Archive

Articles taggués ‘somnolence au volant’

Les symptômes annonciateurs de la somnolence au volant.

29/08/2013
les signes annonciateus de la somnolence au volant

la somnolence au volant

 

Voici les signes annonciateurs de la somnolence au volant :

  • Les paupières deviennent lourdes,
  • Les yeux se mettent à picoter,
  • La nuque et les épaules se raidissent,
  • L’apparition de bâillements à répétition,
  • Le sentiment de ne plus se souvenir des derniers kilomètres parcourus.

 

Un petit rappel, certaines heures sont plus à risque pour conduire :

  • La nuit entre 2h et 5h du matin,
  • L’après midi entre 14h et 16h.

 

A lire aussi :

Autour du lit , ,

Sommeil et vigilance pour le retour des vacances !

22/08/2013

 

le manque de sommeil est un danger au volant

s’endormir au volant

 

Ce weekend et le weekend prochain, sont les deux gros weekends de retour de vacances. Comme chaque année, il est important de rappeler qu’au volant le sommeil,  c’est une base de la sécurité.

Tout d’abord, il ne faut pas décaler ou réduire son sommeil de manière importante, notamment en ne prenant pas la route après une journée bien remplie ou le matin trop tôt avec une quantité de sommeil insuffisante.  Pour mémoire, 17 heures de veille (une journée d’activité + le trajet) équivaut à 0,5 g d’alcool dans le sang.

Il faut ensuite faire une pause toutes les 2 heures, même si l’on n’a pas l’impression d’être fatigué.

Ne pas trop manger avant de prendre la route, permet de réduire les somnolences dues à la digestion. Effectivement, la digestion, est une période propice à la somnolence. Une sieste d’une quinzaine de minute après le repas est vivement conseillée.

La prise de certains médicaments comme les psychotropes, est vivement déconseillées avant de prendre le volant.

 

A lire aussi :

 

 

Autour du lit , , ,

Prudence les vacances se terminent !

19/08/2011
L'appel à la vigilance de la sécurité routière.

L'appel à la vigilance de la sécurité routière.

 

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Et les vacances ne font pas exception. Si vous vous apprêtez à prendre la route du retour, n’oubliez pas que la somnolence est une des principales cause d’accident sur autoroute ; soit 1 accident sur 5 sur ce type de route. En état de fatigue, le risque d’accident est multiplié par 8.

Les précautions avant de prendre la route :

  • Ne pas décaler ou réduire son sommeil de manière importante : notamment en ne prenant pas la route après une journée bien remplie ou le matin trop tôt avec une quantité de sommeil insuffisante.  Pour mémoire, 17 heures de veille (une journée d’activité + le trajet) équivaut à 0,5 g d’alcool dans le sang,
  • Faire une pause toute les 2 heures, même si l’on n’a pas l’impression d’être fatigué.
  • Ne pas trop manger avant de prendre la route. La digestion, est une période propice à la somnolence. Une sieste d’une quinzaine de minute après le repas est vivement conseillée.
  • Ne pas prendre le volant après la prise de certains médicaments, en particulier les psychotropes.

Les symptômes annonciateurs de la somnolence au volant :

  • Les paupières deviennent lourdes,
  • Les yeux se mettent à picoter,
  • La nuque et les épaules se raidissent,
  • L’apparition de bâillements à répétition,
  • Le sentiment de ne plus se souvenir des derniers kilomètres parcourus.

Les heures à risque pour conduire :

  • La nuit entre 2h et 5h du matin,
  • L’après midi entre 14h et 16h.

Terminer de bonnes vacances par un accident serait trop con : alors prudence, bon retour et bonne rentrée, afin de vite pourvoir…. Repartir en vacances !

Article déjà paru sur ce thème : Les dangers de la privation de sommeil au volant.

Sources : France info, Europe 1 et divers sites internet et le site de la sécutité routière.

Sommeil , , , , , ,

Les dangers de la privation de sommeil au volant.

09/08/2010
Jean-François Lemoine - FRANCE INFO

Jean-François Lemoine - FRANCE INFO

Jean-François Lemoine, le spécialiste de la médecine sur FRANCE INFO, attire notre attention sur les effets du manque de sommeil au volant. Effectivement, après une dernière journée de travail, on a hâte de sauter dans la voiture pour se rendre au plus vite sur son lieu de weekend ou de vacances. Et c’est là que commencent les problèmes :

« Au volant : la privation de sommeil a des effets tout aussi nocifs que la consommation d’alcool. » souligne Jean-François Lemoine :

  • 17 heures de vielle (une journée de travail + le trajet) équivaut à 0,5 g d’alcool dans le sang,
  • 24 heures de vielle équivaut à 1 g d’alcool dans le sang.

Quelques chiffres pour bien comprendre :

  • 1 conducteur sur 2 se prive de sommeil avant de partir en vacances,
  • La somnolence est la troisième cause d’accident juste derrière la vitesse (1) et l’alcool (2),
  • En France, la somnolence est la cause de 30% des accidents sur autoroute et 20% sur les routes,
  • Dormir moins de 5 heures multiplie par 3 le risque d’accident,
  • Conduire entre 2h et 5h du matin multiplie par plus de 5 le risque d’accident.

Pour en savoir plus, écoutez la rubrique diffusée sur FRANCE INFO le 03 août 2010 : cliquez ici !

Réfléchissez avant de prendre le volant et BONNES VACANCES !

Sommeil , ,