Archive

Articles taggués ‘définition’

Qu’est ce qu’un matériau naturel (définition) ?

07/01/2011

 

produits naturels

produits naturels

C’est bien évidemment un matériau issu de la nature, qui n’a reçu aucune ou du moins très peu de modification de l’homme.

Il y a 3 types de matériaux naturels :

  • Les minéraux,
  • Les organiques d’origine végétale,
  • Les organiques d’origine animale.

Lorsque les matériaux nécessitent un travail humain, on dit qu’il s’agit de matériaux artificiels. Cependant la législation française pondère cette définition dans certains cas. Effectivement, lorsqu’il y a un minimum d’intervention de l’homme et un minimum d’adjonctions de produits artificiels, l’appellation naturelle est autorisée (la latex par exemple, pour consulter la définition du latex cliquez ici).

Définir le naturel, semble probablement inutile pour certains d’entre vous ; j’avoue avoir pensé comme vous, mais après le commentaire de Vincent (pour le consulter cliquez ici) « un vendeur de literie sur un salon qui qualifiait la mousse de naturelle car le pétrole était issu de la terre », il m’a semblé indispensable de me poser certaines questions et de définir ce point.

Cette définition reste ouverte et vos contribution sont les bienvenues.

Lexique , , , , , ,

Qu’est ce que le bpa ?

24/10/2009

bpa

Qu’est ce que le bpa ?

Le Bisphénol A (BPA) est une molécule chimique qui a été étudié dans les années 1930 pour son activité similaire aux oestrogènes, comme oestrogène de synthèse. Elle est actuellement utilisée comme additif dans le plastique de type polycarbonate (PCA), et ce, en grandes quantités (plus de  3 milliards de tonne par an).

Le BPA, abréviation de bisphénol A est une molécule Le Bisphénol A (BPA) est une molécule chimique qui a été étudié dans les années 1930 pour son activité similaire aux oestrogènes, comme oestrogène de synthèse. Elle est actuellement utilisée comme additif dans le plastique de type polycarbonate (PCA), et ce, en grandes quantités (plus de  3 milliards de tonne par an). On du polycarbonate, un plastique rigide et transparent utilisé dans la fabrication de nombreux produits, tels les biberons. Il est important de rappeler que l’on retrouve du bisphénol A dans la composition d’autres produits : gobelets, bouteilles d’eau réutilisables, pots à eau, gourdes, résines des revêtements intérieurs des boîtes de conserve métalliques pour aliments ou boissons…

On en retrouve partout, et une étude américaine* a retrouvé des traces de bisphénol A dans l’organisme de 95% de la population.

Pourquoi emploi t on du bpa ?

Les contenants et en particuliers dans les biberons on utilise du polypropylène et du polycarbonate. Contrairement au polypropylène, il est plus facile de modeler des formes avec le polycarbonate, dont le processus de fabrication consiste en 2 étapes seulement, moulage à injection et soufflage, toutefois, un ingrédient indispensable à la polymérisation du polycarbonate est le bisphénol-A.

Ses inconvénients

Des molécules de bisphénol A se libèrent, tout particulièrement amplifiée lorsque le contenant est porté à haute température, et entrent ainsi en contact avec le liquide ou l’aliment. Ce qui pourrait poser des problèmes de santé. 

Le bisphénol A agit comme un œstrogène (hormone sexuelle féminine), et peut, à forte dose, perturber l’équilibre hormonal de l’organisme. On parle alors de « perturbateur endocrinien », qui, sur la base d’observations faites chez l’animal, pourrait causer divers problèmes, comme une puberté précoce chez les jeunes filles, une baisse de la production de spermatozoïdes chez les garçons, mais aussi des troubles du comportement ou du développement chez l’enfant.

Par ailleurs, plusieurs équipes de chercheurs s’interrogent aujourd’hui sur la responsabilité que pourraient avoir ces perturbateurs endocriniens, dans le cas d’une très forte concentration, dans l’augmentation de l’obésité dans certains pays européens ou nord-américains.

Selon l’EFSA* (European Food Safety Authority), la dose journalière admissible (DJA) est de 0,050 mg/kg de poids corporel/jour. Un bébé entre six et douze mois n’en consommerait que 0.013 mg/kg de poids corporel/jour ! Soit près de 4 fois moins que la dose journalière admissible.

Si un bébé entre six et dix mois consomme environ 4 biberons par jour, il faudrait qu’il en boive une vingtaine pour dépasser le seuil admissible de bisphénol A…

(source naturel-discount.com, sans-bpa.com et aufeminin.com)

LE BPA N’EST PAS UTILISE EN LITERIE

Attitude citoyenne , ,

La sieste (définition)

20/08/2009

comme...

comme...

  

 

 

 

Sieste

Sieste : nf – repos (accompagné ou non de sommeil) pris après le repas de midi. Faire la sieste (définition du dictionnaire « le Robert »)

C’est ce petit moment, que l’on n’ose pas s’accorder après le repas, parcequ’on le juge privilègié.  Alors que tout au contraire, il ne s’agit en aucun cas d’un luxe, mais d’un moment de récupération essentiel dans la journée. Il est bon de rythmer la journée par deux plages de récupérations. La nuit, avec environ 8h sommeil selon le besoin et environ 30 minutes après le repas de midi, afin de redonner une impulsion pour boucler la journée d’un bon pied.

