Archive

Articles taggués ‘expression’

Je me suis levé du pied gauche.

10/10/2016
l'expression se lever du pied gauche

Humeur sur la mauvaise humeur.

 

Humeur d’un gaucher contrarié.
Je vous rassure tout de suite, je ne suis pas mal luné, mais le gaucher que je suis est interloqué par ces expressions à la con qui se moquent de cette singularité, pour ne pas dire de cette qualité ; « Avoir deux mains gauches », « se lever du pied gauche ou du mauvais pied », des expressions qui marquent surtout le fait que l’on a que peu de considération pour la différence. C’est bien connu, « tout homme normal est droitier. Il est donc très maladroit (ou très gauche) de ses membres gauches », comme explique expressio.fr pour expliquer l’origine de l’expression « se lever du pied gauche ».

Origine de l’expression.
Dans ce monde de droitiers, tout homme normal se lève de son lit, en commençant par poser son pied droit par terre. Sinon c’est une journée qui commence mal, d’où la mauvaise humeur.

La mauvaise humeur internationale.
Si de très nombreux pays s’en prennent aux gauchers pour qualifier leurs humeurs massacrantes, certains font oeuvre de plus d’imagination. Les bulgares eux disent « se lever le cul en avant », ou » les fesses en l’air » pour les roumains. Pour ma part, je préfère l’expression « avoir la tête dans le cul » et même si cela n’a pas grand chose à voir, je citerais pour le plaisir Pierre Dac : « Si la fortune vient en dormant, ça n’empêche pas les emmerdements de venir au réveil.”

Source expressio.fr

Les articles déjà parus sur ce theme :

Autour du lit , ,

Dormir sur ses deux oreilles

07/08/2009

« être dans de beau draps« , puis « dans les bras de morphée« , aujourd’hui penchons nous sur l’expression « dormir sur ses deux oreilles »

 

cp mythesetlegendes.blogspot

cp mythesetlegendes.blogspot

Signification
Dormir sereinement et profondément, dormir du sommeil du juste. Par extension, cette expression signifie de pas avoir de soucis, ne pas avoir de problème de consciences, puisque l’on considère que ces derniers empêchent de dormir et de « se regarder dans la glace » le matin.  

Par contre, il est très difficile de trouver l’origine exacte. Le site pourquois.com émet l’hypothèse suivante : «Cette expression serait donc logiquement en opposition avec l’expression  »ne dormir que d’un oeil » qui signifie rester attentif malgré le sommeil, donc avoir le sommeil léger…

Etrangement, ces deux expressions mettent en oeuvre deux sens différents. Ainsi en  »dormant sur ses deux oreilles », on signifie que rien ne nous empêche de dormir au point que l’on met en suspend le sens de l’ouïe, le principal sens d’alerte nocturne. »

Sommeil , , ,