Archive

Articles taggués ‘dormir’

Le sommeil (définition)

03/08/2009
comme...

comme...

Le sommeil

Le sommeil est la phase de récupération pour l’être humain et les animaux. Pour le définir, Miguel Minning dans son livre « le sommeil mode d’emploi », retient  4 critères fondés sur l’observation :

  1. Une activité réduite : un marcheur, à moins d’être un somnambule, n’est pas sous l’emprise du sommeil,
  2. Une posture caractéristique : l’être humain, dans la plupart des cas, adopte la position couchée pour dormir. On peut également trouver le sommeil dans la position assise, m ais ce sommeil sera moins réparateur. Par contre, si un homme est debout sur la tête, on ne se trompera pas en disant qu’ il ne dort pas,
  3. Une réaction réduite par rapport aux stimulations externes : les stimuli (bruits, lumières, touchers… ) doivent être bien plus marqués pour que I’organisme ne réagisse,
  4. Réversibilité : c’est un état dont on peut facilement sortir, contrairement à d’autres états comme le coma, la perte de conscience ou I’anesthésie.

Miguel Minning dans sont livre « le sommeil mode d’emploi » aux éditions Eyrolles

Lexique , , ,

La pensée de la nuit

30/07/2009

dukenfield

« Un bon traitement contre l’insomnie est de beaucoup dormir. »

W.C. Fields (de son vrai nom William Claude Dukenfield)

Pensées nocturnes , , , ,

Dans les bras de morphée

19/07/2009

Etre dans de beaux draps, ne nous conduit pas forcement à être dans les bras de Morphée. Nous employons régulièrement ces expressions, mais d’où viennent elles ?

« être dans les bras de Morphée », « tomber dans les bras de Morphée. »

 

Morphée et Iris, Pierre-Narcisse Guérin (Huile sur toile, 1811)

Morphée et Iris, Pierre-Narcisse Guérin (Huile sur toile, 1811)

Signification
« Rêver » et par extension « dormir » ou « tomber dans les bras de Morphée » pour dire « s’endormir ». Prenons le temps d’approfondir l’origine de Morphée qui nous permettra de mieux comprendre et peut être de nous rendre compte que la signification n’est pas si évidente.

Qui est Morphée
Morphée est dans la mythologie grecque,  une divinité des rêves prophétiques. Il est, selon certains théologiens antiques, le fils d’Hypnos (dieu du sommeil) et de Nyx (déesse de la Nuit), et selon d’autres, la principale divinité des mille Oneiroi engendrés par Nyx seule (Les Oneiroi étant des divinités personnifiant les rêves). Il a pour vocation d’endormir les mortels.

Réprésentation

  • Il soit représenté avec des ailes battant rapidement et silencieusement, qui lui permettent de voler. Pour se présenter aux mortels, il se transforme en êtres chers (d’où son nom signifiant « forme »), permettant aux mortels l’espace d’un instant de sortir des machinations des dieux.
  • Il est également souvent représenté par un jeune homme tenant un miroir à la main et des pavots soporifiques de l’autre. Il donne le sommeil en touchant une personne avec ses pavots. Il lui donne également des rêves pour la nuit. Les bras étant symbole de sécurité mais aussi de force, on comprend pourquoi cette image est restée pour désigner une personne qui dort profondément. Cette deuxième représentation, semble être la source de la signification de nos expressions.

Il fut foudroyé par Zeus pour avoir communiqué des secrets aux mortels.

Au delà du fait de nous avoir laissé ces expressions, il est à l’origine du mot morphine, en raison du pouvoir soporifique de cette drogue.

Source Wikipedia, Larousse et Linternaute.

Sommeil , ,

J’ai compté les moutons !

21/05/2009

Au lit de bonne heure !

Hier soir, je me suis couché tôt, sachant que je devais me lever à l’aube. Si bien souvent, je me couche et m’endors très rapidement, je ne sais pas pourquoi, c’est toujours quand on sait que l’on a très peu de temps pour récupérer, que l’on n’arrive pas à fermer l’œil. Et plus on essai, moins on y arrive, plus on se met à cogiter (le dossier machin est il bien fait ? L’électricité que j’ai oublié de payer et la peur du coup de rater le premier rendez-vous de demain). Peu à peu, on sombre dans ce cercle vicieux, 23h, minuit, 1h le réveil semble vous narguer, comme pour mieux vous rappeler que demain matin, il ne vous ratera pas.

Qu’elle est banale cette situation, mais qui ne l’a jamais vécue ?

 Je plains les gens qui son confrontés de manière très régulière aux insomnies. C’est en ces moments là, que l’on comprend l’importance d’un bon sommeil.
Bonne nuit….

