Archive

Articles taggués ‘recyclé’

Arrivée de l’éco-participation, sur les meubles.

29/04/2013

Matelas incinéré, qui pourrait être recyclé.

 

L’éco-participation, c’est quoi ?

L’éco-participation va être due à compter du 1er mai 2013 sur tous les éléments d’ameublement quelle que soit la date de la commande.

Le principe est le même que pour l’électroménager : un montant appliqué à l’achat d’un produit qui finance la collecte et le recyclage du mobilier usagé.
Ces montants sont définies selon trois barèmes (sièges, literie, meubles) mais aussi selon le coût de recyclage de chaque type de produits.
Les barèmes sont fixes, soumis à la TVA et sont indépendants du prix de vente.
Comme pour l’électroménager, l’éco-participation est un montant appliqué à l’achat d’un produit qui finance la collecte et le recyclage du mobilier usagé.

Qui organise la collecte ?

Les fabricants et distributeurs de meubles ont créé Éco-mobilier est l’éco-organisme en charge de la collecte et du recyclage du mobilier usagé.
Il a été crée par les fabricants et distributeurs de meubles, travaille avec les collectivités locales pour la collecte de proximité,  et avec les distributeurs qui reprennent du mobilier auprès de leurs clients.
De plus, Éco-mobilier est aussi partenaire de l’économie sociale  et solidaire (ex : communautés d’Emmaüs) dans le cadre de la réutilisation des meubles.

Comment s’effectue la collecte ?

Des distributeurs volontaires organisent la collecte notamment lors des reprises livraison. Elle sera aussi proposée  dans les déchèteries publiques ou mobiles avec l’accès à une benne «Mobilier». Le mobilier usagé sera ensuite trié puis envoyé vers des sites de valorisation et de recyclage.

Pourquoi agir pour le recyclage du mobilier usagé ?

A l’ère du tout numérique, nous réussissons de grandes choses.
Mais encore aujourd’hui, 77 % des meubles en fin de vie sont enfouis en décharge ou incinérés.
L’exemple du matelas est très significatif. Si 95 % des ses composants sont recyclables, rien ne permet de les valoriser en France.

« 5 millions de matelas et de sommiers sont enfouis chaque année dans notre pays, l’équivalent de 110 000 tonnes de déchets qui pourraient, à terme, être traités »

L’objectif de l’éco-participation est de réduire l’enfouissement et de donner une seconde vie aux meubles. La loi Grenelle II fixe un objectif de 45 % de recyclage  pour 2015 et de 80 % de valorisation globale à l’horizon 2017.

 

En bonus découvrez le spot vidéo d’Éco-mobilier :

Pour plus d’informations [cliquez ici]

Autour du lit , , , , ,