi. Faire la sieste (définition du dictionnaire « le Robert »)

C’est ce petit moment, que l’on n’ose pas s’accorder après le repas, parcequ’on le juge privilègié.  Alors que tout au contraire, il ne s’agit en aucun cas d’un luxe, mais d’un moment de récupération essentiel dans la journée. Il est bon de rythmer la journée par deux plages de récupérations. La nuit, avec environ 8h sommeil selon le besoin et environ 30 minutes après le repas de midi, afin de redonner une impulsion pour boucler la journée d’un bon pied.

Dans notre société, où nous courons souvent, il est impressionnant de constater à quel point nous avons du mal à gérer notre temps et nos efforts. Quand, notre organisme montre des signes de fatigue, nous insistons pour essayer de terminer tant bien que mal sa journée (nous n’essairons pas de quantifier l’efficacité). Alors que tout au contraire notre corps, machine fabuleuse, nous envoi un signal (comme le portable qui bip quand il est déchargé). Si nous savions l’écouter, nous nous prescipiterions pour faire faire une pause récupération afin de rapartir plein d’énergie.

Une pause d’un quart d’heure à une demi heure permettrait d’être plus efficace, de fournir moins d’énergie et d’être plus performant.   

La sieste dure généralement entre 15 et 30 minutes, en dessous de ce temps on considère qu’il s’agit d’une sieste express. Certes la durée n’est peut être pas idéale, mais pour les gens très très actifs ou pas encore prêts à s’accorder tout ce temps il vaut mieux 5 ou 10 minutes que rien.

Lexique , ,

L’énurésie (définition)

11/08/2009

comme...

comme...

 

 

 

 

Enurésie

L’énurésie : appelée plus famillièremet le pipi au lit, il s’agit d’une émission incontrôlée d’urines. L’énurésie nocturne est dite primaire si l’enfant a toujours mouillé son lit et secondaire si une période de propreté de 6 mois a été observée. Dans ce cas, la cause est souvent un trouble psycho-affectif.

On considère qu’il s’agit d’une affection si elle intervient chez l’enfant de plus de cinq ans ou l’adulte. L’énurésie est due à un sommeil trop profond, à un manque de maturité du réflexe de miction ou à un trouble psycho-affectif. Dans de rares cas, l’énurésie nocturne est le signe d’une malformation de l’appareil urinaire.

Lexique , , ,

Le sommeil (définition)

03/08/2009
comme...

comme...

Le sommeil

Le sommeil est la phase de récupération pour l’être humain et les animaux. Pour le définir, Miguel Minning dans son livre « le sommeil mode d’emploi », retient  4 critères fondés sur l’observation :

  1. Une activité réduite : un marcheur, à moins d’être un somnambule, n’est pas sous l’emprise du sommeil,
  2. Une posture caractéristique : l’être humain, dans la plupart des cas, adopte la position couchée pour dormir. On peut également trouver le sommeil dans la position assise, m ais ce sommeil sera moins réparateur. Par contre, si un homme est debout sur la tête, on ne se trompera pas en disant qu’ il ne dort pas,
  3. Une réaction réduite par rapport aux stimulations externes : les stimuli (bruits, lumières, touchers… ) doivent être bien plus marqués pour que I’organisme ne réagisse,
  4. Réversibilité : c’est un état dont on peut facilement sortir, contrairement à d’autres états comme le coma, la perte de conscience ou I’anesthésie.

Miguel Minning dans sont livre « le sommeil mode d’emploi » aux éditions Eyrolles

Lexique , , ,