Sommeil , , ,

comment mieux dormir au… Botswana

09/05/2009

Le Botswana

Le Botswana jouxte le nord de la République d’Afrique du Sud. Protectorat anglais jusqu’en 1966, on y vit paisiblement : aucune guerre, aucun conflit, aucune participation armée n’ont touché le pays.

p10002052
Grand comme la France, le Botswana est peuplé d’un million et demi d’habitants, dont les trois principales richesses sont l’exportation de viande de bœuf, les diamants (les plus purs au monde parait-il) et le tourisme.
Les Français connaissent mal ce trésor écologique : pays semi aride, couvert par le désert du Kalahari, peuplé par les San il y a 30 000ans et qui y sont toujours. Le Delta de l’Okavango et la région de Chobé, au nord, qui sont d’uniques systèmes environnementaux prisés par les touristes.

p1030099
Les travel-agents organisent des circuits en lodge ou en camping ; ce dernier moyen de découvrir la savanne, ou le bush comme les Africains l’appellent, est bien entendu encadré drastiquement : on ne campe pas n’importe où. Néanmoins, aucune barrière n’isole les camps de la nature, on y est totalement baigné.

C’est cela que j’ai expérimenté.

Rien ne peut décrire la nuit africaine : les couleurs du ciel à l’ouest se drapent de pastels bleus et mauves, puis l’orange devient sanguin et les contrastes prennent une ampleur magistrale, avant de plonger le bush dans le noir. Pas de lune avant le petit matin ; la voie lactée se révèle dès 19h30. Nous ne sommes pas habitués à voir le ciel du Sud, d’autant plus que sans nuage la profondeur en est inouïe.

Cadre idéal pour un apéritif, bien mérité après une bonne journée de safari photos. Tout est organisé remarquablement et nous ne manquons de rien : et tout est mesuré. Pas de dépense inutile d’eau, dans le pays dont la devise est « Let there be rain », « qu’il pleuve » en français. La pluie est sacrée, l’eau étant rare les Batswana (habitants du Botswana, pluriel de Motswana, parlant le Setswana) la préserve. Ils détestent nos gâchis d’occidentaux gâtés.

On apprend à se laver avec peu d’eau, ça marche aussi bien !

Eau chauffée au feu de bois pour la toilette, table pliable et chaises de brousse, une petite cuisine de base escamotable dans le 4×4… Nos guides, fins cuisiniers, nous apprennent à lire la nuit de brousse : bruits d’animaux, sens du vent, comportements des espèces.

p1020890

Même si nous ne faisons pas grand-chose, nous sommes épuisés ! La piste nous secoue les tripes toute la journée, la nuit est la bienvenue. Les animaux nocturnes entrent en piste, et ce sont leurs bruits qui accompagnent nos sommeils.

C’est là que le jeu devient amusant : n’étant pas barricadés, nous recevons des visites insolites : éléphants, hippopotames, buffles, lions… mais aussi hyènes, et ratèles. Les animaux passent dans le camp, contre les tentes, sans aucun comportement menaçant. L’homme moderne aime fantasmer sur le danger dû aux animaux : si danger il y a, il n’est pas situé ici. On ne risque rien à dormir avec une paire de lions dominants dans le camp !

Au petit matin, il est courant de petit-déjeûner avec un buffle isolé, ou accompagné d’un lion solitaire qui passait dans les parages. Au début ça inquiète, et surprend. Puis on s’habitue, et quand on est rentré en France, cela nous manque.

La vie du bush est un retour magistral aux origines. On y retrouve ce que l’on est, nos racines, notre animalité dans le plus beau sens du terme.

Intéressant en ces temps de crise.

Je pense à ces touristes croisés à Maun, petit aérodrome d’où partent les taxi-brousses (petits avions) pour acheminer les occidentaux vers l’Okavango et Chobé, touristes fortunés ayant passé tout leur temps en lodge. Ils ont profité du luxe qu’ils cotoient tous les jours chez eux, mais n’ont rien vécu de la nuit dans le bush. DANS, en majuscules.

Je n’ai pas dormi AU Botswana, mais DANS le Botswana.

Parler avec nos guides, partager nos expériences, dans un tel cadre… Une célèbre romancière avait trouvé un slogan pour un voyagiste il y a quelques années, qui disait : « voyager, ça fait avancer ».

Il n’y  pas meilleure illustration. On ne revient pas d’une telle expérience sans être secoué.

Oubliez vos acquis et dormez en brousse, vous aussi : vous avancerez.

Autour du lit, Sommeil , ,

Le dormeur du Val

25/04/2009

C’est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent; où le soleil de la montagne fière,
Luit; C’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pale dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme:
Nature, berce-le chaudement: il a froid.

