Archive

Articles taggués ‘grasse matinée’

Faites la grasse matinée, c’est bon pour la santé !

03/01/2014

 

selon une étude médicale la grasse matinée est bonne pour la santé

La grasse matinée

 

Selon une étude sud coréenne, faire la grasse matinée ferait baisser la tension artérielle et les risques d’AVC.

Alors après les excès des fêtes de fin d’année encore bonne raison de ne pas culpabiliser de s’attarder au lit ce weekend.

Bonne santé a tous.

Sommeil , , , ,

Connaissez-vous le syndrome de la grasse matinée ?

12/09/2013

 

Le mal de dos lors d'une grasse matinée annonce une literie trop usagée

La grasse matinée, le test de votre literie

 

Qui n’a pas rêvé de profiter d’un dimanche matin ou des vacances pour récupérer du sommeil de retard. Et pourtant, c’est le mal au dos qui vous sort du lit, rien de plus rageant, n’est ce pas ?

En fait, plus on passe de temps au lit, plus on en ressent les faiblesses du matelas et/ou du sommier. Le seuil d’insupportabilite est donc dépassé. Verdict, la literie n’est plus adaptée à votre besoin, pour ne pas dire trop usagée.

Ceci dit, il ne faut pas oublier que si on en arrive à ce stade, c’est qu´il y a déjà un certain temps que la literie a des faiblesses. Cela veut dire que les nuits ou il n’y a pas grâce matinée, il y a une malgré tout une qualité de sommeil insuffisante.

 

Articles déjà parus :

 

 

Autour du lit , , , ,

JNS J-1 : la grasse matinée

17/03/2009

Quoi de meilleur qu’une bonne grasse matinée !?

Tout d’abord, il est bon de rappeler que tout comme pour la sieste, notre société nous pousse à culpabiliser du fait de s’accorder un moment de paresse. Le sommeil dans toutes ces formes est un besoin vital et le réduire peut nuire gravement à la santé. Par ailleurs, la paresse est un droit, alors accordons-nous le et cessons de culpabiliser à tout bout de champ.

Dans la majorité des cas pendant les vacances ou le dimanche matin, on dort quelques heures de plus et on se lève plus fatigué que tout au long de la semaine. Qu’y a t’il de plus désagréable, face au manque de sommeil de la semaine, face au ras le bol du travail, d’espérer rallier le dimanche pour faire une bonne grasse, de se lever le dimanche à midi et de se sentir à plat.
Ce sentiment est du tout simplement du à un non respect des cycles de sommeil. Nuit, sieste, grasse matinée, le secret est de toujours respecter un cycle de sommeil. Il faut donc s’accorder un, voir deux cycles de sommeil (environ 90 mn par cycle) en cas de grande fatigue, mais bien les respecter.

Il ne faut jamais oublier que d’accumuler systématiquement un retard de sommeil tout au long de la semaine, en partant du principe de la rattraper le weekend, n’est pas une bonne solution. On ne récupère jamais totalement en une seule fois. Un manque de sommeil doit se rattraper le plus rapidement possible. Un autre bon moyen, est de s’accorder une sieste en semaine, le sommeil doit s’aborder dans sa globalité. La récupération idéale d’un individu très actif, doit se composer d’une nuit de sommeil, de siestes régulières et d’une petite grasse matinée le weekend.

Mais attention, l’excès de sommeil peut nuire au bien-être. Vouloir trop dormir le dimanche matin par exemple risque de plus vous confronter aux symptômes de l’hypersomnie qu’à une récupération efficace. Elle vous met à plat et procure notamment un sentiment de « mini déprime ».
Par ailleurs,  pour une grasse matinée réussie, il est important de traquer les réveils intempestifs qui briseront le cycle de sommeil en cours. Pour cela, il faut éviter les bruits et la lumière.

Bonne grasse matinée…

Et pourquoi pas, un bon petit déj. au lit !

Sommeil , ,