Archive

Articles taggués ‘sans bpa’

Le béaba du bébé sans bpa !

02/11/2009
sans-bpa.com

sans-bpa.com

 

Pour tout ceux qui se demanderaient pourquoi nous parlons de BPA sur un site de literie (il n’y a pas de BPA dans les literies),  nous avons souhaité soutenir la démarche d’un tout nouveau site sans-bpa.com qui se fait fort de d’informer et de réunir sur son site que des produits sans danger pour bébé.

Tout d’abord, chercher des produits sains, en particulier pour les bébés ne nous emble pas éloigné de notre démarche et très développement durable. Ensuite si nous parlions de BPA, il nous semblait important d’expliquer de quoi il s’agissait.

faites vous un avis

Pour rappel, qu’est ce que le bpa ?

Attitude citoyenne , ,

Qu’est ce que le bpa ?

24/10/2009

bpa

Qu’est ce que le bpa ?

Le Bisphénol A (BPA) est une molécule chimique qui a été étudié dans les années 1930 pour son activité similaire aux oestrogènes, comme oestrogène de synthèse. Elle est actuellement utilisée comme additif dans le plastique de type polycarbonate (PCA), et ce, en grandes quantités (plus de  3 milliards de tonne par an).

Le BPA, abréviation de bisphénol A est une molécule Le Bisphénol A (BPA) est une molécule chimique qui a été étudié dans les années 1930 pour son activité similaire aux oestrogènes, comme oestrogène de synthèse. Elle est actuellement utilisée comme additif dans le plastique de type polycarbonate (PCA), et ce, en grandes quantités (plus de  3 milliards de tonne par an). On du polycarbonate, un plastique rigide et transparent utilisé dans la fabrication de nombreux produits, tels les biberons. Il est important de rappeler que l’on retrouve du bisphénol A dans la composition d’autres produits : gobelets, bouteilles d’eau réutilisables, pots à eau, gourdes, résines des revêtements intérieurs des boîtes de conserve métalliques pour aliments ou boissons…

On en retrouve partout, et une étude américaine* a retrouvé des traces de bisphénol A dans l’organisme de 95% de la population.

Pourquoi emploi t on du bpa ?

Les contenants et en particuliers dans les biberons on utilise du polypropylène et du polycarbonate. Contrairement au polypropylène, il est plus facile de modeler des formes avec le polycarbonate, dont le processus de fabrication consiste en 2 étapes seulement, moulage à injection et soufflage, toutefois, un ingrédient indispensable à la polymérisation du polycarbonate est le bisphénol-A.

Ses inconvénients

Des molécules de bisphénol A se libèrent, tout particulièrement amplifiée lorsque le contenant est porté à haute température, et entrent ainsi en contact avec le liquide ou l’aliment. Ce qui pourrait poser des problèmes de santé. 

Le bisphénol A agit comme un œstrogène (hormone sexuelle féminine), et peut, à forte dose, perturber l’équilibre hormonal de l’organisme. On parle alors de « perturbateur endocrinien », qui, sur la base d’observations faites chez l’animal, pourrait causer divers problèmes, comme une puberté précoce chez les jeunes filles, une baisse de la production de spermatozoïdes chez les garçons, mais aussi des troubles du comportement ou du développement chez l’enfant.

Par ailleurs, plusieurs équipes de chercheurs s’interrogent aujourd’hui sur la responsabilité que pourraient avoir ces perturbateurs endocriniens, dans le cas d’une très forte concentration, dans l’augmentation de l’obésité dans certains pays européens ou nord-américains.

Selon l’EFSA* (European Food Safety Authority), la dose journalière admissible (DJA) est de 0,050 mg/kg de poids corporel/jour. Un bébé entre six et douze mois n’en consommerait que 0.013 mg/kg de poids corporel/jour ! Soit près de 4 fois moins que la dose journalière admissible.

Si un bébé entre six et dix mois consomme environ 4 biberons par jour, il faudrait qu’il en boive une vingtaine pour dépasser le seuil admissible de bisphénol A…

(source naturel-discount.com, sans-bpa.com et aufeminin.com)

LE BPA N’EST PAS UTILISE EN LITERIE

Attitude citoyenne , ,