Les parfums ne font plus frissonner sa narine;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au coté droit.

Arthur Rimbaud

Autour du lit , , ,

La pensée de la nuit

23/04/2009

« La vie est un rêve, mais rêver n’est pas vivre. »

Constantÿn Huygens

Pensées nocturnes , ,

Comment choisir une literie ?

21/04/2009
Comment choisir sa literie ?

Comment choisir sa literie ?

« Comment choisir sa literie ? »… est une question évidente pour un blog qui a pour vocation de chercher « comment mieux dormir ? »

Nous changeons de literie en moyenne tout les 13 ans : c’est pour cela que cet événement rare est exceptionnel !
L’importance du sommeil dans notre vie et la rareté de l’achat font que nous ne devons pas nous tromper. C’est pourquoi, il est important d’avoir des informations pertinentes afin que ce moment soit un moment heureux et simple.

Rappel
Le sommeil a une vocation récupératrice. Un bon sommeil est essentiel. Il induit énormément sur les performances tout au long de la journée. Par conséquent, en cas de mauvais sommeil ou de manque de sommeil, il provoque tout un tas de gênes.

C’est pourquoi, il faut lutter pour écarter tout les éléments perturbateurs. Une literie adaptée aux besoins du dormeur et régulièrement renouvelée est essentielle.

Que doit-on apporter au corps pour qu’il récupère ?

  • une position du corps la plus naturelle possible,
  • une colonne vertébrale dans sa position la plus naturelle possible et sans contrainte. Elle est l’axe le plus central du corps allongé. Le corps n’étant pas plat et selon la position dans laquelle nous nous trouvons, il n’a pas la même morphologie,
  • le reste du corps sans pression

 

Que doit-on attendre d’une bonne literie ?

  • Le maintient
    Qu’elle vienne parfaitement épouser la forme du corps, quelque soit la position de celui-ci (sur le dos, sur le ventre ou sur le coté). Il doit être le parfait moule du corps.
  • Le rapport dans le couple
    Un espace suffisant pour bien récupérer. Privilégier des literies de grande dimension afin de limiter la gêne entre les dormeurs. Une largeur de 90 à 100 cm par dormeur est la largeur idéale.
  • Une literie responsable
    Une literie utilisant des matériaux responsable et sains pour le corps. Ne pas confondre maintien et fermeté.

Literie , , ,

J’irai dormir chez vous…

18/04/2009

J’irai dormir chez vous… d’Antoine de Maximy

Il a bien longtemps que je meurt d’envie de vous parler d’Antoine de Maximy. Ce baroudeur, qui bardé de caméras et d’appareils photos, parcourt le monde en essayer d’être au plus prêt des gens. De dialoguer avec eux, de manger avec eux et pourquoi de dormir chez eux. Il voyage seul dans des pays aussi différents que le Mali, l’Ecosse, l’Iran ou les USA. Son accoutrement (les caméras sont parfaitement visibles), surprend et attire l’attention et son sourire, sa gentillesse inspirent le confiance et la sympathie de ces hôtes.

Ces reportages sont actuellement diffusés depuis quelques mois tout les samedis sur France 5 et Voyage. Amateurs d’émissions conventionnelles et d’hôtels internationaux, je crains que vous n’aimiez pas, par contre amateurs du guide du routard et de belles images aux antipodes des cartes postales, vous risquez de passer de bon moments et pourquoi pas d’être pris de violentes envies de voyages et de vacances.

Un amateur de vacances, donc de repos et de vie différente, qui de surcroît aime porter sur le monde un regard différent et patique un tourisme sensiblement éthique, vous comprendrez aisément que sur commentmieuxdormir.com, il était impossible de ne pas parler de cette aventure.

Maintenant, a vous de vous faire un avis…  http://www.jiraidormirchezvous.com

Autour du lit , ,

La sieste de Minouche

16/04/2009

Le témoignage de Minouche sur la sieste

« Il existe des matins ou des nuits qui vous semblent interminables, quand vos yeux sont grands ouverts à 3h30 et que vous savez qu’ils ne se refermeront pas de la journée.

Ce qui parfois peut bien valoir une petite sieste l’après midi, quand c’est possible. Le plus surprenant et le plus amusant pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude de faire la sieste, est le moment ou vous êtes donc endormie et que pendant quelques secondes, sans même y croire, vous vous entendez ronfler et impossible de vous se réveiller – ça s’arrête, ça recommence, ça s’arrête, ça recommence, je suis bien endormie…

Après 1h30 de petit dodo, j’ai réussi à RONFLER et à dormir. »

Sommeil , ,