Dans notre société, où nous courons souvent, il est impressionnant de constater à quel point nous avons du mal à gérer notre temps et nos efforts. Quand, notre organisme montre des signes de fatigue, nous insistons pour essayer de terminer tant bien que mal sa journée (nous n’essairons pas de quantifier l’efficacité). Alors que tout au contraire notre corps, machine fabuleuse, nous envoi un signal (comme le portable qui bip quand il est déchargé). Si nous savions l’écouter, nous nous prescipiterions pour faire faire une pause récupération afin de rapartir plein d’énergie.

Une pause d’un quart d’heure à une demi heure permettrait d’être plus efficace, de fournir moins d’énergie et d’être plus performant.   

La sieste dure généralement entre 15 et 30 minutes, en dessous de ce temps on considère qu’il s’agit d’une sieste express. Certes la durée n’est peut être pas idéale, mais pour les gens très très actifs ou pas encore prêts à s’accorder tout ce temps il vaut mieux 5 ou 10 minutes que rien.

Lexique , ,

Le sommeil (définition)

03/08/2009
comme...

comme...

Le sommeil

Le sommeil est la phase de récupération pour l’être humain et les animaux. Pour le définir, Miguel Minning dans son livre « le sommeil mode d’emploi », retient  4 critères fondés sur l’observation :

  1. Une activité réduite : un marcheur, à moins d’être un somnambule, n’est pas sous l’emprise du sommeil,
  2. Une posture caractéristique : l’être humain, dans la plupart des cas, adopte la position couchée pour dormir. On peut également trouver le sommeil dans la position assise, m ais ce sommeil sera moins réparateur. Par contre, si un homme est debout sur la tête, on ne se trompera pas en disant qu’ il ne dort pas,
  3. Une réaction réduite par rapport aux stimulations externes : les stimuli (bruits, lumières, touchers… ) doivent être bien plus marqués pour que I’organisme ne réagisse,
  4. Réversibilité : c’est un état dont on peut facilement sortir, contrairement à d’autres états comme le coma, la perte de conscience ou I’anesthésie.

Miguel Minning dans sont livre « le sommeil mode d’emploi » aux éditions Eyrolles

Lexique , , ,

Ronfler (définition)

18/07/2009
comme...

comme...

Ronfler

 

« Je ne ronfle pas, je dors tout haut » disait Jules Renard. Ronfler, c’est faire, en respirant pendant  le sommeil, un fort bruit du nez.

Les causes en sont multiples, mais il peut devenir dangereux quand il y a apnée du sommeil (interruption momentanée de la respiration). On le définira, commme un bruit qui est dû au passage de l’air dans des voies respiratoires un peu rétrécies (au niveau du pharynx).

Ce qui provoque la vibration du voile du palais et des parois du pharynx sous l’action du flux d’air perturbé par le rétrécissement des voies respiratioires.

Le premier inconvénient du ronflement est la gêne sonore subie par le conjoint. Si l’on en plaisante souvent, il faut savoir qu’il est la source de beaucoup de problèmes de couples. Certains, couples sont d’ailleurs obligés de faire chambre à part. Mais surtout, il ne faut pas négliger qu’une mauvaise respiration est la cause d’un sommeil de moins bonne qualité. Ce problème est tout particulièrement préoccupant et dangereux, quand il va jusqu’à l’apparition d’apnées du sommeil.

Lexique , ,

L’insomnie (définition)

29/05/2009

comme...

comme...

 

Insomnie

Absence anormale de sommeil !

Le trouble du sommeil le plus fréquent, se caractérise par le fait d’avoir des difficultés à dormir ou à avoir un sommeil récupérateur. On considère qu’il y a insomnie à partir du moment ou le sujet concerné se plaint d’une gène ou d’une souffrance.

En d’autres termes sont exclus les gens qui dorment peu, mais qui n’ont pas le sentiment de mal récupérer ou d’avoir des difficultés d’endormissement. Et l’on considère comme insomniaques les gens qui dorment 8h qui se plaignent de leur sommeil.

On estime qu’elle touche environ 25% de la population. Les femmes sont plus concernées que les hommes, et en vieillissant le problème est de plus en plus fréquent.

C’est un problème très personnel, auquel tout le monde peut être confronté dans sa vie, Que ce soit de manière passagère, tout comme de manière plus chronique.

L’hyper ou l’hypoactivité sont des facteurs aggravants, mais il ne faut pas négliger non plus, l’âge et la crainte de l’insomnie. Effectivement, quand on n’arrive pas à s’endormir une angoisse s’installe et aggrave le problème. Le sujet s’enferme peu à peu dans un cercle vicieux où le problème ne peut que s’amplifier. C’est pourquoi, il arrive un moment où il est impératif de se faire aider pour arriver à s’en sortir.

Lexique , , ,

Connaissez vous la définition du terme : « écologie » ?

03/04/2009

Nous employons tous et à toutes les sauces les termes écolo, écologie et écologiste. Mais savons nous vraiment de quoi parle-t-on ? Guillaume Verret du blog archidecodesign.blogspot.com, nous envoie une définition et une réflexion approfondie :  

http://archidecodesign.blogspot.com/2009/03/etre-ecolo.html

Attitude citoyenne ,