Archive

Articles taggués ‘inconvénients’

Les avantages du cododo

03/06/2013

Cododo : faut-il dormir avec son bébé ?

 

Les adeptes du cododo voient plusieurs avantages à cette pratique.

Tout d’abord l’avantage majeur est de favoriser l’allaitement des enfants. La durée d’allaitement est plus longue dans le temps car il y a moins de fatigue et de perte de temps à se déplacer. Et le temps de repos est plus long pour la maman qui allaite, elle reste au lit et son cycle de sommeil est moins perturbé

Le second avantage est que le bébé est constamment sous la surveillance directe des parents et serait ainsi moins sujet à des accidents

De plus la proximité avec les parents renforcerait le lien avec le bébé et diminuerait ses angoisses.

Toutefois le cododo nécessite quand même quelques précautions importantes pour le bien être du bébé.

Sommeil , , , , , , , , , , , ,

En qu’elle tenue dormir ? (épisode 2)

30/05/2009

En qu’elle tenue dormir ? Est-il bon de dormir nu ou pas ?

LES INCONVENIENTS

Dans le premier volet de notre réflexion nous avons abordé les avantages. Pour compléter le débat abordons maintenant les inconvénients et les principales objections que l’on m’a opposé ?

Les frileux
Dans ce cas il parait important de bien se couvrir. Nu dans un lit, d’un matériau douillet et sous une bonne couette ou une bonne couverture, voila une bonne solution. Et pour les plus réfractaires, mettez une chemise de nuit ou un pyjama, surtout pas trop serrés et évitez les tissus qui font transpirer. Il ne faut pas non plus négliger que le fait d’avoir peur d’avoir froid est peut-être tout simplement une manifestation de la gène d’être nu ?

La nudité en couple
Dans notre culture nous avons beaucoup érotisé la nudité. Le plaisir d’enlever des dessous ou une nuisette participe à l’excitation. De plus trop de nudité tue la nudité, effectivement banaliser la nudité pourrait lui retirer son coté érotique et avoir une incidence sur le désir sexuel du couple. Par ailleurs, période de menstruation, les femmes aiment bien protéger leur corps. Les solutions employées sont aussi différentes qu’intéressantes.

Nous ne vivons pas toujours seul, ou en couple. Il faut donc respecter les autres. Notamment les enfants. Mais attention, si il ne faut pas leur imposer votre nudité, il ne faut pas non plus la rendre tabou, ce qui pourrait avoir une incidence sur la perception de la nudité et de son corps plus tard. Notre peur de la nudité vient de notre éducation, nos ancêtre vivaient nus puis nous nous sommes mis à nous vêtir, pur finalement diaboliser notre corps. 

Quelques idées pour les anti-nudité :

  • Ne pas se déshabiller devant son conjoint, ne lui offrir sa nudité que pour la sexualité,
  • Ne pas dormir nu, utiliser un pyjama, ou une chemise de nuit (attention nous ne sommes pas obligés de les choisir en véritables tue l’amour),
  • Faire chambre à part : cette solution est franchement la plus surprenante et nous semble d’un autre âge. Et bien ne jugeons pas trop vite, j’ai été surpris du profil des adeptes. Que ce soit temporaire ou permanent, des couples de plus en plus jeunes adoptent cette pratique. Ils emploient les arguments suivants :
    – Le fait de respecter l’intimité de l’autre,
    – Le fait de ne pas banaliser la présence et la nudité de l’autre,
    – Le fait de ne pas se déranger (ronflements, manque d’espace,…)
    – Le plaisir de créer le manque, afin de mieux se retrouver.

Je dois avouer, que toutes mes certitudes sont chamboulées et que mon point de vue n’est peu être pas le meilleur.

Une chose est évidente, est que la perception de notre corps et de la nudité des autres est très subjective et qu’il faut l’aborder en tant que tel. S’obliger à être nu, si cela nous semble désagréable n’est peut être pas la meilleure solution.

N’hésitez pas à nous donner votre avis, à nous raconter vos expériences afin d’enrichir l’enquête…

Autour du lit, Sommeil , , ,