Archive

Articles taggués ‘somnolence’

Le secret de la sieste crapuleuse !

23/03/2012

 

La sieste crapuleuse existe-t-elle ?

La sieste crapuleuse existe-t-elle ?

 

Eh, oui petits coquins, l’évocation de la sieste crapuleuse, nous émoustille. Et bien calmons tout de suite nos ardeurs ; selon le site auféminin.com, la sieste crapuleuse ne serait qu’une invention littéraire. Les chrono biologistes défendraient l’idée que le début d’après midi est plus propice à la somnolence qu’à l’excitation sexuelle.

Cela serait du au fait qu’après le repas de midi, notre organisme subirait un creux circadien (entre 13h et 14h30). C’est-à-dire une phase de baisse de vigilance au cour du rythme circadien (rythme biologique d’une durée d’environ 24h).

Alors tous à vos siestes pour contrôler !

Autour du lit , , ,

Prudence les vacances se terminent !

19/08/2011
L'appel à la vigilance de la sécurité routière.

L'appel à la vigilance de la sécurité routière.

 

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Et les vacances ne font pas exception. Si vous vous apprêtez à prendre la route du retour, n’oubliez pas que la somnolence est une des principales cause d’accident sur autoroute ; soit 1 accident sur 5 sur ce type de route. En état de fatigue, le risque d’accident est multiplié par 8.

Les précautions avant de prendre la route :

  • Ne pas décaler ou réduire son sommeil de manière importante : notamment en ne prenant pas la route après une journée bien remplie ou le matin trop tôt avec une quantité de sommeil insuffisante.  Pour mémoire, 17 heures de veille (une journée d’activité + le trajet) équivaut à 0,5 g d’alcool dans le sang,
  • Faire une pause toute les 2 heures, même si l’on n’a pas l’impression d’être fatigué.
  • Ne pas trop manger avant de prendre la route. La digestion, est une période propice à la somnolence. Une sieste d’une quinzaine de minute après le repas est vivement conseillée.
  • Ne pas prendre le volant après la prise de certains médicaments, en particulier les psychotropes.

Les symptômes annonciateurs de la somnolence au volant :

  • Les paupières deviennent lourdes,
  • Les yeux se mettent à picoter,
  • La nuque et les épaules se raidissent,
  • L’apparition de bâillements à répétition,
  • Le sentiment de ne plus se souvenir des derniers kilomètres parcourus.

Les heures à risque pour conduire :

  • La nuit entre 2h et 5h du matin,
  • L’après midi entre 14h et 16h.

Terminer de bonnes vacances par un accident serait trop con : alors prudence, bon retour et bonne rentrée, afin de vite pourvoir…. Repartir en vacances !

Article déjà paru sur ce thème : Les dangers de la privation de sommeil au volant.

Sources : France info, Europe 1 et divers sites internet et le site de la sécutité routière.

Sommeil , , , , , ,