Archive

Articles taggués ‘matelas confortable’

Un gîte, une démarche, des activités

23/05/2013

Une décoration dans un style brocante.

 

Rénover une ancienne boulangerie en gîte, tout en gardant son authenticité ?

Pari réussi !

Une rénovation qui a été réalisée dans le respect de l’architecture locale et avec des matériaux écologiques.

Alliant parfaitement traditions d’antan, et nouveaux procédés pour réduire la consommation d’eau, organisé le tri des déchets, produits d’entretiens écologiques,…

Cette démarche s’est poursuivie dans le choix d’une literie responsable, avec des matelas en latex naturel et coton bio. Apportant un confort douillet à souhait.

 

De nombreuses activités à découvrir dans la région d’Anjou :

activités en famille (Bioparc, Parc d’attraction Terra Botanica,…)

visite du patrimoine (abbaye de Fontevraud, les châteaux : Brissac, Martigne,…)

shopping (la maison des Artisans, les différents marché : Lafayette-Angers,…)

spectacles et festivals (festival d’Anjou, villages en scène,…)

oenotourisme (Vins de Loire, la maison du vin d’Angers,…)

 

Pour en savoir plus sur le gîte de l’Ancienne Boulangerie [cliquez ici]

Autour du lit , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comment choisir un matelas ?

17/10/2011

 

Comment mieux dormir !

Comment mieux dormir !

 

 Il est important de comprendre que la literie est un outil au service de la récupération du corps : le sommeil. Il doit être l’écrin qui permet de recharger les batteries.

La colonne, l’axe central du corps, doit être maintenue droite. Le corps est fait de reliefs absolument pas identiques que l’on soit sur le dos, sur le coté ou sur le ventre. Le bassin est plus lourd, les épaules sont plus volumineuse, quand on dort sur le coté. C’est pourquoi,  il est important que le matelas ai suffisamment de réactivité afin de parfaitement s’adapter à la morphologie du corps, quelque soit la position du dormeur. C’est ce que l’on appelle le maintient.

Attention, le maintient, n’est absolument pas à confondre avec la fermeté du matelas. Un matelas trop souple laisserait la colonne se déformer.  Et un matelas trop ferme ne parerai pas non plus à la déformation de la colonne et de surcroit provoquerai des points de pression (petits vaisseaux sous-cutanés).

Le mauvais maintient de la colonne, l’excès de points de pression, font partie des points perturbant la qualité du sommeil et qui peuvent finir par provoquer notamment des douleurs dorsales ou au niveau des épaules.

Un bon matelas est un matelas qui s’adapte instantanément à la morphologie du corps quelque soit la position du dormeur.

C’est pourquoi :

  • Le matériau utilisé doit avoir une certaine élasticité (résilience).
  • Des zones de fermetés différenciées : plus de fermeté au niveau du bassin, la partie du corps la plus lourde et la plus exigeante et notamment plus de souplesse au niveau des épaules partie la plus volumineuse quand nous sommes sur le coté.
  • Un accueil moelleux : afin de peaufiner le maintient du corps et limiter au maximum les points de pressions (privilégier un tissu élastique). 

Comme dit le proverbe : « à bon sommeil, il n’y a pas de lit dur » !

Literie , , , , , ,